Publicité
đŸȘ Fondant Grignote 🍰

Le tout premier pixel de ce cottage-ranch-refuge a été posé en septembre 2009 (avant ça, je bloguais "en secret" ;-p). J'espère que vous vous sentirez bien dans ma seconde maison, un terrier de clics et qu'on croque, où collectionner coups de coeur et jolis souvenirs...

Archives
14 juin 2018

Un 14 juin musical : "La chorale des dames de Chilbury"

Sans mtitre 2

La guerre a donnĂ© une voix aux femmes ordinaires, elle nous a forcĂ©es Ă  nous dĂ©fendre par nous-mĂȘmes et Ă  dĂ©fendre les autres.

Printemps-Ă©tĂ© 1940. Le village de Chilbury, dans le Kent, pleure son premier mort lors des combats de la Seconde Guerre Mondiale. Edmund, le fils aĂźnĂ© de la grande famille Winthrop. Personne n'aimait ce jeune homme agressif et moqueur mais son pĂšre, le terrible GĂ©nĂ©ral Winthrop, n'ayant par ailleurs que des filles, est bien dĂ©cidĂ© Ă  ce que son Ă©pouse, enceinte de leur 4Ăšme enfant, accouche d'un autre hĂ©ritier. Comme la jeune maĂźtresse d'Ă©cole du village doit avoir elle aussi un bĂ©bĂ© Ă  peu prĂšs au mĂȘme moment, il passe un marchĂ© avec Ms Paltry, sage-femme intĂ©ressĂ©e et peu scrupuleuse, pour qu'elle Ă©change les nouveaux-nĂ©s si jamais l'enfant Ă©tait une fille, et celui de Hattie un garçon. Cette affaire sous-tend une grande partie du roman mais ce n'est pas tout.
Venetia, la fille aĂźnĂ©e du GĂ©nĂ©ral, une ravissante sĂ©ductrice, joue Ă  enflammer les coeurs des jeunes gens du coin, jusqu'Ă  ce qu'elle-mĂȘme succombe au charme Ă©nigmatique d'un mystĂ©rieux peintre installĂ© Ă  Chilbury, Alastair Slater ; Kitty, la soeur adolescente de Venetia, adore chanter et rĂȘve de se produire sur une grande scĂšne... En attendant, le choeur du village, ayant perdu la quasi-totalitĂ© de ses membres masculins partis au front, devient la Chorale des Dames de Chilbury, sous l'impulsion de l'Ă©nergique Prim, professeure retraitĂ©e qui veut montrer aux femmes qu'elles peuvent lutter Ă  leur maniĂšre, s'entraider et apporter de l'espoir autour d'elles... La jeune Kitty est ravie !
De mĂȘme que Mrs Tilling, une infirmiĂšre veuve depuis plusieurs annĂ©es et dont le fils unique, David, est sur le point de partir Ă  la guerre. Mrs Tilling : c'est sans doute elle, la vĂ©ritable hĂ©roĂŻne du livre, la figure autour de laquelle tout tourne. L'Ă©volution de son tempĂ©rament, son impact positif sur la vie des gens du village et sa relation avec le colonel qu'elle est chargĂ©e de loger dans son grand cottage : tout cela revĂȘt une importance capitale... sans compter qu'elle aura bien vite la puce Ă  l'oreille, en se doutant de l'Ă©change des bĂ©bĂ©s demandĂ© par le GĂ©nĂ©ral.

DSCN1940

Le contexte historique, avec ses peurs, ses peines, ses pertes, est bien rendu : on partage l'Ă©motion de ces personnages en pleine tourmente. Mais l'essentiel rĂ©side dans les bonnes ondes, l'Ă©nergie et l'espoir que ce rĂ©cit distille : quelle communautĂ© sympathique ! quelle belle leçon ! Certes, il n'y pas de grande surprise ni de vraie originalitĂ© (j'ai par contre beaucoup pensĂ© au Cercle littĂ©raire des amateurs d'Ă©pluchures de patates), l'intrigue est assez tĂ©lĂ©phonĂ©e, mais on passe tout de mĂȘme un doux moment cosy, musical et amical. En plus, la forme est intĂ©ressante : lettres, extraits de journaux intimes, articles, affiches, c'est ainsi que le rĂ©cit se dĂ©ploie.
460 pages

Les billets qui m'ont tentée : celui de Myrtille et celui, tout récent, de LadyDoubleH. Milly, elle, l'a commenté le 1er juillet tout rond. ;-)

1190789829
(11Ăšme participation)

109943791
(51Ăšme participation)

Sans mtitre 1

Pour les oreilles : "Toutes les guitares du rock'n roll".

Chez Kobaitchi qui m'accompagne dans cette aventure :
un 14 juin avec

Publicité
Commentaires
P
Il est dans ma PAL! J'ai hùte de le lire, surtout que je recherche une ambiance à la "cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" depuis que je suis allé voir l'adaptation au ciné :p
RĂ©pondre
C
Il a l'air sympa ce petit roman, pas dans les priorités, mais pourquoi pas s'il croise ma route :)
RĂ©pondre
L
Un feel-good qui a l'air bien sympa. J'aime beaucoup le contexte historique que tu dĂ©peins mĂȘme si cette histoire de bĂ©bĂ© Ă©changĂ© est un peu tirĂ©e par les cheveux. Enfin, ça rappelle des romans victoriens ! Je me le note pour une lecture dĂ©tente rĂ©ussie !
RĂ©pondre
G
Eh bien je vais retenir ce titre ! Je ne connais pas mais ça me tente bien !
RĂ©pondre
M
J'ai prévu de le lire trÚs bientÎt ! :)
RĂ©pondre
Newsletter
Publicité

Tous mes liens préférés (blogs et vidéos) se trouvent dans le menu horizontal, en haut. ;-)

Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 138 689
Publicité