📚☕ Fondant Grignote 🍰🌼

jeudi 25 novembre 2021

"Automniver" : challenges à venir, vidéo-plaisir (avec 💗 "La petite bûche")

Coucou, me revoilou (avec une toute nouvelle bannière) !
Et comment ça va chez vous ?

Nuancier

Les vacances de Toussaint m'ont fait énormément de bien : elles ont été intéressantes, réjouissantes et ressourçantes. C'est donc reposée, pleine d'entrain et d'énergie que je suis retournée au travail (avec le nouvel album d'ABBA en boucle dans la voiture - merci, Totoro ^_^). Et, honnêtement, la reprise s'est très bien passée (rien à voir avec septembre-octobre - ok, c'était pas dur de faire mieux ;-p).
Là, je surfe toujours sur la vague "motivée-organisée-contente-en forme" : yeahhh !

Les séances de gym-ballon, le samedi matin, en compagnie (virtuelle) de Ness, n'y sont peut-être pas étrangères... Il faut dire aussi que Totoro nous a récemment concocté plein de bonnes petites choses à déguster (je n'ai pas tout photographié), dont des pâtes à la viande hachée et aux carottes (à gauche) et un délicieux pain perdu (à droite). Entre les deux photos, une énorme salade du Champsaur commandée lors d'une sortie-resto entre filles, avec Ness et Vir : miam ! Ca aide ! ^_^

Sans titre 2

Toujours au rayon gourmandises de saison, j'ai lu en octobre le premier tome d'un joli manga signé Yuu Horii et découvert chez Bidib : Soupinou (avec un titre pareil, aussi mignon et choupi, comment vouliez-vous que je résiste, non mais franchement ?!? En vrai, je n'ai même pas fait semblant d'essayer de tenir bon ;-p).

Soupinou1

Au coeur de la forêt finlandaise, la jeune Tina tient un restaurant de soupes et son grand frère Nicolas gère la bibliothèque du village. Leur vie est paisible, calme, tranquille... Un jour, arrive chez eux une étrange petite bête volante à poils, qui va peu à peu grandir et changer de forme, jusqu'à devenir une sorte de chaton angora flottant. Commence alors une vie... paisible, calme, tranquille, mais avec un nouvel habitant dans le chalet, un habitant qui rend la vie plus jolie. Frère et soeur essaient bien de comprendre ce qu'est Soupinou et son mode de vie, ils tiennent même un cahier d'observations, mais dans le fond, ils ont parfaitement accepté cette créature dans leur quotidien et s'en réjouissent !

Sans titre 1

C'est doux, c'est mimi, gentil et savoureux : tout bon ! La lecture récréative idéale pour un début d'hiver.

Sans titre 2

Et puisqu'on parle de lectures réjouissantes, côté albums, on a emprunté quelques pépites à la médiathèque (qui a acquis tout plein de nouveautés, c'est super) : entre autres, le très poétique et "so country" Au bois dormant de Karen Jameson et illustré par Marc Boutavant (l'un des "papas" de Chien Pourri), Les souris vont à la pêche de Kazuo Iwamura et Haruo Yamashita (ce n'est pas la Famille Souris mais ça y ressemble un peu)...

Sans titre 4

💗 Mais SURTOUT La petite bûche de Michaël Escoffier (merveilleuse et très drôle histoire sur l'écriture, avec l'ours Robear qui tente de taper un texte sur sa machine à écrire mais qui se trompe souvent de lettres, au grand désarroi de son copain l'écureuil malin qui essaie de corriger tout ça comme il peut : absolument génial ! William a ri aux éclats à chaque lecture ^_^).

Logos
(billet 2021 n°1)

Enfin, la saison des challenges hivernaux et noëliens est désormais ouverte (chez MyaRosa, Chicky Poo et Samarian) ! Je vous laisse cliquer pour aller voir les programmes proposés : inspirants et variés. Vive les rendez-vous doudous, les chocos chauds et les chaussettes à bouclettes ! ;-D Malgré tout, je ne pense pas suivre beaucoup les plannings suggérés, cette année ; ce sera plutôt au fil des envies et des moments que j'aurai envie de saisir. La magie sera là quand même mais en version plus bohème que d'habitude. ^_^

Alors, pour fêter ça dignement, voici mon dernier vlog de l'année. Ca n'a pas été le plus facile à composer (notamment à cause de mises à jour du logiciel de montage qui m'ont obligée à remanier un certain nombre de fois certaines séquences, argh -_-). Néanmoins, je l'ai voulu chaleureux, enjoué et tout moelleux alors j'espère qu'il vous plaira ! ^_^
U
ne ultime vidéo est prévue pour fin décembre mais ce sera le bilan de 2021 et non un vlog.

