♪♫ Moira Kerr, "Highland cathedral" : Land of the thistle & the rowan tree, Scotland a nation, proud & free.

ol

Ce challenge était organisé par Lou et Cryssilda : quelle excellente idée ! Vous pouvez consulter ici le bilan de tous les articles publiés à cette occasion. Et voilà le compte-rendu des billets rédigés au cours de ce mois Kiltissime (15 juin-15 juillet 2011) :

0000

lectures : de délicieuses chroniques permettant de rencontrer les habitants du 44, Scotland Street d'Alexander McCall Smith ; un roman social très sombre, situé au XIXe siècle, La servante insoumise de Jane Harris (475 pages bof) ; la triste fuite d'un Ecossais qui a raté sa vie dans Vers l'aube de Dominic Cooper (185 pages très décevantes).
films : petit séjour à Glasgow avec l'émouvant "Dear Frankie" et l'Ecossais Gerard Butler, puis à Edimbourg pour "Hallam Foe" avec Jamie Bell, un film bien étrange, voire dérangeant.

2498955571

autres : je vous ai parlé de Rob Roy McGregor (1671-1734 + Liam Neeson) et de Dame Flora Louisa Cecilia MacLeod of MacLeod (1878-1976), la seule femme à avoir porté le titre de chef de ce clan.

0000

Enfin, je vous ai raconté mon premier voyage en Ecosse (du 12 au 20 juillet 2010). Flashback pour le plaisir... L'été dernier, j'ai pris 8 jours, un sac à dos, le Lonely Planet, ma petite môman qui rêvait de traverser la Manche, et deux avions pour atterrir dans la superbe ville d'Edimbourg.

Nous n'oublierons jamais la première fois que nous avons aperçu la vieille ville, ses remparts, ses tours, alors que nous nous trouvions dans le bus navette qui nous ramenait de l'aéroport : un véritable enchantement ! Non seulement nous avions changé de pays et de fuseau horaire, mais on avait aussi changé de siècle... Et en plus, il faisait soleil ! :-) Descendues du bus, nous avons remonté Cockburn Street pour trouver notre petit hôtel. Les images que j'ai gardées d'Edimbourg, en vrac : le Royal Mile (artère principale), le magnifique château qui domine la ville, les jongleurs dans la rue, le Writers Museum "so british" avec une atmosphère à la "Sherlock Holmes", la cornemuse, la présence de la Reine dans sa résidence d'Hollyrood et sa "garden party" (que de bibis !).

3987226074

D'Edimbourg, où nous sommes restées deux jours, nous avons ensuite pris le train jusqu'à Inverness : arrivées sous la pluie, nous avons malgré tout bien profité du musée de la ville, des boutiques, des églises, des parcs, des jolis éclairages sur le pont enjambant la Ness, des soirées musicales et du très pittoresque Victoria Market pour le shopping ! :-) Nous logions dans un B&B situé dans une rue victorienne très élégante : McDonald House.

A Inverness, on a loué une voiture (finalement, malgré mon appréhension, on s'habitue très vite à la conduite à droite) : après une petite expédition au prieuré de Beauly, nous avons pris la route de l'île de Skye. En chemin, les cascades de Foyers, d'innombrables moutons sur les petites routes désertes que nous avions choisies, puis les écluses de Fort Augustus avec ses Nessie miniatures dans les échoppes, et surtout Eilean Donan Castle sous la tempête : magique !
Quelques kilomètres à peine après the Skye Bridge, se trouve la commune de Broadford : nous résidions là encore dans un B&B, à Strathgorm: quel accueil !! Nous ne voulions plus partir ! :-) Et, de notre chambre double, vue sur la mer du Nord. La propriétaire, Alison Graham, nous a reçues comme des reines...

2452749173

Nous avons aussi pas mal sillonné cette île sauvage : Portree (sous une pluie torrentielle), le relief somptueux de la côte et de Kilt Rock en particulier, the Skye Museum of Island Life, les élevages de saumon sur les lochs. Mais notre plus gros coup de cœur restera sans doute Dunvegan Castle, tout au nord de l'île, le fief du clan MacLeod : des jardins Ã  couper le souffle, variés et fleuris au possible, et l'intérieur nous a tout autant charmées !

Comme toutes les plus belles expériences ont une fin, nous avons fini par quitter notre chère île : direction Crianlarich, via Invergarry Castle, Inverlochy Castle, Castle Stalker sur son improbable îlot, le Ben Nevis, Fort William, Ardchattan Priory (des particuliers ont acheté cet ancien sanctuaire mais on peut le visiter comme on le souhaite, c'est superbe).
Arrivées à Crianlarich, on se seraient crues dans un phare pour notre troisième B&B : Suie Lodge Hotel, tenu par la famille de Barbara, une vieille dame extraordinaire, qui nous a raconté sa vie en des termes fleuris et qui a un sacré caractère ! "Last winter was the longest, coldest, snowest ever", nous a-t-elle dit...

Dernier jour à Stirling, où le très beau château et les émouvants monuments à la mémoire de William Wallace nous attendaient. Il était désormais temps de rendre la voiture et de reprendre une vie normale : snif ! Un trajet en bus plus tard, nous voici de retour à Edimbourg pour remonter dans l'avion...

Après avoir rencontré autant de gens chaleureux et serviables, remonté le temps et découvert ce pays extrêmement propre et fascinant, revenir en France nous fut, disons-le, assez pénible. Mais les souvenirs restent. Et l'Ecosse nous tend à nouveau les bras. J'y retournerai, c'est sûr, et cette fois peut-être plus longuement...

3386536023
En bonus : le récit de voyage de Perrine.

3184323181

J'en profite aussi pour citer au passage Le Cercle celtique de Björn Larsson, un polar "tranquille" que j'ai lu en rentrant de ce périple et qui se passe en terre écossaise, ou plutôt sur l'eau, en hiver : l'histoire d'un navigateur solitaire mêlé par hasard à une mystérieuse affaire. J'y aimé y retrouver beaucoup des lieux que nous avons vus au cours de notre séjour (notamment les ruines du château d'Invergarry). Merci, Choco Mum, pour la recommandation ! ^_^ L'avis (plus détaillé) de Cryssilda.

185974658