CVT_Fuki-no-to_8857

Ce court récit se situe 3 ans après Hôzuki : les deux intrigues sont imbriquées de façon subtile puisque les deux ouvrages font partie du même cycle narratif et le personnage de Mitsuko, la libraire d'occasion, ressurgit, cette fois dans la trame de fond.

L'histoire du présent volume se déploie le temps d'un printemps, dans la petite ferme biologique que tient Atsuko, 40 ans, 2 enfants, un mari qui préfère la vie citadine et qui a fondé sa propre revue dans la petite ville la plus proche du village. Sur ce domaine hérité de son père à présent disparu, Atsuko cultive entre autres des épinards, des bambous et des plants de fuki-no-tô : il s'agit de la pétasite du Japon, dont les tiges rappellent celles de la rhubarbe et qui se déguste en tempura (beignets) ou simplement bouillie et agrémentée d'une légère sauce.
L'affaire de l'héroïne se développant, elle engage une assistante, Fukiko. Celle-ci, ravissante, lui rappelle fortement la maîtresse que voyait son mari des années auparavant, et surtout, il s'avère que Fukiko est une ancienne camarade de lycée d'Atsuko : toutes deux ne se parlaient pas souvent mais échangeaient de longs messages via un cahier. Le passé ressurgit donc doublement dans la vie tranquille et en apparence heureuse de la famille Kawano. L'époux a fait de nombreux sacrifices pour faire oublier son écart de conduite ; à présent, c'est Atsuko qui se retrouve confrontée à un choix : un séjour dans un ryokan sur l'île de Sado l'aidera à prendre conscience de certaines choses ainsi qu'à prendre une lourde décision, douloureuse mais nécessaire.

Fidélité, famille, responsabilité, faux-semblants, orientation sexuelle, seconde chance, pardon : tels sont les thèmes abordés dans ce court récit. Là encore, ce sont des thèmes universels : apparemment, Aki Shimazaki aime parler de ce qui est fondamental. Son écriture, de nouveau, est efficace, sensuelle et en même temps tout en retenue. Néanmoins, j'ai tout de même préféré Hôzuki.
143 pages

2476196061
(billet 2019 n°8)
(présentation, programme et choco-récap par là)