max1221153381-frontback-cover

Etant une grande fan des comédies 80’s et 90’s et après m’être régalée avec « Jumeaux », j’ai retrouvé avec un grand plaisir Arnold Schwarzenegger et Danny DeVito dans un autre film plein d’humour et de tendresse (même si j’ai préféré « Jumeaux »).
En 1994, Ivan Reitman (Mr « Ghostbusters » et « Evolution ») réalise une comédie scientifico-sociale sur la PMA, le statut de parent et sur les relations humaines en général. En bousculant toutes les règles !

San Francisco. Deux chercheurs pas super potes, Alex (Arnold), célibataire endurci et coincé, et Larry (Danny), le beau parleur fraîchement divorcé, ont mis au point un produit révolutionnaire boostant la fertilité féminine. Or, pour être approuvé, ce médicament doit être testé sur un humain et plus seulement sur des primates. Allons bon, aucune femme sensée ne voudra tenter l’expérience ! Qu’à cela ne tienne : Larry va convaincre son associé de jouer les cobayes. Alex fait donc un petit « don », Larry se charge de la fécondation en labo à l’aide d’un ovule trouvé par ses soins (là, ça sent l’embrouille) puis lui implante le tout dans l’abdomen : incroyable mais vrai !
Dans le même temps, une scientifique anglaise (Emma Thompson) récupère leur ancienne place à l’université pour mener à bien ses propres recherches sur la congélation d’ovocytes… Emma, le garçon manqué, tête en l’air, bourreau de travail, va se retrouver face à Arnold, qui fait le plein d’hormones féminines : situations cocasses en perspective ! Au milieu, Danny, roublard mais attachant, comme d’habitude.

Sans titre

Si j’ai bien aimé l’histoire pourtant tirée par les cheveux, j’ai encore plus apprécié le casting, les looks très "Annie Hall" d'Emma Thompson et surtout le message ultra-positif : en matière d’amour et de famille, il n’y a aucun code pré-établi. Tout, absolument tout est possible…

109943791