Voir les billets consacrés aux romans Les dossiers du Voile et Winter people.

Les billets enneigés alterneront par ici avec d'autres types d'articles durant le mois de décembre,
mais je peux déjà vous dire qu'il y aura un marathon de Noël du 10/12 au 12/12 ! ;-) Ho ! Ho ! Ho !

Sans titre 1

Bref, à très bientôt pour de nouvelles chroniques !

LOGO1
(billet 2021 n°29)


samedi 20 novembre 2021

💗 Jennifer McMahon, "Winter people"

Le texte parfait pour effectuer la transition entre
le Challenge Halloween et les lectures hivernales de fin d'année :

Sans titre 1

J'avais repéré ce titre dans une vidéo hivernale de Margaud Liseuse. Les "gens d'hiver" du titre, ce sont des revenants, des êtres chers que l'on ressuscite durant 7 jours, jamais plus (à moins que...).

En 1908, à West Hall, dans un Vermont enneigé, Sara Harrison Shea, mariée à Martin, a une petite fille, Gertie, qu'elle aime plus que tout au monde. Tous trois mènent une vie tranquille, s'occupent du bétail et gardent un oeil sur la forêt ténébreuse toute proche ainsi que sur la Main du Diable, ces 5 énigmatiques rochers disséminés sur la colline. Sara tient en outre un journal : elle y raconte, entre autres, que Tantine, une dame aux origines mi-indiennes mi-françaises qui a vécu avec Sara lorsque celle-ci était enfant, lui a révélé comment rappeler les morts que l'on refuse de voir partir. Un dangereux secret ; une dangereuse carte expliquant où se trouvent les portes vers l'autre monde...

Du ragoût frémissait sur la cuisinière, des galettes sortaient tout juste du four et une odeur sucrée flottait dans l'air... elle avait cuit des biscuits à la mélasse.

La table de notre cuisine est entièrement recouverte par tout ce que les voisines ont apporté : pain, fayots, jambon fumé, tourtes à la viande, soupes de pommes de terre, crumble aux pommes, cake au rhum...

De nos jours, à West Hall, en janvier, Ruthie, 19 ans et sa petite soeur de 6 ans constatent que leur mère a disparu sans laisser de traces. Serait-elle partie dans la forêt, dont elle leur a pourtant toujours dit de se méfier car des choses terribles peuvent s'y produire ? En cherchant des indices dans leur vieille maison rustique, les filles trouvent d'improbables cachettes ; dans l'une d'elles, quelques pages du journal de Sara Harrison Shea, qui a vécu dans cette maison au début du siècle dernier ! Et d'autres objets, tous plus déroutants les uns que les autres.
Dans le même temps, une habitante de Boston essaie de retracer les dernières heures de son mari photographe, qui est venu à West Hall sans rien dire à personne deux mois plus tôt et s'est tué sur la route en rentrant chez lui : que cherchait-il ? Qui a-t-il rencontré ?

Elle sentit l'odeur du café, du bacon et des roulés à la cannelle, et s'extirpa de son lit pour descendre à la cuisine.

Tout finit évidemment par se connecter et s'ordonner dans une intrigue brillamment menée. J'ai aimé l'ambiance country glacée et glaçante, une atmosphère digne des meilleurs thrillers fantastiques ! Les personnages sont bien campés ; les chapitres, tantôt poignants, tantôt inquiétants, défilent à toute allure : j'ai carrément dévoré ce roman, qui contient, en plus, de nombreux passages alléchants.
400 pages

47281i_lg
(billet 2021 n°28)

lundi 15 novembre 2021

Challenge Halloween 2021 : the Bingo-récap !

En ce 15 novembre et dernier jour démoniaque officiel,
il est temps de clore l'édition 2021 du Challenge Halloween
en vous montrant une partie de ce que les terrrribles sorcières Hilde et Lou
m'ont très gentiment fait parvenir cette année encore... ;-)

De nouveau, MERCIIII, les filles ! ^_^
(image "Keep calm..." vue chez Blandine, gif livres/bougies vu chez Touloulou : trop chou)

