9782752903105 tenant-of-wildfell-hall 91rqhlm0uvl

Cette histoire présente une construction intéressante : un homme vieillissant, Gilbert Markham, adresse une loooongue lettre à son ami et beau-frère pour lui raconter les événements qui ont changé sa vie. Premier flashback. En 1827, il avait 24 ans et en tant qu'aîné, s'occupait du domaine prospère de sa famille depuis la mort du père. A l'automne, une femme de son âge, belle et énigmatique, vint tout faire basculer en s'installant au manoir de Wildfell Hall voisin, une bâtisse froide et délabrée, avec son tout jeune fils et une vieille servante. Les rumeurs vont immédiatement bon train dans toute la région : à l'heure du thé, on ne parle que de cette mystérieuse recluse qui a des idées bien arrêtées mais semble craindre quelque chose... Pourquoi une jeune femme comme elle serait-elle venue se faire oublier ici et supporterait-elle cette solitude ?
Les secrets de cette étrange Mrs Helen Graham seront révélés dans l'épaisse partie centrale du roman, une partie qui correspond à son journal. Deuxième flashback.

0dde72117ec52b31a602cc16177ec72c

J'ai aimé le début du livre (l'aura assez sombre qui entoure l'étrangère au départ, le quotidien de la famille Markham bouleversé par cette intrusion, les questionnements du narrateur) ainsi que la révolte d'Helen face à son épouvantable mari.
Mais les redites, longueurs et interminables relations de conversations dans la partie centrale ont malgré tout fini par un peu me décourager : j'ai donc survolé de nombreux passages, je l'avoue. Et puis, j'ai eu parfois envie de donner des gifles à certains protagonistes (y compris parmi les personnages principaux) !! Bref, je suis contente d'avoir découvert une oeuvre de la 3ème soeur Brontë et en même temps je me suis quand même pas mal ennuyée...

D'autres avis chez GeorgeMilly et Nathchoco.
564 pages

logo-eliza