3273941427

Oh la la, nous voilà rentrés de 3 jours absolument féeriques, il n'y a pas d'autre mot...
On voulait du dépaysement, eh bien voilà ce que tout le monde devrait faire au moins une fois pour oublier les petits soucis de la vie : aller à Disneyland !
Franchement, sans être réellement fan de cet univers et ayant gardé des a-priori sur ce parc pendant des années, j'ai tout simplement été émerveillée et aujourd'hui je comprends pourquoi des millions de gens apprécient cet endroit...
Comment ne pas l'aimer, d'ailleurs ? Tout est beaucoloré, l'ensemble du personnel (des vigiles aux vendeurs en passant par les artistes et les serveurs) est bienveillantpolidrôleà l'écoute... Le mot d'ordre est de rendre votre séjour inoubliable et, franchement, le pari est tenu. Voilà un monde idéal, positif et enchanteur où il fait bon se ressourcer par les temps qui courent.
Un monde qui en contient également mille autres : on est tour à tour devenus passagers d'une croisière, membres de l'équipage d'un bateau puis d'une navette spatiale, agents envoyés dans les étoiles par Star Command, Jedis, prince et princesse, aventuriers, fantômes, pirates, cowboy et cowgirl, géants puis tout petits, minuscules rats (mais pas de l'opéra), cascadeurs, stars de cinéma...
A plusieurs reprises (notamment pendant la parade en fin d'après-midi et durant le sensationnel spectacle musical du soir - élu meilleur spectacle de l'année 2015, tu m'étonnes...), j'ai eu les larmes aux yeux, vraiment : une ambiance de fête et d'émerveillement général, les réactions des plus petits ("C'est Winnie ! Winnie !" ^_^) le retour en enfance, cet univers magique qu'on quitte en grandissant mais qui reprend vie sous nos yeux, tout autour de nous, être là avec Totoro, regarder autour de soi et ne voir que des gens heureux ; ils parlent tous des langues différentes, ils ont tous les âges et tous les métiers possibles mais ils sourient ! (et portent au choix : oreilles de Mickey / chapeaux de magicien / sabres laser / bonnets Simba avec les z'oreilles qui bougent ~ j'ai opté pour le serre-tête Minnie tout simple)

2012652607

Pour tout vous dire, j'étais trop contente quand on croisait des personnages dans la rue, la plus heureuse aussi en faisant un câlin à Pluto et quand on a posé avec Donald, notre préféré, qui était justement en séance photo dans notre hôtel au moment où on allait partir : quelle chance ! ^_^

00

Côté météo, on a profité de 3 demi-journées d'un temps magnifique (mais froid, bien sûr : gants, collants, sous-pull de ski, double laine polaire, capuche rabattue et ça allait à peu près ^_^) accompagnées de 2 demi-journées grises avec pluie fine (sauf une tempête le mardi après-midi, ouf ça n'a pas duré). Franchement, on a été plutôt chanceux là encore et ça nous a permis de voir et de faire tout ce qu'on avait prévu !
En outre, comme il n'y avait que notre zone scolaire en vacances, on n'a quasiment jamais fait la queue aux attractions ni pour manger (en choisissant bien nos heures).
Bon, ça ce n'était que l'intro...

Dites, vous voulez que je vous raconte (et que je vous montre) tout ? :-)

(Attention, si vous comptez visiter Disneyland et les Disney Studios bientôt ou si vous préférez simplement garder la surprise pour plus tard, passez votre chemin. Avant notre départ, j'avais vu très peu d'images ; la magie en a sans doute été encore plus grande...)

Commençons par notre hôtel (immense comme les autres complexes Disney autour du parc) : le Newport Bay Club, inspiré des villes portuaires du Nord-Est des USA et conçu comme un paquebot de luxe (on voulait une ambiance qui soit différente de l'ouest américain qu'on a déjà un peu parcouru ou de la grande ville qu'on a connue à Los Angeles). Dès l'arrivée (et bien qu'on sache pertinemment que c'est pour le spectacle, un peu carton pâte, beaucoup d'illusion mais tant pis, il faut jouer le jeu), on s'est dit "wahou !"

1983457004

Vue sur le lac, un (faux) phare qui s'éclaire par intermittence, des millions de lumières le long des façades, voituriers-capitaines aux longs manteaux bleu marine, reste du personnel en uniforme blanc...

