Le refuge d'une Grignoteuse de Pages

samedi 6 mai 2017

Equilibre

Bonjour, chers tous. J'espère que vous allez bien malgré la météo capricieuse.
Au chalet, eh bien, figurez-vous que Mini-Fondant a eu 6 semaines hier... Déjà !
D'un côté, on se dit que c'est passé extrêmement vite et de l'autre, c'est drôle mais on a l'impression que William a toujours été là avec nous ! :-) 6 semaines d'amour débordant, de découvertes, de câlins, de petites mains qui serrent nos grands doigts, de sourires, de rires même, de jeux, de tétées, de chansons fredonnées, de rituels à instaurer, mais aussi de réveils inquiets, de questions et de pleurs qui font peine quand les coliques montent à l'assaut d'un si petit bedon (enfin, petit... 4 kg passés, tout de même ! 2,4 kg à la naissance, précisons, hum... ^_^).

DSCN8469

Et si, au gré des instants-miam et de quelques siestes, j'ai savouré le beau livre de Susan Branch, j'ai quand même encore du mal à lire régulièrement. Ce n'est pas tous les soirs. Ce n'est même plus tous les jours. Ca me manque un petit peu quand même parce que ça fait tellement partie de moi...
Cependant, il y a tellement plus beau et plus important. :-)

Tout de même, cet après-midi, alors que la pluie nous a invités à une journée cocooning, j'ai pu, pour la première fois en 6 semaines, passer 45 minutes successives sur le canapé, sous le plaid, à bouquiner pendant que Lardon Premier dormait tranquillement dans son transat ! :-) Comme notre organisation est de plus en plus rôdée, j'arrive peu à peu à dégager davantage de temps libre tout en profitant au maximum de Bébé et en lui faisant découvrir ce qui l'entoure... Vous imaginez bien que j'ai hâte de lire avec lui ; en attendant, je lis pour lui... et maintenant, un peu plus pour moi aussi, et c'est chouette. ^_^
Passez un agréable long week-end ! A bientôt.

Posté par FondantGrignote à 19:23 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 mai 2017

Susan Hubbard, « La société des S » (tome 1)

Sans titrek 1

Ariella, dite Ari, Montero est une adolescente qui habite la maison victorienne où elle est née, à Sarratoga Springs, dans l’Etat de New York. Isolée du monde, elle vit entre son père Raphael, végétarien, très séduisant mais très pâle, Dennis, l’associé de son père qui travaille avec lui dans le laboratoire du sous-sol, Mary Ellis Roots, une cuisinière énigmatique, et Mrs McGarritt, qui fait office de gouvernante. Entourés de milliers de livres et de tableaux, tous évoluent tranquillement dans le manoir… sauf Mrs McG qui vit en ville, entourée de son immense famille. C’est en se liant d’amitié avec Kathleen, une des filles de cette dame, qu’Ari va commencer à comprendre certaines choses concernant son mode de vie… Et si son père, beau comme un prince gothique, n’était pas un simple mortel ? et s’il appartenait à un autre monde ?
La quête d’Ari m’a tenue en haleine pendant les deux premiers tiers du roman, tant qu’elle est en lien avec la vieille maison lugubre de son père ; après, j’avoue avoir un peu décroché… Quand elle part pour la Floride, la charme a commencé à moins opérer. Mais cet ouvrage reste quand même un assez bon récit fantastique moderne.
414 pages

Voilà, cette lecture datant d'il y a quelques mois signe ma très modeste participation au désormais traditionnel rassemblement proposé par Marjorie (bon, il est davantage ici question de vampires que de sorcières mais c'est tout ce que j'avais en stock pour coller au thème ^_^) :

walpurgis-le-congrc3a8s-des-sorcic3a8res-semaine-du-30-avril-au-7-mai-2017-2

Posté par FondantGrignote à 16:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 28 avril 2017

Susan Branch, "Martha's Vineyard, Isle of Dreams"

51JUah7xiPL

Premier ouvrage lu avec Bébé Koala à la maison !

