Sans titre 15

Il y a quelque temps déjà, un dimanche après-midi, alors qu'il faisait très froid dehors et pendant que Totoro jouait à la console sur son canapé, je me suis installée sur le canapé d'en face pour me réchauffer le cœur d'un téléfilm américain des plus classiques mais très efficace, country comme je les aime, dans le prolongement de mes billets Dolly et Nora Roberts.
Attention, attention, il s'agit de mon coup de coeur pour cette année, au rayon "téléfilms de Noël" : ça s'appelle "La romance de Noël" et vous le trouverez disponible en streaming.

Sans titre 16

En 1994, Olivia Newton-John incarne Julia, une mère de famille qui vit dans la montagne, au nord de l'Etat de New York, avec ses deux petites filles. Depuis la mort de son mari, deux ans plus tôt, Julia se bat pour s'en sortir financièrement et pour garder la maison dans laquelle elle a tant de souvenirs...

00

Une maison chaleureuse, à l'ancienne, qui appartient à la famille de son défunt mari depuis une bonne centaine d'années et qui comprend une étable dans laquelle elle élève un âne, un cochon, quelques poules et moutons. Mais, alors qu'elle vient de perdre son travail et qu'elle gagne un peu d'argent en vendant les gâteaux qu'elle confectionne sur son vieux fourneau, Julia se demande bien comment elle va pouvoir s'en sortir tout en préservant ses enfants.

00

Quand, deux jours avant Noël, Brian, un banquier venu de la grande ville, lui rend visite pour lui expliquer la gravité de sa situation, Julia est donc sur la défensive. Mais une tempête de neige empêche le jeune businessman de repartir et l'oblige à partager le quotidien de la petite famille ainsi qu'un réveillon des plus rudimentaires : sans électricité, sans eau, complètement déconnecté de la vie citadine, il va devoir retrouver les gestes ancestraux, faire preuve de ténacité, d'astuce et renouer avec ce qui est essentiel.

00

Une belle leçon toute en simplicité, un cadre charmant et une atmosphère authentique ; certes, il y a peu de surprises et beaucoup de bons sentiments, mais il y a aussi énormément de douceur et ça, c'est toujours bon à prendre ! ^_^

00

Je nourris une tendresse particulière pour Olivia Newton-John qui a souvent chanté avec son ami John Denver (yep, my dear John, celui-là même) et qui a aussi magnifiquement interprété "Take me home (country roads)" en solo, au début des années 70.

00

Si ça vous dit, pour conclure, on pourrait profiter de cet article pour prendre le thé dans le cottage montagnard et hivernal de Cynthia, une adorable cuisine en miniature, just perfect for the Holiday season. "Winter Magic", comme l'écrit la créatrice elle-même...

fedqw
109943791