En guise d'apéritif en ce 14 février, un fragment d'une belle couverture : celle, feutrée et délicate, d'un ancien numéro de "Victoria Magazine" (dont je vous ai déjà parlé ici, ici, ici et plus récemment, ) datant de février 1990, "In a sentimental mood". Jetez-y un oeil : les sous-titres sont tous divinement prometteurs...

119039217

Mais surtout, en cette journée de Saint-Valentin, je vous propose un duo de comédies romantiques tendres et savoureuses, deux jolies renaissances.

Sans titre 1

Autour d'une tasse de thé et d'une assiette de biscuits au safran, Angelika, 48 ans, la patronne du "Salon d'Amour", et Ricky, jeune coiffeur de 25 ans qui s'est fait virer de chez sa mère et auquel Angelika donne aussi des cours de cuisine, fomentent de grands complots : c'est que la bourgade de Visby, sur l'île suédoise de Gotland, compte de nombreuses âmes esseulées !

"Je ne veux pas tomber amoureuse, c'est trop fatigant."

Le printemps arrive et, entre deux shampooings et deux brushings, Angelika et Ricky jouent les cupidons. "Coiffeuse et thérapeute intuitive", Angelika, comme ses deux soeurs elles aussi coiffeuses, écoute sa vocation de marieuse. Cela dit, veuve depuis 7 ans, il serait peut-être temps qu'elle aussi, retrouve l'amour...

"En fait, il suffit juste d'avoir le courage d'échouer pour réussir."

L'intrigue, joyeuse et positive, m'a également étonnée par sa densité. La romancière, avant tout connue pour ses romans policiers, tisse une véritable toile reliant tous les protagonistes : cela donne lieu à de vraies surprises en fin d'ouvrage, et ça m'a beaucoup plu. Un livre qui donne le sourire, avec fraîcheur et intelligence. On sent d'ailleurs que l'auteure a aimé prêter vie à ses personnages tout autant que montrer Visby sous son jour le plus sympathique : en effet, c'est là qu'elle est née ! Et, pour une fois, le titre français est une bonne trouvaille ! :-) Récit remarqué chez Syl et Nahe.
339 pages + une sélection de recettes

LitNord
(5ème participation dans la catégorie "Petite sirène")

Sans titre 2

Dans un petit village anglais, Holly, 27 ans, propriétaire d'une pâtisserie efficacement baptisée "Cake", ne se remet pas de la perte brutale de son mari, Charlie, un adorable homme des bois, survenue il y a bientôt 2 ans. Heureusement, elle peut compter sur la présence de son gentil beau-frère Rob et sur sa soeur aînée, Martha. Mais celle-ci s'apprête à accoucher ! Il y a aussi Jesse, l'employé de Holly, un métis canon et dragueur, qui pousse Holly à sortir davantage.
Celle-ci va en effet sortir... mais plutôt sortir de ses gonds, quand elle va rencontrer le richissime et bien sûr hyper séduisant Ciaran Argyll, un Ecossais trentenaire et homme d'affaires célèbre, dont le père fortuné s'est installé dans le coin. C'est fou comme la commande d'un seul gâteau (et quel gâteau !! :-p) peut changer toute une vie et ramener le grand amour que l'on croyait perdu à jamais !

119076046

Pendant la première moitié, j'ai vaiment pensé que cette histoire n'avait rien de particulier. Holly me paraissait certes sympathique mais d'autres personnages, comme sa mère installée à Minorque, sa soeur ou encore Ciaran lui-même, m'ont ennuyée voire énervée. Certes, le livre contenait quelques passages gourmands mais, au final, pas tant que ça. Bon, j'avais craqué pour la couverture en octobre dernier, malheureusement l'illustration ne fait pas tout...
Et puis, bonne surprise ! Dans l'autre versant, alors que l'automne s'installe pour de bon dans la campagne anglaise, j'ai trouvé à l'intrigue quelque chose de piquant, un scénario bien ficelé tout en utilisant les codes attendus du genre... y compris une scène passionnée au milieu des cupcakes et des colorants alimentaires ! :-) J'ai aussi commencé à m'attacher à la famille Argyll, dont on nous explique le passé ; on pouvait en outre voir Holly évoluer dans ses sentiments et ses questionnements. Quant à la scène d'accouchement de Martha, elle est vraiment très drôle !
Pour conclure : un roman pour filles plutôt chouette, que j'oublierai sans doute assez vite mais qui fait quand même passer un bon moment.
409 pages

PS : lire le billet de Poppy.

 109943791
(44ème et 45ème participations)

Des-livres-en-cuisine-bis
(2ème et 3ème participations)

DoFévrier

Pour les oreilles : "Une histoire d'amour".

Chez Kobaitchi qui m'accompagne dans cette aventure :
un 14 février avec une histoire d'amour aussi.