DSCN5036
Dans notre jardin, on se croirait parfois au Japon... :-)
DSCN5042

MĂȘme si nous ne sommes encore jamais allĂ©s au Pays du Soleil Levant, Totoro (qui comprend et parle un peu le japonais) rĂȘve de nous y emmener !! En attendant ce jour, on s'est dĂ©jĂ  rendus, ensemble ou sĂ©parĂ©ment, Ă  diverses conventions un brin japonisantes telles que le Mang'Azur de Toulon ou la Japan'Expo de Marseille (entre autres), et le Japon s'est dĂ©jĂ  fait une belle place chez nous...

DSCN5031
(notre Maneki-neko de poche, le chat porte-bonheur, accroché à notre porte d'entrée)

Notre enfance Ă  tous les 2 a Ă©tĂ© bercĂ©e par les dessins animĂ©s issus de mangas japonais bien connus ("Cat's Eyes", "Nicky Larson", "Jeanne et Serge", "Lucile, Amour et Rock'n Roll", "Princesse Sarah", "Ranma 1/2", "Le collĂšge fou fou fou", "Juliette, je t'aime", "Les Chevaliers du Zodiaque"... vive la TOEI Animation et le Club DorothĂ©e !) et, lorsque j'Ă©tais petite, mes BDs prĂ©fĂ©rĂ©es Ă©taient les aventures de Yoko Tsuno par Roger Leloup.

4_2

Ado, Totoro a acquis pas mal de mangas-culte pour notre gĂ©nĂ©ration, Dragon Ball en tĂȘte (je suis ravie de les avoir tous lus, un Ă©tĂ©). Voici d'ailleurs le classeur de fan que Monsieur a rĂ©alisĂ© dans les annĂ©es 90 :

122974522

Rien d'Ă©tonnant donc Ă  ce que notre Mini-Loustic feuillette rĂ©guliĂšrement les livres de son pĂšre (qu'il va pĂȘcher tout seul dans le bureau !) et qu'il reconnaisse des personnages comme Tsubasa (Captain Tsubasa est le titre original de "Olive et Tom"), Genzo (le gardien de but du mĂȘme manga, avec sa fameuse casquette), Onizuka (le hĂ©ros de GTO), Icaru (dans Icaru no Go), Sangoku (de Dragon Ball) et "Ako piti kobot" (Astro, le petit robot) !

unnamed

Etudiant, Totoro a appris Ă  jouer au go ; il a conservĂ© de cette Ă©poque plusieurs plateaux de jeu et a mĂȘme "converti" le fiston en dĂ©cembre dernier (seulement au stade du "on pose nos pierres sur les intersections, chacun son tour", hein ^_^). Toujours au rayon jeux, on possĂšde Ă©galement un kendama, cette sorte de bilboquet japonais qui, entre les mains de virtuoses, peut donner lieu Ă  de merveilleuses acrobaties ! Pour l'anecdote, le soir oĂč j'ai accouchĂ© du Lardon, Totoro est allĂ© s'acheter Ă  manger dans une baraque Ă  frites non loin de la maternitĂ© ; le propriĂ©taire avait justement un kendama et a proposĂ© Ă  Totoro de lui offrir son sandwich s'il arrivait Ă  placer la boule sur la tige du premier coup : bingo ! :-)

DSCN5078

Les jeux vidĂ©os japonais sont Ă©videmment aussi trĂšs prĂ©sents chez nous. Nintendo, en tĂȘte : William a un petit jouet en plastique "Mario kart" qu'il aime beaucoup ("lĂ©guĂ©" par son pĂšre ^_^) ainsi qu'une peluche Yoshi (merci, Maud et Julien ^_^) ; d'ailleurs, notre Clown de Poche imite parfois Yoshi en courant et en faisant "ouh ouh ouh" ou "bdlbdlb". ;-) J'aimerais bien que Totoro vous parle d'autres jeux encore, produits par d'autres labels, et qui sont particuliĂšrement intĂ©ressants car tout spĂ©cialement ancrĂ©s dans la sociĂ©tĂ© nippone.
De plus, Totoro regarde volontiers une émission de Gamekult dispo en podcast qui s'appelle "Gaijin Dash", présentée par 3 journalistes (Puyo, Greg, Kamui) que j'aime bien aussi et qui sont spécialisés dans les jeux japonais ; l'un d'eux vit d'ailleurs au Japon depuis de nombreuses années. "Gaijin" représente ce qui est étranger et l'expression "Gaijin dash" désigne le fait de traverser à un passage piéton quand le bonhomme est rouge (spécialité malheureusement bien française et trÚs mal vue là-bas). On aime tout spécialement regarder leurs émissions spéciales (visite des quartiers de Shibuya ou d'Akihabara - le coin électronique de Tokyo ; Tokyo Game Show...) :

photo_6001_21086946

CÎté peluches, nous avons adopté en 2017 une trÚs jolie tortue venue d'Okinawa (merci, Didier ^_^) :

