đŸȘ Fondant Grignote 🍰

mercredi 11 mai 2022

Chronique sans titre (💝 HervĂ© Tullet, "Sans titre")

Hello, hello !

En ce mercredi, quelques petites nouvelles colorées.

D'abord, un COUP DE COEUR ABSOLU pour cet ouvrage trouvĂ© Ă  la mĂ©diathĂšque il y a peu :
💝 Sans titre d'HervĂ© Tullet (un auteur-plasticien qu'on a dĂ©couvert, avec William, grĂące aux choix pĂ©dagogiques de MaĂźtresse Manon).

817tKHW5EuL

Des personnages (une fĂ©e, un terrrrrible monstre, un bonhomme, un chien, un cochon, un serpent gĂ©ant) se rendent compte que des gens (nous, les lecteurs) les regardent : quoi ?! Quelqu'un a ouvert leur livre !! Mais l'histoire n'est pas prĂȘte !! Eux-mĂȘmes ne sont qu'Ă  peine Ă©bauchĂ©s !!

Saons titre 1

Vite, il faut appeler l'auteur : nous voici donc en train de pousser la porte du bureau d'HervĂ© Tullet lui-mĂȘme... et de papoter avec lui pour qu'il nous donne un aperçu de l'histoire aboutie ("Bon, d'accord, mais une fois, une seule, et aprĂšs vous partez, d'accord ?").
Et on n'oubliera pas d'Ă©teindre sa lampe en partant, hein...

Sans titre 1

William a d'abord voulu qu'on lise ce livre 3 fois d'affilĂ©e sur les fauteuils de la mĂ©diathĂšque, puis il me l'a redemandĂ© 4 fois Ă  la maison ! Si ce n'est pas la preuve qu'un ouvrage pour enfants est rĂ©ussi, ça !? ;-D
On a adorĂ© la dimension interactive de cet album quasi-thĂ©Ăątral et truffĂ© de surprises, avec des innovations (de vraies bonnes idĂ©es) Ă  chaque page ! L'auteur qui se met lui-mĂȘme en scĂšne grĂące aux photos humoristiques, c'est excellent ! On a beaucoup ri. Et c'est une façon trĂšs inventive et efficace de faire dĂ©couvrir aux enfants l'envers du dĂ©cor, le travail de l'auteur qui existe derriĂšre un livre.

D'ailleurs, à propos de théùtre, le Lardon va voir une piÚce demain aprÚs-midi avec sa classe. Elle s'intitule "Dans ta valise" et elle est en lien direct avec le projet artistique de cette fin d'année. Génial ! Le théùtre se trouve juste à cÎté de notre médiathÚque ; nous y étions encore la semaine derniÚre... ^_^

Sans titre 8

Edit du 14 mai : dans le bus avec Giulia Ă  l'aller et Luna au retour / entre Mia et Elio pendant la reprĂ©sentation / les valises moyennes "comme ça" et la "valise toute minus, oĂč ne rentre qu'une miette de pain". ;-)

Pour vous aider Ă  comprendre ce que vous raconte votre enfant : c’est l’histoire d’une petite fille, Yumna, qui a fui son pays, le pays des sables, et qui arrive au pays de la neige. Son amitiĂ© avec ZoĂ© l’aide Ă  reprendre du courage. Quand ses parents lui manquent, elle prend son coquillage magique, dans lequel elle entend la chanson de ses parents. Elle les retrouve Ă  la fin de l’histoire. Il y avait deux marionnettistes, un guitariste et des valises en dĂ©cor qui se transformaient en maisons ou en montagnes pour l’histoire.
Le voyage en bus a Ă©tĂ© autant apprĂ©ciĂ© que le spectacle par les enfants.😉

Le travail avec la maßtresse sur la polysémie : le second exemple a dû ravir notre bonhomme ! ^_^

