Sans titre 16

Titillée par les avis d'Eloo et de Belette, je me suis laissée happer par ce court récit de la plus célèbre soeur Mitford (je m'étais régalée à lire leur biographie, il y a quelques années).

Dans les années 30, Paul Fotheringay est dévasté : la critique encense le roman qu'il vient de publier, le considérant comme un chef d'oeuvre d'humour... sauf qu'il s'agissait pour lui d'une oeuvre dramatique au possible. Souffrant de cette incompréhension, le jeune homme - qui ne sait de toute façon pas faire grand chose de ses 10 doigts - décide de se lancer dans un autre projet d'écriture : il a besoin pour cela de se rendre dans la campagne et de fouiller en cachette dans les archives du manoir de Lady Bobbin. Heureusement, Bobby Bobbin (si, si), le fils de la Lady en question, est un ami de Paul et va l'aider à s'infilter chez sa mère pendant les vacances de Noël... Heureusement aussi, Amabelle Fortescue, "demi-mondaine" de 45 ans et bonne amie de Paul, a prévu de louer avec quelques relations une maison non loin de là. Toute cette petite troupe issue de la bonne société londonienne, oisive, détachée de la réalité et uniquement préoccupée des aventures sentimentales des uns et des autres, se retrouve donc dans le Gloucestershire ! Et il va y avoir de l'action !

Dans un style très détaché, très drôle, Nancy Mitford égratigne ce monde qu'elle connaît bien et qui se trouve déjà sur le déclin. Une comédie de moeurs réjouissante et caustique : les pique-assiettes, la grande duchesse, la famille nombreuse, la jeune fille éthérée, les étudiants un peu bébêtes ; décidément, rien ne manque ! Les tracas des personnages m'ont fait sourire, surtout ceux de Paul dont j'ai aimé me moquer (m'enfin, c'était mérité ! ;-p), et j'ai apprécié l'ambiance désuète "partie de chasse, grande cheminée, robes du soir".
263 pages

121879595 Logo_2018-300x168