Sans tplitre 2

Evidemment, Totoro et les autres créatures issues des films Ghibli sont aussi bien représentés à la maison (pour la boßte de 6 porte-clés en provenance directe du Musée Ghibli : merci, Julien ^_^). Un petit aperçu (mais nous hébergeons également un Chat-Bus ainsi que quelques autres noiraudes) :

Logo2

En toute logique, Totoro possÚde aussi un petit assortiment de films de Hayao Miyazaki en DVD, et il tient énormément à ses deux beaux coffrets en bois collector, "Princesse Mononoké" et "Le voyage de Chihiro" :

DSCN5082

La série télévision d'animation "Sherlock Holmes", réalisée en 26 épisodes par Miyazaki en 1981, se trouve aussi dans notre DVD-thÚque. TrÚs réussie, cette adaptation est aussi drÎle qu'élégante et introduite par un joli générique. Sherlock y apparaßt sous les traits d'un renard, Watson et Mrs Hudson sont des chiens aux traits agréables. Petit clin d'oeil à Lou pour ses "British Mysteries". ;-)

Sans titre 2
Sans titplm 1

C'est aussi Miyazaki qui a réalisé, en 1996, le trÚs beau clip (difficilement trouvable à l'heure actuelle) d'une chanson d'un duo japonais que nous aimons beaucoup, au chalet : Chage and Aska. La chanson s'appelle "On your mark" et elle compte beaucoup pour nous 2. Ma version "live" préférée a été captée en Corée : Chage a du mal à chanter tant il est ému (son grand-pÚre était coréen et c'était la premiÚre fois que le petit-fils pouvait revenir chanter dans ce pays). William, lui, a une nette préférence pour "Yah yah yah", qui a un son trÚs "eighties" et qu'on a bÎÎÎcoup écouté en voiture. ^_^

5170pOd-8aL

De Miyazaki Ă  la musique de Joe Hisaishi, il n'y a bien sĂ»r qu'un pas ! Bien souvent, flottent dans notre sĂ©jour des morceaux composĂ©s et interprĂ©tĂ©s par ce grand musicien. On aime Ă  peu prĂšs tout ce qu'il a pu faire, pour Ghibli et en son nom propre aussi. LĂ  encore,je peux vous citer la chanson prĂ©fĂ©rĂ©e du P'tit Koaloups : c'est "Ponyo", sans aucun doute ! (il fait mĂȘme les gestes comme la petite fille ^_^)

maxresdefault (1)

Toujours au rayon des arts, je dois signaler que Totoro a un faible pour les oeuvres de Haruki Murakami. Il l'a dĂ©couvert avec La course au mouton sauvage (que je lui avais prĂȘtĂ© ; un cadeau de Vir ^_^). J'avais trouvĂ© ce rĂ©cit bien trop Ă©bouriffant Ă  mon goĂ»t mais ma moitiĂ© y a apparemment trouvĂ© son compte puisqu'elle a enchaĂźnĂ© avec Kafka sur le rivage, la trilogie 1Q84 et d'autres encore... Moi, j'ai du mal !

Les arts martiaux occupent également une large place dans notre organisation hebdomadaire, Totoro donnant, en plus de son travail, 4 heures de cours de karaté Shotokan par semaine. Il pratique ce sport depuis de nombreuses années, est ceinture noire et a obtenu son 2e dan l'année passée. Pendant 2 saisons, je l'ai également suivi dans son aventure "body-karaté". A présent, on emmÚne parfois William au dojo et c'est rigolo : il sait que son pÚre et son Papy Da y font du karaté en "kikomono". :-)

images
Gishin Funakoshi, fondateur du karaté Shotokan (1868-1957),
un monsieur qu'on connaĂźt assez bien chez nous ! :-)

Et pour reprendre des forces aprĂšs katas et autres bunkais, Totoro revient parfois Ă  la maison (en marchant sur nos pas japonais ^_^) avec des sushis ou des makis (miam). On raffole aussi des ramens, de la soupe miso, des brochettes de poulet ou de porc sauce teriyaki : bref, on aime aussi manger "Soleil Levant" ! :-p Si possible en regardant quelques pubs japonaises croustillantes (ils sont fous, ces Japonais, mais on les adore ! :-). Il fut un temps oĂč on prĂ©parait mĂȘme des plateaux entiers de sushis...

DSCN5325

122300078
(billet 2019 n°2)
(présentation, programme et choco-récap par là)