Sans titre 5

D'une punaise aux animaux de la jungle et de la savane... Samedi dernier, nous avons passĂ© une trĂšs belle journĂ©e dans un grand zoo qui se trouve Ă  1h20 de chez nous (le premier vĂ©ritable parc animalier renommĂ© que visite le Lardon) : trop bien ! William a beaucoup aimĂ© les autruches, les bisons, Dora l'Ă©lĂ©phante, les girafes, les lĂ©opards, le paon qui nous a fait des roues somptueuses, les rhinocĂ©ros, les tigresses. Mais ce qu'il a prĂ©fĂ©rĂ©, c'est le vivarium (serpents, iguanes, crocodiles, tortues) !
Nous, ce qu'on a bien aimé, c'est l'entendre s'extasier sur... la taille des FOURMIS qui grimpaient le long des grillages ! Et aussi, quand son papa lui a dit que, devant lui, il y avait un python, le Loustic lui demande :
"un piton rocheux ?" ;-D

Sans titre 2

Enfin, quelques autres phrases notĂ©es ces derniers jours...
~ à l'école, pendant la récré : "Nathan, il était parti en courant, alors je lui ai dit : "Eh reviens, espÚce d'intrépide !" parce que Nathan, c'est le plus intrépide de ma bande !" / William m'explique comment reconnaßtre "Chef t-rex" et "Raptor Fatal" o_O (2 de ses pseudos lors des jeux avec les copains) et il précise "Toutes leurs différences, elles sont pareilles !" ;-D
~ en s'occupant de ses insectes adorés : "Désormais, je vais séparer la fourmi bagarreuse des autres, bien fait pour elle !"
~ au moment de se dire bonne nuit : "Je t'aime aussi fort que la Terre entiĂšre..." â€


dimanche 1 mai 2022

Mes 90's en vidéo + Joël Dicker, "La Disparition de Stephanie Mailer"

Hello, hello !
Voici une vidéo que je projetais de réaliser depuis un bon bout de temps...

Il s'agit d'une rétrospective de mes années 90 (chansons, films, émissions préférés) associée à un vlog-lecture autour de 2 romans qui font référence à cette époque, dont La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker (déjà le 2Úme titre de cet auteur suisse pour cette année).
J'espÚre que vous vous y retrouverez un peu, que ça vous rappellera des souvenirs (racontez-moi ça en commentaire : ça m'intéresse ^_^) et que le tout vous plaira...
Puis RDV juste en-dessous pour mon avis sur ce polar efficace.

1. AprÚs réflexion, Blandine, oups, il me semble bien que c'est mon amie Céline qui m'avait offert le roman d'Ali McNamara ; je me suis embrouillée... mais dans tous les cas, merci encore pour les 3 volumes de "Cooking Karine" car ça, c'est bien toi ! ^_^
2. Au moment du ciel d'orage (5:55) puis de la pluie contre la vitre, je crois que c'est l'extrait de "One of Us" par Joan Osborne qui n'a pas fonctionné... Dommage.

La-Disparition-de-Stephanie-Mailer

En 1994, Jesse et Derek sont deux flics prometteurs de l'Etat de New York ; leur premiĂšre enquĂȘte en tandem les propulse sur le devant de la scĂšne car ils Ă©lucident un quadruple homicide : Ă  Orphea, petite station balnĂ©aire huppĂ©e des Hamptons, la famille du maire vient d'ĂȘtre assassinĂ©e ainsi qu'une joggueuse qui passait devant leur domicile, le tout durant l'ouverture du premier festival de thĂ©Ăątre de la ville, Ă  laquelle la quasi-totalitĂ© des habitants assistaient... Au bout d'un mois, Jesse et Derek arrĂȘtent le coupable et, en 2014, alors que Jesse est sur le point de prendre sa retraite, son supĂ©rieur lui rappelle ses hauts faits lors d'un discours public. Ce soir-lĂ , une jeune journaliste du nom de Stephanie Mailer vient parler au hĂ©ros du jour et lui annonce qu'en 1994, son coĂ©quipier et lui se sont trompĂ©s de coupable ; ils n'ont pas vu quelque chose qui se trouvait alors juste sous leurs yeux, mais quoi ? DĂšs lors, Jesse rouvre l'enquĂȘte et, dans le mĂȘme temps, les blessures de son passĂ©. Derek, qui ne va plus sur le terrain depuis 20 ans, reprend lui aussi du service... Mais les meurtres s'enchaĂźnent...

