tumblr_nnua97WDUC1tllb7go2_500
(Ok, c'est encore une entorse à ma résolution sur la provenance des images
mais l'occasion était décidément trop belle : source ici ~"The Big Bang Theory" #lameilleureseriedumonde).

51NcFnq2A9L

Après plusieurs lectures en anglais, je continue sur ma lancée avec un livre que j'ai à nouveau piqué sur les étagères de Totoro (quand on vit avec un spécialiste, il n'y a qu'à se servir). Eh oui, au chalet, on aime bien "Star Wars". Rectification : depuis que je suis avec Totoro, IL m'a fait aimer "Star Wars" et désormais, plus moyen de faire machine arrière, quoi ! :-) Nous sommes d'ailleurs allés au cinéma voir le 8ème film pendant les vacances.

26694307_10155904929914336_915081201_n
(le porte-clé sabre laser fait aussi partie de sa collection)

Bref, j'avais envie de découvrir ce carnet depuis longtemps : il s'agit d'un manuel pédagogique, censé être distribué à tous les futurs Jedi formés au Temple central de Coruscant, annoté par plusieurs personnages-clés, de Maître Yoda à Luke Skywalker en passant par le Comte Dooku, Qui-Gon Jinn, Obi-Wan Kenobi, Anakin, Ashoka et même Dark Maul ! Le jeu des couleurs et des polices rend la lecture facile et les remarques dans les marges sont souvent assez marrantes pour qui connaît un peu l'univers créé par George Lucas.

DSCN0801

Dans ce volume , j'ai appris pas mal de choses, par exemple que l'Ordre des Jedi est vieux de 24000 ans (évidemment, ce guide devient caduc après l'épisode III, la chute de la République et la création de l'alliance rebelle) ou l'existence de plusieurs "corporations" de Jedi dont j'ignorais l'existence : les Jedi agricoles, médecins, visionnaires... Ou encore que mon cher, très cher Qui-Gon Jinn appartient à la catégorie des Jedi Gris, ce qui l'empêche de siéger au Conseil.

screen_shot_2015-08-11_at_5_3c9a35a7
Vous comprenez mieux pourquoi je dis "mon très cher Qui-Gon" ? ^_^

Ce fut donc une lecture instructive et agréable (sauf en ce qui concerne les techniques de combat, qui m'ont un peu barbée). Ce volume, soigné, complet et très clair, plaira à tous les fans et même aux autres ! Et n'oubliez pas, chers amis : "May the Force be with you."
159 pages

Un-grand-jour-de-rien

Pour compléter ce thème, j'ai acquis (toutefois à l'avenir, j'espère limiter drastiquement les achats) un très bel album paru chez Albin Michel Jeunesse et pioché chez Noukette : Un grand jour de rien, signé Beatrice Alemagna, auteure et illustratrice italienne mais installée en France et écrivant dans les 2 langues.
Une mère et son fils, jeune ado, passent leurs vacances dans une petite maison isolée, la même que l'an passé (on lit entre les lignes que beaucoup de choses ont changé, depuis).

DSCN0807

Elle est assise à son ordinateur, en train d'écrire ; il est affalé sur le canapé pour jouer avec sa console portable, tout en pensant à son père qui l'aurait emmené prendre l'air et explorer la nature environnante. Face aux reproches de sa mère, qui l'accuse de ne rien faire, le garçon empoche son jeu électronique, enfile son ciré orange et sort sous une pluie battante. Direction la forêt et l'étang... dans lequel tombe bientôt la petite console. Et les Martiens du jeu avec.

 DSCN0806

Oh non ! Bon... Il y a bien quand même d'autres choses à faire, non ? Les cailloux, la terre, les escargots, les sentiers, les champignons, les branches des arbres sont là et l'accueillent avec bienveillance.

Déjà, j'ai beaucoup aimé la fin de l'histoire, douce et paisible :

Alors j'eus envie de la serrer fort, de lui raconter tout ce que j'avais vu, senti, goûté, appris dehors. Mais on ne fit que se regarder. Se regarder et respirer l'odeur de notre chocolat chaud. Rien que ça.
En ce magique, incroyable, jour de rien.

Quant aux dessins, j'ai apprécié le choix des nuances très "conte d'automne", mises en valeur par le contraste avec l'orange explosif du blouson. Les traits, souvent crayonnés, sont assez enfantins et les détails font sourire. Bref, une journée banale qui devient une ode à la tendresse, à la nature. Une très jolie rencontre.
40 pages

1Geek

Pour les oreilles : "Allo, allo, monsieur l'ordinateur".

Chez Kobaitchi qui m'accompagne dans cette aventure :
un 14 janvier avec des animaux, Les aventures de Léon au cirque.