119452553

De Sylvie Deshors, j'avais déjà bien aimé L'Inconnue des Andes, lu il y a quelques années (récit se déroulant en Equateur). Quand je suis tombée à la médiathèque sur ce petit ouvrage de la collection "Roman du Monde", je n'ai donc pas hésité.
Sensha, 12 ans, vit à Oulan-Bator, la capitale mongole, chez sa tante et son oncle. Elle va à l'école, mène une existence confortable mais ses pensées ne quittent jamais ses parents et son petit frère, restés au coeur de la steppe, dans leur yourte de nomades. L'été arrive et Sensha part les rejoindre pour rester auprès d'eux et être interne à Khatgal et ainsi poursuivre sa scolarité. Elle est ravie de les retrouver, surtout sa grand-mère et Tomoo, qui a 7 ans et le coeur fragile. La jeune fille rapporte d'ailleurs avec elle des médicaments pour guérir son petit frère. Mais leur père a une autre idée : faire appel au chaman, comme le veut la tradition... Entre croyances ancestrales et modernité, c'est une belle histoire de fraternité qu'on a ici entre les mains.

DSCN1343

On a l'impression de sentir le vent des montagnes sur notre visage, le pelage des chevaux sont nos mains, le goût du thé très fort sur les papilles... Dépaysant et touchant. Les illustrations, colorées, très graphiques, modernes et en même temps pleines de poésie, signées Malik Deshors, le fils de l'auteure, complètent bien le récit.
111 pages (ouvrage non trouvé sur Goodreads, donc pas comptabilisé pour les 100 à atteindre)

Echos : la vie dans une yourte m'a fait repenser au très chouette Papa et maman sont dans un bateau de M-A. Murail ; quant au thème de l'école à tout prix, dans un pays d'Asie, je vous renvoie au Journal de Ma Yan.

logodorothee0
"la morne plaine de Mongolie"