En ces journées de Tour de France, un roman moderne, d'une tendre originalité, lumineux et éminemment positif (si, si, tout ça) qui parle de petits villages et de camping, ça vous "tente" (ok, elle était fastoche) ?

Couv_Les-petites-reines

Les petites reines sont 3 : deux lycéennes, Mireille fille de philosophe et Astrid fan d'Indochine, ainsi qu'une collégienne, Hakima, petite soeur du beau Kader, 26 ans, vétéran de la guerre en "Galéristan". Ces 3 nénettes mal dans leur peau ont été élues "Boudins d'or, d'argent et de bronze" par Malo, un pauvre gars de leur cité scolaire. Mireille, qui a l'esprit vif, "culotté", la repartie facile et un tempérament en acier trempé, convainc ses deux camarades d'infortune de rallier Paris en partant de leur fief, Bourg-en-Bresse, le tout à vélo et en vendant des boudins en route (avoir des grands-parents restaurateurs, ça aide). RDV à Paris, à l'Elysée, le 14 juillet, chaperonnées par Kader alias "le Soleil" : pour quoi faire ? Chacune a ses raisons ! Commence alors un road-trip plein de fantaisie et de bonnes ondes qui va prendre une ampleur totalement inattendue...
Il fallait oser, eh bien c'est une totale réussite : on souffre, on aime, on espère aux côtés de ces attachants personnages et de ceux qu'ils croisent sur leur route ; et surtout on rit, mais on rit...! La fraîcheur et la quantité de bonnes trouvailles, tant dans le propos que dans le style, me font penser à la plume de ma chère Malika Ferdjoukh : c'est vous dire si j'ai adoré ! De Babyboule, le chat de Mireille, à la mère de cette dernière, en passant par les parents de Hakima, les journalistes et les bonnes âmes rencontrées sur le trajet, tout m'a parlé. Un ouvrage plein de punch, qui fait la part belle aux femmes (sur leur itinéraire, nos héroïnes ne sont-elles pas exclusivement accueillies par des mairesses, avant de l'être par la Présidente de la République ?) et avec un chouette message (s'accepter tel qu'on est). Repéré chez Nahe de Cosy Corner. Margaud Liseuse l'a aussi chroniqué il y a peu.
270 pages

PS : La charmante Clémentine Beauvais est née en 1989 (ouille, ma carte d'identité en frémit :-p).

109943791