DSCN1750

Ce DVD sommeillait depuis plusieurs mois déjà dans notre vitrine : en ce printemps anglais, il était temps d'enfin regarder le dernier volet de la trilogie Bridget Jones, sorti fin 2016, alors que William était encore bien au chaud...
Une saga dĂ©marrĂ©e en 1996 avec le roman d'Helen Fielding. Puis, Ă  l'Ă©poque de sa sortie sur grand Ă©cran, j'avais trouvĂ© le premier film formidable (vu au moins 5 fois et d'ailleurs rĂ©cemment commentĂ© par Belette), ce qui m'avait donnĂ© envie de lire la suite, L'Ăąge de raison, moins percutante Ă  mon avis. J'avais aussi nettement moins apprĂ©ciĂ© cette 2Ăšme adaptation, qui m'avait paru manquer de naturel, comme si les scĂ©naristes avaient voulu en faire des tonnes et ainsi loupĂ© l'essentiel. 
Mais lĂ ... Quel feu d'artifice pour la fin ! (et comme on s'approche peu Ă  peu de la fin du challenge...)

Bridget-Jones-Baby-premiere-in-Paris

DĂ©jĂ , Ă  l'exception de Hugh Grant (dans le rĂŽle de Daniel Cleaver) qui n'apparaĂźt que sous forme de clins d'oeil, on retrouve le mĂȘme casting : j'ai Ă©tĂ© heureuse de revoir Jim Broadbent en pĂšre timide mais aimant, Gemma Jones en mĂšre toujours aussi fofolle ou encore Sally Philips (la copine fĂ©ministe, grande gueule, dĂ©sormais sĂ©parĂ©e, avec 2 enfants).

Sans titmre 1

Ensuite, l'appartement de Bridget est toujours le mĂȘme, si cosy, dans son quartier si pittoresque (ah, "Gianni's", le resto italien !).

BridgetJonesBabypic1-1021x580

Et puis, cĂŽtĂ© scĂ©nario, on ne pouvait pas rĂȘver mieux pour que Bridget la gaffeuse, qui rĂ©dige dĂ©sormais son journal sur sa tablette, s'en donne Ă  coeur joie. A 43 ans, elle se dit qu'il serait peut-ĂȘtre temps de mettre un bĂ©bĂ© en route. Le problĂšme, c'est qu'elle est de nouveau cĂ©libataire... Une de ses collĂšgues plus jeunes l'emmĂšne donc au festival de Glastonbury pour faire la fĂȘte et, accessoirement, coucher avec le premier gars venu ! La vie de Bridget est quand mĂȘme drĂŽlement bien faite car le premier venu sera Jack, un mystĂ©rieux AmĂ©ricain hyper sĂ©duisant interprĂ©tĂ© par Patrick Dempsey.

Sansmm titre 3

J'ai aussi adoré les apparitions d'Ed Sheeran, qu'on aime énormément au chalet ! :-)

Sanms titre 2

Bridget rentre à Londres le coeur léger et ne pense plus à cette aventure d'une nuit. AprÚs tout, quelles sont les chances pour que ça ait marché...??
Quelques jours plus tard, Bridget retrouve Mark Darcy (aaaah, Colin Firth !) au baptĂȘme du petit dernier de son amie June. Et entre ces deux-lĂ , on se doute bien que l'histoire n'est pas encore terminĂ©e... 

Sans^^ titre 1

Bref, Bridget se retrouve enceinte... et ignore absolument qui est le pÚre de son futur bébé !! Elle ne peut pas vraiment compter sur sa gynéco (Emma Thompson, excellente comme d'habitude, dans un rÎle qui lui va à la perfection : elle aussi a eu sa fille à 40 ans) pour l'aider à s'y retrouver :

Sans titmmre 4

Un concentrĂ© d'Ă©motions, d'humour pĂ©tillant et de ces dĂ©fauts qui rendent notre Bridget si attachante. L'intrigue, portĂ©e par une musique trĂšs chouette, est certes trop "lissĂ©e" pour ĂȘtre totalement rĂ©aliste, nĂ©anmoins ça fonctionne ; j'avais le sourire aux lĂšvres Ă  l'issue des 2h de film. Une comĂ©die comme les Anglais savent si bien en produire (on leur pardonnera les quelques petits faux-raccords), Ă  nouveau signĂ©e Sharon Maguire (films n°1 et n°3) ainsi qu'une merveilleuse fin selon moi : Ă  la hauteur des dĂ©buts, voire mieux.

Sansp titre 1

L'avez-vous vu et avez-vous aimé ?

royal-wedding-comparison-meghan-markle-wedding-dress-1526759055
(19Ăšme participation)

109943791
(53Ăšme participation)