Notre étape du jour commence avec deux Etats-express : le Wisconsin, où se déroule La colline aux adieux ; Chez nous et Dewey, eux, prennent place dans l'Iowa (clic). Mais restons un peu plus longtemps dans l'Illinois, si vous le voulez bien.

Chicago est une ville que j'associe toujours à l'hiver, à Noël plus précisément. Souvenez-vous, c'est là que le petit Kevin (Macaulay Culkin), resté malencontreusement seul chez lui pour les fêtes dans "Maman, j'ai raté l'avion" (mon billet ici), défend sa belle maison contre de coriaces cambrioleurs, alors que toute sa (nombreuse) famille a pris l'avion sans lui !

00

Chicago m'est sans doute aussi synonyme de Noël en raison de ce film que j'ai vu des dizaines de fois : "While you were sleeping" (connu en France sous ce titre un peu insipide : "L'amour à tout prix"). Les images qui me viennent spontanément à l'esprit sont : Lucy Moderatz (Sandra Bullock) mangeant un hot-dog avec son boss dans les rues de la ville, enveloppée dans le manteau de son père adoré, en laine bouillie grise, trop large pour elle, un bonnet gris sur la tête ; et aussi quand elle passe la veillée de Noël dans la famille de son faux fiancé (c'est là qu'elle rencontre le charmant Bill Pullman ^_^).

00

Alors si vous vous rendez à Chicago, peut-être vous arrivera-t-il quelque chose comme ça... ^_^

00

Ou comme ça (l'histoire d'amour sur fond de hip hop entre Sara et Derek - Julia Stiles et Sean Patrick Thomas, dans cet autre film que j'ai beaucoup regardé, plus jeune : "Save the last dance").

00

Ou alors comme ça (ah, les publicitaires concurrents Nick et Darcy dans le formidable "Ce que veulent les femmes" - inoubliables Mel Gibson et Helen Hunt !) :

00

Mais l'Illinois, c'est aussi des coins de jolie campagne verte et vallonnée qui font songer aux beaux jours. C'est là qu'habite la grande famille Baker de "Treize à la douzaine" au début du film (dans le rôle des parents, Steve Martin et Bonnie Hunt que j'adore). Ne sentez-vous pas comme un doux air printanier à la vue de ces images ?

00

D'ailleurs, la première maison des Baker est merveilleuse : vaste, ancienne et en même temps souriante et très fonctionnelle. Faisons vite un petit tour dans la cuisine puis dans le living-room, confortable à souhait, avec ses coussins bariolés et plaids de toutes sortes.

00

Mention toute spéciale pour la chambre de Tom et Kate avec son semainier en bois et ses charmants édredons colorés. Qu'en dites-vous ? Bref, je m'installerais volontiers dans cette demeure pour quelques jours, même s'il y règne une joyeuse (et bruyante) agitation (12 enfants quand même !).

491684973

Sinon, si vous appréciez les maisons atypiques, il existe également la maison en fer et verre du film "Entre deux rives" ("The lake house") avec Sandra Bullock et Keanu Reeves. Cette architecture n'est pas du tout ma tasse de thé mais le film, lui, m'a beaucoup plu.

3000016913

Demain, nous débuterons notre chevauchée à travers les grands espaces de l'Ouest. J'ai hâte, et vous ? ^_^