Sans tiplre 1

Et aussi en partageant avec vous ma grille pour le grand et très motivant
HAUNTED READING BINGO 2021 !
(présentation chez Lou ♠ présentation chez Hilde)

halloween-reading-bingo1

  1. Sorcières : le film "Ma Sorcière bien-aimée" de Nora Ephron, L'Atelier des Sorciers (1 et 2) par Kamome Shirahama, Mary et la Fleur de la Sorcière d'après l'animé de Hiromasa Yonebayashi, 8 nouvelles lectures autour du thème des sorcières, Les dossiers du Voile d'Adrien Tomas.
  1. Dark London : La photo qui tue dans Horowitz Horror d'Anthony Horowitz.
  1. Vampires : il y en a beaucoup dans Les dossiers du Voile d'Adrien Tomas.
  1. Asie : ?
  1. Cimetière : plusieurs enterrements dans Le réveil des sorcières de Stéphanie Janicot.
  1. Contes et nouvelles : Horowitz Horror d'Anthony Horowitz, Le cauchemar d'Innsmouth (et autres nouvelles) de Lovecraft (abandon).
  1. Lovecraft : Le cauchemar d'Innsmouth et La maison de la sorcière de Lovecraft = 2 abandons :-(
  1. French touch : Chien-Loup de Serge Joncour, Notre Château d'Emmanuel Régniez, Où le loup demeure d'Aurore Gomez, Le réveil des sorcières de Stéphanie Janicot, Les dossiers du Voile d'Adrien Tomas.
  1. Marmite : crêpes, gratins de ravioles, soupes de légumes du jardin, tarte tatin aux pommes de terre et au Saint-Nectaire, poêlée aux saucisses et aux champignons rouges, velouté de courge, gâteau pommes/poires/bananes (le tout - ou presque - en vidéo ici et en quelques photos là).
  1. Plume féminine : Où le loup demeure d'Aurore Gomez, L'étrange disparition d'Esme Lennox de Maggie O'Farrell, Le réveil des sorcières de Stéphanie Janicot.
  1. Fantômes : La légende d'Amédée, l'homme-fantôme du lac de Serre-Ponçon, les films "La traversée" de Jérôme Cornuau, "Le fantôme de Canterville" de Yann Samuell, "Crimson Peak" de Guillermo del Toro.
  1. Un oublié de la PAL : ?
  1. Demeures et campagne hantées : les films "Le fantôme de Canterville" de Yann Samuell et "Crimson Peak" de Guillermo del Toro, Les Domaines hantés de Truman Capote, Notre Château d'Emmanuel Régniez, Le livre qu'il ne faut surtout pas ouvrir de Steve Patschke et Roland Garrigue, plusieurs châteaux et villages médiévaux dans l'Aveyron.
  1. Écrans : le 1er épisode des séries "Them" et "Les héritiers de la nuit", les films "Ma Sorcière bien-aimée" de Nora Ephron, "La traversée" de Jérôme Cornuau, "Le fantôme de Canterville" de Yann Samuell, "Crimson Peak" de Guillermo del Toro.
  1. Familiers : les chats noirs de "Ma Sorcière bien-aimée" et de l'album interactif Deviens le héros avec... la sorcière Bérengère, Tibs l'aide-sorcier noir aux yeux émeraude dans Mary ou la Fleur de la Sorcière.
  1. Magie : le film "Ma Sorcière bien-aimée" de Nora Ephron, L'Atelier des Sorciers (tomes 1 et 2) par Kamome Shirahama, Mary et la Fleur de la Sorcière d'après l'animé de H. Yonebayashi, 8 nouvelles lectures autour du thème des sorcières, Les dossiers du Voile d'Adrien Tomas.
  1. USA : l'épisode 1 de la série "Them", Les Domaines hantés de Truman Capote, Le cauchemar d'Innsmouth et La maison de la sorcière de Lovecraft.
  1. Classiques : ?
  1. Bulles : L'automne de Monsieur Grumpf de Dav, L'Atelier des Sorciers (1 et 2) par K. Shirahama.

  2. Geek : figurine "Kiki la petite sorcière" au mariage geek de nos amis à Monaco, ça compte ? ;-p

  3. Bookshelf / book selection : premières estimations et projections datant de début septembre.
= 22 cases validées sur 25.
Si j'en crois Lou et Hilde, j'ai donc atteint le 
palier 3, youhou ! ;-D

Méfiez-vous, les amis, car il paraît que je suis désormais devenue une "sorcière experte surdiplômée" (et la description qui va avec m'amuse beaucoup car, ma foi, elle est vraie par bien des points ^_^) : Une vieille sorcière rabougrie ? Vous ? Ttt ttt ttt ! Cela vous fait bien rire ! Encore des mesquineries de fées qui ont raté leur stage de sorcellerie élémentaire. Vous, vous êtes certaine de vos pouvoirs, ultra organisée, et vous avez l’esprit de compétition.