1277277942

... tapis de 12 cm d'épaisseur, banquettes élégantes, bureau-bibliothèque sombre et cossu, deux restaurants (le "Yacht Club" pour le petit déjeuner + le "Cape Cod" que nous n'avons pas testé), un bar-lounge style club de gentlemen, des meubles-malles anciennes dans les vastes cabines chambres, les z'oreilles de Mickey sur la tête de lit-gouvernail (en fait, on les trouve absolument partout, jusque sur les dessins de la moquette et sur le bouchon des gels douche :-p)...

0011

... une piscine-navire (on y est allés un soir mais, comme il y avait trop de monde, on s'est rabattus sur le hammam qui était très tranquille).

909798348
(photo Disneyland)

Sur la rive droite du lac, l'hôtel Sequoia Lodge (une prochaine fois, peut-être) et juste en face, l'hôtel New York. A pied, il faut moins de 10 minutes pour rejoindre l'entrée des parcs et la balade sur la rive est très agréable (s'il ne pleut pas). On se serait crus repartis aux Etats-Unis ! (d'autant plus que les dialogues des spectacles sont pour moitié en français et pour moitié en anglais ; ce qui est curieux mais qui passe très bien, c'est que ce ne sont pas forcément des traductions : un personnage dit quelque chose en français, un autre lui répond en anglais etc...)

832134204

Nos pas nous ont d'abord guidés vers Disneyland, bien sûr (c'est là que nous avons passé le plus de temps car la vraie féerie, c'est ici qu'on la trouve ^_^)

3111166891

♫ "Chim Chim Cher-ee"

Juste après l'entrée (fastueuse), premier quartier : Main Street, USA, la reproduction d'une petite ville américaine au tout début du XXe siècle, telle que l'a connue Walt Disney lui-même. Des édifices et des kiosques charmants, une calèche qui passe de temps en temps, une camionnette de livreur d'un autre temps aussi...

00

On s'attend à chaque instant à voir apparaître Mary Poppins et Bert (bien que l'histoire se passe en Angleterre mais l'inspiration victorienne tardive est la même...). Oh mais... tenez, qui voilà ? Mary, Bert, les tortues et les pingouins s'il vous plaît !

00

C'est aussi autour de cette première place qu'on rencontre le plus de personnages Disney classiques (Mickey, Minnie, Pluto, Daisy et mes préférés : Donald, Dingo et Tic & Tac). Parfois d'autres aussi...

00
Avez-vous reconnu le dernier, de dos (le temps que je sorte mon appareil...) ? C'est Baloo !

Pour compléter le tout, de délicieux cafés et de non moins délicieuses boutiques. D'ailleurs, au départ, on voulait monter à Disneyland pour le Nouvel An et puis ça n'avait pas pu se faire. Mais excellente surprise : les décos de Noël étaient encore là dans les vitrines, un peu comme si nous avions voyagé dans le temps.

00

La perspective de Main Street s'ouvre ensuite sur le merveilleux château de la Belle au Bois Dormant : sous tous les cieux, il est magnifique !

00
(à chaque fois que je voyais Clochette, je pensais à toi, Marielle ^_^)

L'intérieur du château vaut lui aussi le coup d’œil (ne pas manquer l'antre du dragon, la salle circulaire contant l'histoire d'Aurore et de son prince charmant à travers d'immenses tapisseries, les vitraux représentant les trois bonnes fées).

00

Une fois passé le pont du château, on se retrouve dans Fantasy Land, le pays des contes de fées. On avait rendez-vous avec Alice, le chat du Cheshire, la Reine de Cœur, Cendrillon, l'épée du roi Arthur, le haricot magique, Pierre et le loup, le Magicien d'Oz, Pinocchio, Blanche-Neige...

00

♫ "Un jour, mon prince viendra" ~ "J'en ai rêvé" ~ "Quand on prie la bonne étoile"

00

Dans ce quartier, on a pris le goûter à l'auberge de Sieur Crapaud, baron Têtard, venu tout droit du Vent dans les Saules : un ravissant cottage d'inspiration anglaise avec des salles très cosy chic ! A des prix à peu près raisonnables.