Depuis la naissance de Mini-Fondant, il est évidemment un peu plus compliqué de laisser sa place à la lecture au quotidien (autre rythme à prendre, du sommeil en retard même si c'est pour une excellente raison - a.k.a. allaiter Bébé :-p - , une maison à maintenir à peu près en ordre, les visites et les sorties à prévoir, le ballet des lessives à orchestrer - heureusement que Totoro est très présent et son aide m'est précieuse ).
Cela dit, au bout du compte, c'est (re)venu (presque) tout seul... car 2 
semaines après notre retour au chalet, un petit bijou est arrivé dans la boîte aux lettres : j'avais ENFIN commandé un livre de Susan Branch (merci, Milly, car c'est toi qui m'as fait découvrir cette impératrice du cosy via son délicieux blog, tenu depuis l'île idyllique de Martha's Vineyard, dans le Massachusetts) ! Je me suis dit qu'un ouvrage généreusement garni de dessins et de photos serait plus facile à lire au fil des tétées et des siestes qu'un roman classique.
Résultat : malgré l'épaisseur de ce volume en anglais (qui contient quand même beaucoup de récit en plus des images), j'ai tout lu ! Ce furent même de petits moments de douceur distillés dans nos journées (je dis "nos journées" parce que j'en ai lu une bonne partie à voix haute à William, à la façon d'une histoire racontée pendant qu'il mangeait ; c'est qu'on aimerait bien qu'il soit anglophile aussi, notre p'tit loup... ^_^).

Sans titre 1

Mais venons-en à l'essentiel : le livre lui-même !

If Martha's Vineyard had a voice, it would sound exactly like James Taylor.

Nous voici en 1982, l'auteure a alors 35 ans. A partir de notes prises dans son journal intime de l'époque et de photos-souvenirs, l'illustratrice (et cuisinière) Susan Branch nous raconte son installation sur l'île de Martha's Vineyard, au nord-est des USA, après avoir quitté la chaleur uniforme de la Californie (ainsi qu'un mariage qui s'est mal terminé). 

IMG_3043-500x247

Si son coeur ne s'est pas encore remis du divorce d'avec Cliff, les gens et le cadre de sa nouvelle vie vont l'aider à guérir. Dans le petit cottage au fond des bois qu'elle a acheté sur un coup de coeur (et où elle habite toujours avec son second époux), elle va se régaler à observer et à croquer le passage des saisons, à cuisiner pour les proches qui viennent la voir, à aménager un petit cocon douillet où elle installera 3 chats, une cuisinière à l'ancienne et tous les petits bibelots qui lui font du bien à l'âme.

Preserve your memories, keep them well. What you forgot you can never retell. (L. M. Alcott)

Sans titre 1

Au fil des mois, c'est tout un nouveau monde digne de Norman Rockwell qu'elle découvre et qu'elle nous offre, pour notre plus grand plaisir ! Agrémenté d'une multitude de citations (de Johnny Cash à Julia Child, en passant par Lucy Maud Montgomery, Louisa May Alcott, Charlotte Brontë, Jane Austen, Meryl Streep ou Helen Keller), ce récit de vie relate aussi les étapes de la publication de son premier ouvrage et est un concentré de tendresse : aussi chaud qu'un vieux quilt et aussi onctueux qu'une tasse de chocolat chaud ! Des livres, des plaids, des taies d'oreillers à fleurs, des cabanes à oiseaux et des pancakes, des promenades en sous-bois, une ode aux mamans et à la famille, bref que demander de plus ? :-)

Reading is dreaming while wide awake. Et ce livre est définitivement un rêve éveillé...
375 pages (lues en 2 semaines et demie), remplies à ras-bord de douceur et de réconfort !

109943791

Pour finir, je ne résiste pas à l'immense plaisir de vous montrer quelques doubles-pages : vous allez craquer, c'est certain ! :-p (cliquez pour agrandir)

DSCN8385 DSCN8383 DSCN8384
printemps - autommne - hiver

DSCN8380 DSCN8382 DSCN8481
Susie chez elle - les livres découverts dans son cottage - ses héros

DSCN8479 DSCN8478
un voyage en train à travers les Etats-Unis - un incroyable marché aux puces américain

Posté par FondantGrignote à 15:53 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 13 avril 2017

Sophie Loubière, "Dans l'oeil noir du corbeau"

