En prolongement du récent Mois Anglais, une lecture piochée chez Anne le mois dernier :

Sans titre 1

« Le meilleur livre d'un enfant de deux ans que j'ai lu cette année », a déclaré Hugh Grant.
En réalité, le roman commence le jour du premier anniversaire du Royal Baby. Entre les cadeaux de son pote Barack Obama, les attentions de ses coaches vestimentaires, de son responsable de la stratégie globale et de ses parents, George se dit qu’il a quand même bien de la chance d’avoir une famille comme la sienne. Un papa William décidément raide dingue amoureux de sa maman Kate dont les cheveux sont devenus une véritable affaire d’Etat ; un oncle Harry super rigolo, très proche de sa belle-sœur et toujours en train de chahuter avec son grand frère ; un grand-père Beanie (Charles) qui parle à ses dahlias ; une presque-grand-mère (Camilla, dite GaGa) brute de décoffrage ; des arrière-grands-parents qui adorent les blagues ! S’il ne peut pas encore parler, George suit pourtant déjà des cours d’histoire, de latin, de polo, assiste presque toutes les semaines au tea-time de la Reine avec David (Cameron, qui ne sait pas résister à un crumpet)… et est parfaitement conscient qu’il deviendra un jour le commandant en chef des armées britanniques :

J'ai déjà quelques idées sur ce que je ferai faire aux soldats quand la nation n'aura pas besoin d'eux. Par exemple, je demanderai à la marine de m'aider à trouver des trésors cachés et des dinosaures.

Bref, tout baigne. Jusqu'au jour où ses parents (enfin, surtout papa, parce que maman ne fait que vomir) lui annoncent la future naissance d’un prochain bébé ! Et là, rien ne va plus.

Je ne comprends pas. Pourquoi ne pas se contenter d'un seul enfant, surtout quand cet enfant c'est moi ?

J’ai beaucoup aimé cette lecture distrayante qui égratigne gentiment les Cambridge-Windsor tout en se basant sur des infos réelles (l’auteure écrit dans « Tatler », voyez-vous). Seuls bémols : quelques passages un peu fatiguants (les dialogues partent dans tous les sens, ça fuse en petites piques) et surtout flûte, ça se lit vraiment trop viiite ! :-)
262 pages

DSCN9360
Un bavoir totalement raccord de la marque Baby Brit : merci, tatie Vir qui revient de Londres ! ^_^