Sans mm1

L'auteure, ancienne sage-femme et enseignante en obstĂ©trique dans diverses universitĂ©s amĂ©ricaines, livre ici un premier ouvrage qui mĂȘle donnĂ©es historiques et romance "country". Une lecture douce et forte Ă  la fois, dĂ©couverte en fouinant sur le site Goodreads (mais il me semble que MyaRosa en avait parlĂ© aussi, Ă  sa sortie en poche).
Nous sommes en 1929, le lendemain du Mardi Noir de Wall Street, dans une petite ville de Virginie Occidentale. Lisbeth, 36 ans, nĂ©e prĂšs de Chicago et formĂ©e Ă  Pittsburgh, s'est installĂ©e comme sage-femme dans le coin depuis quelques mois. Ancienne syndicaliste qui a dĂ» changer d'identitĂ©, elle se fait dĂ©sormais appeler Prudence Murphy et met ce jour-lĂ  au monde le petit William, fils du magnat du charbon du coin, propriĂ©taire de plusieurs mines oĂč Noirs et Blancs travaillent pour un salaire de misĂšre. Et les choses ne sont pas prĂšs de s'arranger car une pĂ©riode sombre commence pour le pays : prĂ©caritĂ© de l'emploi, monnaie dĂ©valuĂ©e, faillite, la grande dĂ©pression est lĂ . Dans ce contexte dĂ©courageant, Prudence fait apparaĂźtre de nouvelles vies, aidĂ©e de Bitsy, sa jeune assistante de couleur, et Ă©paulĂ©e par le nouveau vĂ©tĂ©rinaire de la rĂ©gion, le Dr Hester, un cĂ©libataire endurci qui possĂšde une voiture et le tĂ©lĂ©phone !
Prudence, qui vit seule au début (Bitsy la rejoint par la suite), possÚde une vache, quelques poules, un peu de terrain pour cultiver des légumes et surtout un grand coeur, meurtri par un passé bien triste, mais un grand coeur qui ne demande qu'à battre à nouveau... Son quotidien est fait de grandes joies, d'immenses peines, de découragement et d'espoir.

D'aprĂšs ce que nous en savons, nous ne vivons qu'une fois sur cette terre, et nous mĂ©ritons d'ĂȘtre heureux. Le bonheur est notre mission.

121403619

On trouve dans ce texte les ingrĂ©dients qu'on aime dans ce genre-lĂ  : une communautĂ© sympathique, quelques mĂ©chants quand mĂȘme pour pimenter le tout, de bons sentiments, de l'Ă©motion et beaucoup de lumiĂšre. Le tout est efficace, bien menĂ©, trĂšs agrĂ©able, avec, en arriĂšre-plan, la nature et le cadre encore sauvage des Appalaches qu'on nous peint au fil des saisons. Si l'ensemble de l'annĂ©e est reprĂ©sentĂ©, je dirais quand mĂȘme qu'il s'agit d'un livre d'automne. Bref, j'ai passĂ© un excellent moment : ce rĂ©cit a totalement rempli sa mission cĂŽtĂ© plaisir de lecture.
495 pages

120751570
mois_americain_2018
109943791
(58Ăšme participation)