51ksNaieGhL

Ce polar français, découvert par hasard sur un site célébrant la littérature gourmande, s’est révélé être une excellente surprise !
On suit Anne Darney, 40 ans, animatrice d’émissions culinaires, divorcée et rêvant toujours à son amour de jeunesse rencontré au ski : une obsession prénommée Daniel, qui avait 3 ans de plus qu’elle en 1984 et qui vivait à San Francisco. Quelques jours avant Noël, juste après l’élection d’Obama à la présidence des USA, Anne délaisse la France et le vide de son existence pour se rendre là-bas : c’est décidé, si elle veut soigner ses éternels maux d’estomac, Anne doit retrouver la trace de ce Daniel qu’elle a attendu en vain pendant sa jeunesse… Elle ignore qu’elle va rencontrer à la place Bill, un inspecteur du Vice retraité, un brin dépressif, luttant contre l’alcoolisme, propriétaire d’une house boat non loin du Golden Gate Park et qui, chaque dimanche, note les recettes qu’elle réalise sur TV5 Monde...
Ca n’a pas l’air réjouissant dit comme ça, et pourtant ce duo fonctionne à merveille, sur fond de brouillard, de motels étonnants et de plats alléchants. En plus, l’écriture est agréable, puissante, originale ; l’auteure joue avec le lecteur et l’emmène vraiment là où elle veut, dans une intrigue brillamment tortueuse ! Quant au côté « touristique », forcément j’ai adoré et reconnu pas mal d’endroits arpentés en 2014.
410 pages + une sélection de recettes en fin d’ouvrage

Posté par FondantGrignote à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 10 avril 2017

Livres venus d'il y a longtemps...

~ Billet écrit peu avant la naissance-surprise de Mini-Fondant ~
RaceyHelps
(dessin de Racey Helps)

Aujourd'hui, un article un peu fourre-tout.
Eh oui, le printemps me donne des envies de couleurs, de salades composées et de sourires tartinés sur la page (même si le soleil est venu, est resté puis nous a un peu abandonnés) ! ^_^

109946549

Alors c'est parti pour un florilège de livres-sourires et de livres-souvenirs.
L'arrivée imminente de Mini-Fondant (a.k.a au fil des mois "la Crevette, le Sushi, la Brioche, le Koala, le Lardon, la Pastèque, la Belette") est l'occasion idéale pour se livrer à un exercice déjà repéré chez plusieurs blogueuses :

~ Le Dévore Tant - Mes lectures d'enfance
~ Romanza, Près de la Plume... au Coin du Feu - Premiers souvenirs
~ Le Livre d'après - Lectures d'enfance, mes petites madeleines
~ Purple Velvet du Cabinet de Curiosités - 10 livres.
Bon, je vous avais déjà un peu parlé de quelques lectures qui ont bercé mes jeunes années (* emotion * et y avait même des photos : c'était ici) mais j'en ai retrouvé d'autres, depuis ! Voici donc un aperçu des livres qui ont laissé leur empreinte entre mes 2 et 22 ans ; des récits venus d'il y a longtemps et qui occupent encore aujourd'hui une place un peu à part... Pas forcément tous commentés (seules quelques couvertures vous conduiront vers d'anciens articles), pas forcément cités dans l'ordre de leur découverte mais tous bel et bien là car ils ont compté .

Les MOELLEUX
Collectif-Secret-De-Juliette-11-Livre-744637685_L d1863f26b15ec9e6774b75ff9b9e2674 Renauld-Christiane-Martin-Numero-1-Le-Voyage-En-Coquillage-Livre-926340943_L

Ah, les illustrations de l'album Le secret de Juliette...! Un bonheur de douceur ; je me souviens surtout de l'épaisseur d'un coussin violet que le dessinateur avait magnifiquement rendue. La Famille Souris, elle, est restée un classique et, de temps à autres, un nouvel album vient s'ajouter aux autres dans la bibliothèque du chalet (merci, Totoro ^_^).

Les RIGOLOS
Sans titre 2h

Motordu et la Princesse Dézécolle me font toujours sourire. ;-)

Les CONTES
61Pjz7mP4+L 61BodH+HUrL 56dec8b7dbe4f428f8188bc96eb4aced 1968-moumine

Les mini-trolls finlandais sont toujours là, eux aussi ! Ils sont d'ailleurs bien représentés dans la chambre de Mini-Fondant. Parce que c'est vraiment, vraiment trop chou, un Moumine, non ? ^_^

bb1

Les livres à BELLES ROBES
téléchargement sissi-imperatrice-588399-264-432 XY240

Je passais presque plus de temps à contempler / analyser / tenter de reproduire les pages d'illustrations qu'à lire l'histoire.