PavĂ©-feuilleton policier passionnant, qui se dĂ©vore en quelques jours car l'Ă©criture et la composition sont d'une fluiditĂ© Ă  toute Ă©preuve, cette Disparition est un roman Ă  tiroirs qui m'a, comme toujours, beaucoup plu (on n'est pas loin du coup de coeur). JoĂ«l Dicker fait du "mainstream" mais il le fait dĂ©cidĂ©ment trĂšs bien. Merci, Choco-Mum, pour ce prĂ©sent d'anniversaire ! ^_^
834 pages

CÎté cuisine :
* La maison s'emplissait d'odeurs que je n'avais jamais connues. Il y avait sans cesse des plats en prĂ©paration, le frigo ne dĂ©semplissait pas : Ă  l'Ă©poque oĂč Natasha voulait ouvrir le restaurant "La Petite Russie" avec son amie Darla.
* "Il reste de la pizza et j'ai fait du tiramisu" : Darla, devenue la femme de Derek.
* "Le grand Kirk Harvey voudrait des oeufs royaux et du caviar" : Kirk Harvey, ex-directeur de la police devenu dramaturge et metteur en scĂšne extra-illuminĂ©.

2022
(billet 2022 n°14)

vendredi 29 avril 2022

Le Tour du Monde en 80 livres : avril

TourMonde

A la fin de chaque mois, je dresserai un bilan "voyageur" dans le cadre du challenge super motivant
de Bidib, "Le Tour du Monde en 80 livres", le challenge qui vous fait aimer la littĂ©rature Ă©trangĂšre.
Pour progresser, c'est la nationalitĂ© des auteurs qui compte et non le cadre de l'histoire.


visited 11 states (4.88%)

Alors, oĂč suis-je partie en avril ?

130986891

Avec le challenge de Lou et Hilde, j'ai lu divers ouvrages japonais, des romans et des mangas (une sĂ©rie sur le thĂšme de la danse classique, l'autre sur le thĂšme de la cuisine), 2 courts romans français (l'un de Muriel Barbery ici et l'autre de DĂ©borah Joulianos lĂ ), un rĂ©cit amĂ©ricain EphĂ©mĂšre, une autre enquĂȘte du Suisse JoĂ«l Dicker (chronique dĂ©jĂ  prĂȘte) : bref, des pays dĂ©jĂ  visitĂ©s depuis le 1er janvier !

Comme nouveaux Etats, j'ajoute le PORTUGAL avec Sortie 32.b d'Antonio Da Silva, l'ITALIE avec Les Huit Montagnes de Paolo Cognetti (avis Ă  venir) et le ROYAUME-UNI avec Notting Hill with Love Actually d'Ali McNamara (Ă  venir aussi).

LOVE1

CĂŽtĂ© cinĂ©, avec le film "Love, weddings & other disasters" (2020, Diane Keaton, Jemery Irons, Andrew Bachelor et Maggie Grace partagent l'affiche : bande-annonce), j'ai aussi profitĂ© d'une escapade Ă  Boston - l'avez-vous vu ? Il est trĂšs chouette ! 

LOVE3

J'ai beaucoup aimé l'interprétation d'Andrew Bachelor en guide touristique romantico-farfelu ; Diane Keaton en septuagénaire aveugle est assez convaincante aussi ; bon, et puis Jeremy, quoi... ;-p

LOVE2

Et vu que ça fait tout de mĂȘme un peu lĂ©ger pour un billet-bilan, voici, pour complĂ©ter, une p'tite "vitĂ©o" trĂšs courte rassemblant mes diverses "excursions" de ce mois d'avril plein de rebondissements... ;-) Bon visionnage !

PS : Un second aperçu (plus complet, celui-ci) du mois écoulé vous attend en outre dans mon prochain vlog (je finis de le monter et je vous le montre ^_^).

Posté par FondantGrignote à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 28 avril 2022

Japon gourmand et actuel : Mikayo Nakae, "Cooking Karine" (les 3 tomes)

Sans titre 1

Karine a 12 ans, elle est collĂ©gienne et, marchant sur les traces de son pĂšre dĂ©funt, elle adore cuisiner (d'ailleurs, elle imagine des plats Ă  peu prĂšs n'importe quand et avec n'importe quoi), possĂšde une petite chaĂźne "NewTube" sur laquelle elle publie quelques vidĂ©os gastronomiques et rĂȘve d'ouvrir un jour son propre restaurant. Sa mĂšre en a assez d'aller s'expliquer chez le principal lorsque sa fille fait griller des poissons en cours de chimie ou Ă©tale une pĂąte brisĂ©e avec sa flĂ»te en cours de musique !
Un jour, un grand tournoi de cuisine est lancé sur "NewTube" ; à la clé, la reconnaissance par l'éminent chef Frockenberg et l'aide nécessaire à l'ouverture d'un restaurant !! Karine, plus motivée que jamais, se lance dans l'aventure. Elle ne sera pas seule : aidée par Tenma, alias Chin, alias XXX (je ne vous dis pas tout, suspense), un garçon de 13 ans assez mystérieux, introverti, en pleine puberté mais trÚs attachant, la jeune fille va faire des miracles !

