113895478

Ce volume estival fait partie de la série "the Lakeshore chronicles", ces romans-polochons que j'aime tant parce qu'ils sont calibrés pour nous câliner. En fait, ce tome vient juste après le dernier que j'ai lu cet hiver, alors l'enchaînement était absolument parfait.
C'est avec un plaisir sans cesse renouvelé que je retourne à Avalon, petite ville bien sympathique située dans les Catskill Mountains, au cœur de l'Etat de New York, non loin de la célèbre bourgade de Woodstock (peace & love). Que voulez-vous ? J'ai à chaque fois l'impression d'y être accueillie à bras ouverts.
Nina Romano, ex-maire d'Avalon, maman célibataire qui a eu sa fille Sonnet à 16 ans, se prépare au départ de celle-ci pour l'université. Pour combler le vide, Nina se lance un défi - en fait, il s'agit de son rêve de toujours : gérer l'Auberge du Lac des Saules au nom de la banque du coin, en attendant d'avoir assez d'économies pour l'acheter. Mais le beau Greg Bellamy, riche, fraîchement divorcé et déjà futur grand-père (Daisy, sa fille aînée de 18 ans, lui a enfin avoué qu'elle attendait un enfant), acquiert le B&B avant Nina ! Comment la situation va-t-elle évoluer ?

Une histoire prévisible qui manque certes d'originalité mais pas de charme, et qui mêle habilement souvenirs et temps présent. Même si les tergiversations de l'héroïne m'ont paru un peu répétitives et agaçantes à la longue, j'ai aimé tous les passages concernant la réhabilitation de l'auberge, les travaux, l'achat des meubles, la décoration des chambres etc...

3467511815

J'apprécie aussi beaucoup ce côté "feuilleton" avec le retour des personnages d'un texte à un autre, comme une histoire collective qui se tisse doucement : Susan Wiggs déploie le parcours de chacun, de roman en roman ; même ceux qui paraissent totalement secondaires dans un tome peuvent se retrouver au centre d'un autre volume, ailleurs, à un autre moment. Un peu comme des Rougon-Macquart à la crème chantilly... J'en raffole. Merci, Céline, pour le cadeau ! ^_^
367 pages