Pour conclure, on s'est encore régalés avec vous, les filles ! ^_^
Je range à présent mon balai et vous dis : vivement l'année prochaine !

witch-flying-animated
LOGO0
(chez Lou / chez Hilde ~ billet 2021 n°12)

Posté par FondantGrignote à 06:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 13 novembre 2021

💗 Adrien Tomas, "Les dossiers du Voile"

Les-doiers-du-Voile

Quel roman génial ! Déniché par hasard sur un présentoir de la médiathèque, cet ouvrage m'a littéralement happée !

Tout commence par un mariage entre trolls éminents, le soir d'Halloween, à notre époque. Le Roi Arthur est toujours vivant, heureux vieillard quelque part sur l'île d'Avalon, mais nous, nous sommes à Paris, où évoluent aussi des méta-humains (fées trafiquants de drogue, loups-garous susceptibles, gnomes nounous, dragons banquiers à forme humaine, vampires médecins, djinns cabotins...) dont l'existence doit rester un secret et dont la vie se trouve régulée par une Brigade spéciale des forces de police. Dans cette Brigade de surveillance du Voile, on trouve un chef non-méta qui a été nommé là sans qu'il le veuille vraiment mais aussi Charlie, le scientifique qui en a vu de toutes les couleurs, et Tia, 28 ans, la fille aînée de la plus grande Enchanteresse parisienne. Celle-ci a 7 enfants, de 28 ans à 6 mois, parmi lesquels on trouve aussi Mona, 15 ans, élève dans un lycée réservé aux ados pas comme les autres et jeune fille aux goûts vestimentaires très discutables ("Tu t'es déguisée en vomi de fée ou en bad-trip de troll, j'arrive pas à être sûr ?", lui demande un jour Samir, son meilleur copain djinn, dans le métro). Tia est cependant la seule sorcière sans pouvoirs de la famille... Il lui en faudrait d'ailleurs peut-être, des pouvoirs, car depuis quelque temps, de drôles d'événements se produisent dans la capitale : qui a intérêt à entretenir les rivalités entre les différents clans du Voile et à semer le chaos dans Paris ? L'enquête de Tia ne sera pas de tout repos, puisque, en plus, à peu près tout le monde va s'en mêler...

Entre l'entourage de Tia et celui de Mona, on croise beaucoup de monde dans ce roman mais tout est très clair, on saisit bien qui est qui ainsi que les relations entre les divers protagonistes. Les personnages sont très bien campés ; l'univers est solide. Haletant, intelligent, fort bien construit, bien écrit, original, moderne : un récit génial d'un auteur (né en 1986) que je suivrai avec plaisir. Je vous le recommande chaleureusement car je me suis vraiment régalée !
415 pages

LOGO0
(chez Lou / chez Hilde ~ billet 2021 n°11)

Posté par FondantGrignote à 05:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 4 novembre 2021

🧹 Sorcières : découvertes 2021 (avec 💗 "Le réveil des sorcières") !

Dernièrement, j'ai emprunté à la médiathèque divers ouvrages autour des sorcières.
Voici ceux dont je ne parlerai pas en détails dans ce billet (ou que j'ai déjà évoqués lors du marathon) :

IMG_3273

La photo rassemble Une sorcière dans le cartable (bof) de Laurence Kleinberger et illustré par l'Espagnole Roser Capdevila qui est aussi la "maman" de La Sorcière Camomille (son Journal est un recueil de 4 histoires - dont 2 qu'on connaissait déjà - finement mises en dessins mais auxquelles je n'adhère pas toujours). Au rayon mangas, il y a eu l'anime comics Mary ou la Fleur de la Sorcière (que le Lardon a beaucoup aimé : on l'a lu 2 fois et pourtant il compte 384 pages !) et les 2 premiers tomes de L'Atelier des Sorciers (sympa mais je ne pense pas forcément poursuivre).

A présent, quelques avis un peu plus poussés :

73664780_14400074

Marie Morey, Deviens le héros avec... la sorcière Bérangère

Lorsque j'ai vu totalement par hasard que cet album (repéré dès 2017 chez Lou) était dispo à la médiathèque, j'ai foncé ! Bérangère voudrait intégrer un groupe de sorcières ; pour cela, elle doit réaliser une toute nouvelle potion. Quels choix fera-t-elle pour y parvenir ? Et quels choix le jeune lecteur fera-t-il pour faire évoluer l'histoire ?

