Sans titrle 1

C'est le premier roman de ce mystérieux auteur franco-allemand (son nom est un pseudonyme) que je lis. Repéré en premier chez Milly il y a quelque temps, cette comédie m'a transportée dans une petite bulle de douceur...

Rosalie Laurent a 33 ans et un fiancé qui ne lui est pas tellement assorti : elle aime bien cocooner, bien manger et déguster un petit verre de vin sur sa terrasse donnant sur les toits de Paris ; René est un coach sportif exigeant ! Notre charmante héroïne vit dans le quartier littéraire de Saint-Germain avec son petit chien William Morris, dans un tout petit appartement juste au-dessus de sa non moins minuscule boutique. Un magasin tout riquiqui mais adorable : elle y vend des articles de papeterie, des presse-papiers, des calendriers, du papier cadeau, des boîtes en carton ainsi que des cartes postales qu'elle dessine et réalise elle-même. Un mois d'avril, son coup de crayon tape dans l'oeil d'un éditeur parisien qui parle d'elle à son auteur phare : Max Marchais, 70 ans, veuf inconsolable, qui s'apprête miraculeusement, après une retraite de plusieurs années, à publier un des livres pour enfants qui l'ont rendu célèbre. Rosalie est alors choisie pour illustrer l'ouvrage : elle va rencontrer l'auteur qui a marqué sa jeunesse avec les aventures du lapin au nez en pomme de pin ! Au Vésinet, elle découvre la villa ancienne et pleine de charme de cet homme solitaire, qui ne côtoie quasiment plus que sa gouvernante et son facétieux éditeur :

"Mon cher Marchais, j'aimerais que ma femme cuisine aussi bien que votre Mme Bonnier (l'intendante de l'écrivain). Malheureusement, elle préfère lire."

Le livre paraît. Mais un jour, Robert Sherman, New-Yorkais de 38 ans et spécialiste de Shakespeare, venu à Paris pour donner des cours à l'université, pousse la porte du magasin de Rosalie et crie au plagiat en découvrant l'histoire de l'album Le Tigre Bleu : Max Marchais aurait-il volé l'idée d'une autre personne ? Quel mystère se cache donc là-dessous ?

Touchante Rosalie. Avec ses adorables manies, sa boutique confortable, son studio cosy, son romantisme et son optimisme, serait-elle la cousine d'Amélie Poulain ? Cela dit, quand on avance dans l'histoire, on découvre aussi un personnage qui s'emporte un peu, exubérant mais toujours attachant. Quant à l'intrigue, si on la voit venir de très loin, elle n'en reste pas moins agréable et toute mignonne. Réflexion sur l'amour, sur la place qu'on accorde aux regrets, sur le bonheur, mais aussi sur la création littéraire, sur l'amour des livres (ah, la petite visite à la librairie "Shakespeare et compagnie"...) et le sens caché derrière les textes, La vie en Rosalie vous charmera sans nul doute...
344 pages

109943791
(71ème participation)
122335530