Les AVENTURES
001267304 La-maison-hantee 319CloIMj4L

Les ENSLEILLES (*)

XY240

Anne-Marie Chapouton, L'année du Mistouflon
Rendez-vous à Lourmarin, dans le Luberon, où les chasseurs viennent de ramener un animal bien curieux : le Mistouflon a le pelage bleu, des cornes, 6 pattes, il parle, aime son confort, boit de la picole et ramasse les mégots de cigarettes. Quelle aventure pour les habitants du village ! Ce récit très drôle et délicieusement incorrect, signé Anne-Marie Chapouton, fut le coup de cœur... de mon année de CE2 ^_^ et j'y repense toujours avec nostalgie.

$_35

Aline Giono, Mon père
Recueil de chroniques savoureuses qui nous plongent dans le quotidien de l'illustre Jean Giono, non loin de la jolie ville de Manosque, dans les années 30. Aline ne parle pas seulement de l'immense écrivain que tout le monde connaît. Elle évoque aussi et surtout son père tel qu'il était vraiment : un homme inventif, affectueux, colérique parfois, qu'elle ne comprenait pas toujours mais qu'elle admirait énormément. Ce petit livre est sans conteste un de mes ouvrages préférés : on y rencontre des arbres, des chats, des livres, de curieuses vieilles dames, une famille unie et beaucoup d'amour... L'avis de Jeanne et celui de Milly.

bm_5953_1768092

Robert Sabatier, Les enfants de l'été 
Toujours dans le sud de la France, dans la maison d'un vieil artisan nommé Siffrein, et de sa compagne Magali, deux enfants vont passer l'été : Alain et Marie-Chen. Tandis que Siffrein crée des santons, Magali s'occupe de son magnifique jardin. Les petits, eux, profitent du mistral en vagabondant à travers la garrigue, parlant aux animaux, aux fleurs, et rencontrant toute un galerie de personnages hors du commun. Réalité et merveilleux se côtoient de manière très poétique dans ce roman lu il y a de nombreuses années mais jamais, jamais oublié. Trouvé dans la bibliothèque familiale.

ete5

Mes HEROINES
RO40202096 Couv_180542 17260877 catherine-certitude-folio-livre-occasion-1122
Couv_147663 71SpKLbZQrL 0027832-2

Dans des genres très, très différents, des personnages féminins qui m'ont durablement marquée.

Les VIES MARQUANTES
61295228 69348434

Elles aussi m'ont impressionnée... Et j'avais presque oublié Le Petit Chose, autobiographie d'Alphonse Daudet (merci à Mrs Figg de me l'avoir tout récemment remis en mémoire).

Le CHOUCHOU

Plus tardivement (mais je n'ai jamais eu l'occasion de trop en parler ici alors allons-y), un auteur précis a régné sur mes années fac : Boris Vian. Enfin, un auteur...! Un romancier-poète-chanteur-musicien-trublion, plutôt. Cantilènes en geléeCent sonnetsLes FourmisBlues pour un chat noirJ'irai cracher sur vos tombesL'Arrache-coeur mais surtout, surtout L'Ecume des Jours sur lequel portait mon mémoire principal de maîtrise (le travail secondaire était consacré à la poésie de Robert Desnos). Et quand on aime Boris, ben c'est pour la vie quoi ! :-)

30079_1632750 ecumedesjours

Et maintenant, je suis curieuse... Avez-vous reconnu certains de ces ouvrages ? Sinon, quels sont ceux que vous associez à vos premières années de lecteur/lectrice ? Quels sont vos incontournables, ceux que vous portez dans votre coeur ?

cb4f7a3da874a700378a68952502e094

PS : Au rayon nostalgie, d'autres chroniques en stock, parues l'an dernier : Toy story - Inspirations mode.

 

(*) Quelques films-rayons de soleil pour accompagner ce p'tit bouquet de pages provençales :
Sans titre 1