(journée Agatha Christie)

Initialement, j'avais prévu de lire Le Vallon (vivement recommandé par Enna) et l'avais même emprunté à cet effet à la médiathèque. Oui mais, en lisant les premières pages, je me suis rappelé avoir déjà vu cette enquête d'Hercule Poirot ! :-( Du coup, changement de tactique. En fouinant dans nos étagères, j'ai alors déniché La Maison biscornue (dont Lou a déjà parlé dans un intrigant billet) que je ne me souvenais pas avoir lu. Tadam !

Sans titre 4l

Charles, un trentenaire londonien, a connu la jolie et intelligente Sophia Leonidès pendant la Seconde Guerre Mondiale et a promis de l'épouser. A l'issue du conflit, ils se retrouvent pour envisager leur avenir commun. Mais le grand-père de Sophia, un richissime Grec qui a fait fortune dans la restauration en Angleterre, vient de mourir dans des circonstances particulièrement nébuleuses. Charles, dont le père est un ponte de Scotland Yard, est chargé d'assister l'inspecteur Taverner dans l'enquête. A "Three Gables", une curieuse résidence comportant (comme son nom ne l'indique pas) de multiples pignons, recoins et reliefs, vivent autour de Sophia sa grand-tante, ses parents, son frère ado assez désagréable, sa petite soeur très spéciale, un oncle, une tante ainsi que la seconde épouse du grand-père défunt, soupçonnée de roucouler avec le précepteur des deux plus jeunes. 

CrookedHouseFeat
Une adaptation est sortie il y a quelques mois à peine, avec un casting du tonnerre : Glenn Close, Terence Stamp, Gillian Anderson. Décidément, Agatha Christie a le vent en poupe en ce moment !

"Ce qu'il faut que vous compreniez bien, c'est que nous formons une famille assez étrange, composée de gens impitoyables, mais qui ne sont pas tous impitoyables de la même façon."

S'il est d'abord délicat pour Charles de rencontrer ainsi sa future belle-famille, il comprend vite qu'il n'a pas trop le choix : s'il veut se marier avec Sophia, il faut d'abord que la lumière soit faite sur la disparition du patriarche, figure adorée mais calculatrice et tyrannique qui avait, semble-t-il, plus d'un tour dans son sac.

DSCN1282

Dans son article archivé, Lou évoquait le jeu du "Cluedo" : c'est ce que j'ai ressenti à mon tour en arpentant les couloirs de cette spectaculaire demeure dans laquelle tout le monde suspecte tout le monde. Quant au coupable, comme elle, je l'avais démasqué bien avant la fin (petite fierté ;-p). Un opus réussi. Sans Poirot, sans Miss Marple, ni même le couple Beresford, mais avec une galerie de personnages qui se suffit à elle-même. J'ai également apprécié la mise en abyme avec la toute jeune Joséphine qui est férue de romans policiers ; l'auteure s'est plu à jouer avec les codes de ses propres oeuvres. Un très bon moment de lecture.
189 pages

2832827481
(6ème participation)