IMG_1655

Cet album interactif en carton fort, adapté aux p'tits doigts, et aux couleurs vives, adaptées aux p'tits yeux, est génial, super bien pensé : avec William, on a testé toutes les combinaisons possibles (il n'y en a pas 2000 non plus ;-p) et on s'est régalés ! Ingénieux, mignon et amusant.
20 pages

6101fjgpWUL

Patrice Léo, La sorcière Camembert

Une nuit, Lucie ne parvient pas à trouver le sommeil. Pouah, quelle puanteur dans la chambre qu'elle partage avec son jumeau Hugo ! C'est sans nul doute l'odeur laissée par l'affreuse sorcière Camembert qui vit au sommet de la colline. Lucie réveille son frangin et, ensemble, ils partent à sa recherche. Ils arrivent bientôt en plein sabat-anniversaire de sorcières et se retrouvent embarqués dans une aventure rocambolesque, haute en... odeurs ! Si je n'ai pas accroché au dessin qui m'a paru un peu trop grossier, le récit, lui, m'a plu, ainsi qu'au Farfadet (notre monsieur Comté ;-p). La chute, surtout, m'a fait sourire.
40 pages

91riyBag7QL

Arthur Ténor et Valérie Michaut,
Agathabaga, la sorcière : la cousine végétarienne 

Agathabouftoucru est une sorcière ado qui boude les plats mitonnés mais gobe les limaces et les asticots directement ramassés dans le potager ! Sa mère a tout essayé pour lui faire passer cette extravagante manie mais rien n'y fait : "Je serais toi, j'en parlerais à la cousine Agathabaga, elle s'y connaît en sorcières pas normales", conseille alors une aïeule. Ainsi, Agathabaga est chargée de faire passer à sa parente le goût des aliments non conventionnels... La pustuleuse tantine suit la jeune partout, lui faisant croire que tout ce qu'elle s'apprête à avaler lui parle : au bout du compte (et du conte), la méthode fonctionne et Agathabaga va durablement dégoûter la jeune fille de presque tout (ah, l'immonde "soupe de restes" !) : une sorcière végétarienne, on aura tout vu !

Sans titre 4

Je ne connaissais pas la série de courts romans "Agathabaga" (encore une Agatha à suivre, donc ;-p). L'histoire est sympa mais ce sont surtout les illustrations, fourmillant de détails, que j'ai trouvées véritablement savoureuses. Expérience à renouveler.
31 pages

47281i_lg
(billet 2021 n°27)

Le-Reveil-des-sorcieres

💗 Stéphanie Janicot, Le réveil des sorcières

Une auteure d'environ 50 ans, originaire de Bretagne mais vivant depuis longtemps à Paris, revient en terre celte à la suite du décès d'une de ses amies : en effet, cet hiver-là, Diane, à peine plus jeune et connue pour ses dons de "sorcière", a trouvé la mort dans un énigmatique accident de voiture. Exactement comme l'un des personnages dans un roman de la narratrice ! Les filles de la victime étaient déjà orphelines de père ; n'ayant désormais plus de famille, elles font appel à l'écrivain pour gérer cette période délicate et pour essayer de comprendre ce qui s'est vraiment passé sur la route verglacée, en ce matin de février. La plus jeune, Soann, 13 ans, indépendante et futée, porte en elle un lourd héritage énergétique et se sent particulièrement proche de la femme de lettres : c'est à ses côtés qu'elle va enquêter, un parcours qui la fera s'interroger sur ses origines, sur sa mère et sur ces étranges dons qu'elle semble développer...

Largement inspirée de sa propre histoire, l'auteure écrit ici un roman à la fois émouvant, haletant et intelligent, dans lequel les légendes bretonnes ont la part belle. Si la vision de la narratrice m'a parfois désarçonnée (je l'ai trouvée froide et trop "au-dessus" des événements), j'ai été captivée par ce roman dense, sombre, rugueux et facile à la fois, qui touche à la maternité, à la nature, à la magie et à l'écriture (Les écrivains sont des passeurs de temps. Dans tous les sens du terme). Très bonne pioche !
330 pages

Le_Cauchemar_d_Innsmouth

Pour terminer, grosse déception : un peu pour cocher une nouvelle case du super Bingo d'Halloween
et beaucoup pour découvrir un monument de la littérature fantastique, j'ai voulu lire du Lovecraft.

IMG_3280

Bon, clairement, je n'ai pas dû faire le bon choix avec ce recueil de novellas... Déjà que j'avais abandonné le récit-titre Le cauchemar d'Innsmouth (avec ses habitants mi-zombies aquatiques mi-humains), j'ai également fini par capituler face à La maison de la sorcière. Le style (ou tout au moins, la traduction) ne me plaît pas, le scénario ne me passionne pas non plus. Snif !

LOGO0
(chez Lou / chez Hilde ~ billet 2021 n°10)