3638699253
Elizabeth Bowes-Lyon (1900-2002) et le futur George VI (1895-1952) pendant leur lune de miel.

1904260944 4145333758 1396165963

Ah la la, que j'ai aimé revoir "Le discours d'un roi" (2010), cette belle histoire dans l'Histoire ! Albert, alias George VI, père de l'actuelle reine Elizabeth II, accède au trône après l'abdication de son frère aîné, en 1937. Mais Bertie, mal aimé par son père, est timide, il bégaye et ne se sent pas l'étoffe d'un souverain.

00

Grâce au soutien de son épouse aimante, Elizabeth, de ses deux fillettes, les princesses Elizabeth (junior) et Margaret, et de l'orthophoniste australien Lionel Logue, George VI va finir par accomplir brillamment la lourde tâche qui lui incombe, surtout avec une Seconde Guerre Mondiale imminente.
L'interprétation, toute en nuances et sans failles, aussi bien de Colin Firth que d'Helena Bonham-Carter et Geoffrey Rush, est magistrale ! Et ce qui me touche à chaque fois, c'est la relation entre les époux royaux : Elizabeth aide et aime son mari de tout son cœur. C'est très touchant.

00

On a également découvert "Week-end royal" (2013), qui raconte le premier séjour officiel d'un roi anglais aux Etats-Unis : les mêmes George VI et Elizabeth sont invités par Franklin D. Roosevelt, dans la propriété de sa mère, à la campagne, à Hyde Park on Hudson. Cette visite diplomatique (en juin 1939, le monarque britannique vient en fait demander son aide au président américain), se déroule pourtant sans chichis : apéritif, dîner élégant, baignade puis pique-nique (le hot-dog qui a décidé du cours de l'Histoire, scellant l'alliance entre les deux nations).

2830997481

La grande maison de Mrs Roosevelt devient, le temps d'un week-end, une chambre d'hôtes select. Mais le président (Bill Murray) a la tête ailleurs : entouré des souverains (Samuel West, Olivia Colman), de sa mère, de sa femme Eleanor et de sa secrétaire, il se préoccupe surtout de sa douce cousine, Daisy (Laura Linney). Tout ça promet un joli remue-ménage(s) !

4236811042

Si on a trouvé à ce film romantico-politique quelques longueurs, on a été très sensibles à l'aspect humain de cette rencontre entre deux grands de ce monde, mais surtout entre deux hommes diminués (Roosevelt vieux et paralysé, Bertie peu sûr de lui et contraint de monter sur le trône) qui ont fait preuve d'un grand courage, chacun à sa façon.

3567417912

Et puis, le couple Bertie / Elizabeth est encore une fois montré complice : aucun des deux n'avait envie de gouverner le Royaume-Uni et c'est justement unis, qu'ils vont y parvenir. Enfin, le décalage entre l'étiquette anglaise et la bonhommie américaine est délicatement traité : le résultat est plutôt sympathique.

Au final, deux films qui se complètent bien, en un tableau raffiné et émouvant.

2971293116
(George VI et sa fille aînée, la future Reine Elizabeth II)

4208675333