00

Par-delà le Pays Imaginaire, se trouve Discovery Land, la cité du futur. On y croise des maîtres Jedis, Buzz l'Eclair, le Capitaine Nemo, son Nautilus, le calmar géant et toutes sortes d'engins et de robots bizarres... Mais comment ne pas craquer devant Eve et Wall-e ? :-)

00

Ensuite vient Adventure Land, terre des lions, des génies, des pirates (des Caraïbes : génial ~ "allez, en route, tas de crevettes !") et des explorateurs comme Indiana Jones... Un bouquet de destinations incroyables qui permet de faire le tour du monde !

00

♫ "Je voudrais déjà être roi" ~ "Hakuna matata" ~ "Être un homme comme vous" ~ "A friend like me" ~ "Sous l'océan"~ "Jack Sparrow's entrance : At World's End"

00

Avec une pause-déjeuner chez le Colonel Hati du Livre de la Jungle (d'où l'arbre au milieu du resto). Super ambiance musicale avec un trio de percussionnistes adorables (messieurs, vous étiez trop chou).

00

En route vers le dernier quartier : Frontier Land. Et hop ! Nous voici revenus dans le Far West... 

00

Des chariots, un fort, du bois, des chevaux, Buffalo Bill, un saloon, un stand de tir à la carabine, un manoir fantôme (une attraction vraiment très réussie), des tipis et même les Rocheuses dans l'arrière-plan.

00

Sous le soleil, en plus, ça rendait vraiment bien ! L'illusion fonctionne à plein.

3825043005

Au final, voici les princesses que nous avons vues au hasard des 5 quartiers : Jasmine ("Aladdin"), Merida (la princesse écossaise de "Brave" / "Rebelle" qui parcourt aussi le parc à cheval, au son des cornemuses - l'Ecosse n'est jamais bien loin, n'est-ce pas ? ^_^) et Tiana ("La princesse et la grenouille").

00

Au fil de nos pérégrinations, nous avons aussi rencontré Liam Neeson, Jeremy Irons et Robin Williams ! :-)

♫ "Le flic de Beverly Hills" ~ "Everything I do" ~ "Armageddon" ~ "Gone with the wind"

00

Les Disney Studios, quant à eux, sont intéressants mais ils privilégient le côté technique, la conception d'effets spéciaux, la 3D, la 4D, les films Pixar et les super-héros de Marvel. C'est un petit peu moins magique et ça m'a beaucoup rappelé les Studios Universal en effet mais aussi le Futuroscope

00

Par contre, la reconstitution d'une avenue américaine avec "Hollywood" inscrit dans le fond ainsi que celle d'une rue de Paris pour l'animation "Ratatouille" sont époustouflantes : on s'y croirait !

00

Je terminerai ce billet avec quelques clichés de la Parade et du spectacle nocturne (son et lumière + feux d'artifice), qui m'ont tous deux donné la chair de poule et qui passent trop viiiiiite (pourtant, ils durent 15 bonnes minutes chacun).

♫ "Magic everywhere" (la musique seulement pour ne pas tout révéler)

00
Merlin me tournait le dos...
00
Cendrillon puis Blanche-Neige.
00
00
Ma Mary était là aussi ! Et Mickey, et Minnie et tous leurs amis...

00
(photos Disneyland ~ pendant le spectacle de clôture, je n'ai quasiment pas pris de photos ; on a préféré pro-fi-ter ^_^)

 4082458584

Et voilà ! C'est donc les yeux pleins d'étoiles, le cœur rempli de douceurs et de rêves qu'on a ensuite dû reprendre le train pour rentrer à la maison (et retrouver une vie normale, quoi ^_^).

1474770891

A bientôt, Donald ! A bientôt, tout le monde ! :-)

00

PS : En furetant à droite à gauche, j'ai retrouvé l'émission (en direct) consacrée à l'ouverture d'EuroDisney en 1992 (présentée par J-P Foucault et David Hallyday ; la partie montrant la construction du parc est là). Pendant cette soirée exceptionnelle, Cher a notamment interprété "The Shoop Shoop Song" avec Mickey, Angela Lansbury a chanté la chanson de "La Belle et la Bête" et les Duchesnay ont même présenté un enchaînement sur le lac gelé (oui, oui, celui qui se trouvait juste devant notre hôtel) ! Comme quoi tout est lié... :-) Etaient aussi présents : Tina Turner, Gloria Estefan, les Temptations, les Gipsy Kings, François Feldman ainsi que la jeune Anne (du "Disney Parade")...

Enfin : un documentaire animé par Mireille Dumas (France 3, 2012), "Disneyland et ses secrets".