intrigue-a-l-anglaise-adrien-goetz

Dans ce roman français, l'héroïne se nomme Pénélope, vient de réussir le prestigieux concours pour devenir conservatrice de musée et se voit nommer à Bayeux, au Musée de la Tapisserie (oui, c'est un comble ! rassurez-vous, les références à L'Odyssée sont présentes mais pas gonflantes). Le hic, c'est que d'éminents spécialistes viennent de découvrir qu'il manque un bout de la célèbre broderie qui narre la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, en passant par la branche viking et la bataille d'Hastings en 1066. En plus, il semblerait que les mètres manquants mettent en danger l'actuelle famille royale, les Windsor, une famille au coeur de la tourmente car le récit prend place fin août/début septembre 1997, au moment de la mort de Diana... En fait, il se pourrait même que l'illustre "Telle du Conquest" ne soit qu'une énorme supercherie !
Pénélope, aidée de son petit ami Wandrille, va essayer de démêler tout ça. De la Normandie au Louvre, avec un petit séjour dans les îles anglo-normandes, cette enquête menée tambour battant et tissée de main de maître ficelle les faits historiques avec des événements totalement fictifs (l'auteur lui-même n'arrête pas avec les jeux de mots, hein :-p). Le tout s'est révélé à la fois instructif et divertissant.

Bayeux_Tapestry_WillelmDux

Donc un roman passionnant et érudit (on y parle de Mérimée - toujours lui ! c'était déjà le sauveur de "La Dame à la Licorne", vous vous souvenez ? - de Napoléon, de la famille Spencer, d'Edward et Wallis, de Victor Hugo et de fouilles archéologiques en Egypte, entre autres) mais aussi un brin fatiguant : pas une ligne sans sous-entendu, second degré, cynisme et piques en tous genres (un peu, ça me plaît, or ici c'est le ton même du livre, la marque de fabrique des personnages, si bien que j'ai eu un peu de mal au début).
307 pages
Bonus -  Karine :) a vu - et nous montre - la tapisserie pendant son tour de France.

ob_7fc1b9_mois-anglais