2717092116
♫ Hozier, "Arsonist Lullaby"

Ce livre, lu au mois de février dernier par un jour de forte pluie, m'a absolument passionnée ! J'ai vraiment été happée par l'histoire et ne pouvais plus la lâcher. Je vous en parle aujourd'hui à l'occasion de la semaine consacrée par Hilde et Marjorie au Congrés des Sorcières de Walpurgis...

A bientôt 40 ans, Gabrielle, impératrice parisienne de l'événementiel, femme de chirurgien esthétique pour célébrités et mère d'un génie des maths, apprend qu'elle vient d'hériter d'un étrange domaine en pleine campagne, dans le centre de la France. Elle qui déteste le monde rural et ne se sent bien qu'en pleine agglomération devient propriétaire d'un morceau de forêt et d'une masure en ruine. Au village, on appelle ce domaine "la terre des Sorciers" ou "la forêt des Brumes".
En même temps que la propriété, Gabrielle vient d'hériter de dons très particuliers : elle ignorait jusqu'à présent que, dans sa famille, depuis des générations, on barre le feu, on guérit les blessures, on aide les mourants à passer de l'autre côté et on communique avec l'au-delà (ou l'à-côté)... Un étrange parcours commence alors pour la jeune femme qui va devoir désapprendre tout ce qui faisait sa vie d'alors. Ou plus exactement : elle va enfin ouvrir les yeux.

Il était beau, notre bonheur ! Construit, inébranlable ! Nous n'étions pas pauvres, pas moches, pas bêtes, nous n'étions pas concernés. Nous nous pensions éternels et nous existions, certes, mais nous n'étions pas vivants.

Roman initiatique, ésotérique, fantastique, inquiétant, admirablement écrit, mêlant introspection et suspense (avec quelques scènes dans le manoir hanté vraiment... brrrr !), ce livre est une vraie réussite. Et puis les éléments surnaturels aboutissent finalement à une leçon de bienveillance, de douceur et d'amour. Seule la fin m'a un peu frustrée, j'aurais préféré quelque chose de plus définitif ou alors un rebondissement supplémentaire, en tout cas pas forcément l'ultime chapitre qui m'a semblé un peu "hors sujet". Mais dans l'ensemble, je vous recommande vivement cet ouvrage s'il n'a pas encore croisé votre route.
Évoqué chez L'Or rouge ici puis lu par Romanza. Merci à Choco-Mum pour le prêt ! ^_^
364 pages