Sans titre 2

Toujours de bonne humeur, portée par sa bienveillance naturelle, son altruisme et sa passion pour la nourriture, Karine est une cook'héroïne vraiment trÚs chouette. J'ai trouvé les tomes 1 et 2 sympathiques mais sans plus, par contre le tome 3 termine le cycle en beauté : ce dernier volume offre un dessin encore plus soigné, il est trÚs abouti, passionnant et vraiment un niveau au-dessus, il me semble.
J'ai bien sĂ»r apprĂ©ciĂ© la place de la nourriture, l'humour mais aussi les couvertures, bien pensĂ©es et actuelles (les smartphones nĂ©cessaires aux tournages des uns et des autres) ; le cĂŽtĂ© moderne, profondĂ©ment en phase avec les adolescents actuels et la place des rĂ©seaux sociaux ; les clins d'oeil adorables et sincĂšres de l'auteure (mĂȘme si, au dĂ©but, l'ensemble m'a paru un peu fouillis, ça s'est considĂ©rablement amĂ©liorĂ© au fil des chapitres) ; les personnages, hauts en couleurs, pas trop nombreux et bien croquĂ©s ; le personnage de Karine qui est une fille positive, presque solaire, invariablement tournĂ©e vers les autres ; enfin, sa jolie relation avec Chin.

Sans titre 3

Merci encore, Blandine, pour ta douce attention ! ^_^ (voir ses billets consacrés aux tomes 1, 2 et 3)
160 pages par tome

Japon2

Et pour clore ce Mois Japonais en compagnie de Totoro, un p'tit cliché de ses derniÚres acquisitions,
des jeux vidĂ©os 
venus tout droit du Japon durant les derniers mois : les boĂźtes originales sont si jolies !

Japon1
(Japon 2022 : billet n°4 ~ Livres et Ă©crans en cuisine 2022 : billet n°13)

Posté par FondantGrignote à 09:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 avril 2022

Besoin d'un Lardon ?

1-2-3-crotte-alors
(dernier coup de coeur en date, emprunté à la bibliothÚque de l'école)

En ce soir de rentrée des classes, je publie ici une petite annonce.

Lardon, 5 ans, se charge de l'animation de vos soirées (et de vos vacances ;-p).

Quelle que soit l'occasion, il prendra en charge l'aspect visuel de votre événement.

Sans titre 6
(les Alphas de "Dragons 2" + un bébé Alpha / un écureuil radioactif / un robot varois)

Il pourra prĂ©parer votre livre d'or et montera mĂȘme un spectacle Ă  votre convenance.

Sans titre 4
(cahier de l'école / serpentin en papier à secouer / instrument en stylos scotchés / merci, Blandine, pour le conte-gommettes ^_^)

Il s'occupera évidemment aussi de la déco.

Sans titre 5
(guirlande en papier dans le salon / déco pirates-krachens sur la porte de sa chambre)

Et si vous avez un jouet Ă  customiser, il est votre (petit) homme !

Sans titre 3
(dinosaure transformé en dragon, queue et écailles dorsales comprises)

SuccĂšs garanti.

La preuve : les dessins offerts aujourd'hui par une petite camarade de classe (mĂȘme s'il
a jouĂ© avec Luna et Aria pendant les congĂ©s et s'il dit ĂȘtre amoureux de Mia, SĂ©lĂ©na a pensĂ© Ă  lui ;-D).

Et la miss a mis absolument tout ce qu'il fallait : des coléoptÚres, un animal aquatique,
des véhicules, un insecte, des dinosaures et plein de coeurs ! ^_^ Un courrier trop chou !

Sans titre 1

Posté par FondantGrignote à 21:15 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,