Sans tiplmtre 1

Ce récit, tiré d'une histoire vraie, m'a étonnamment captivée lorsque je l'ai lu avant de le proposer à mes élèves.
Benjamin MacDonald, 6 ans presque 7, en paraît 3. Tout maigre, petit, il parle aussi très, très peu, au grand désarroi de son père qui ne comprend pas son plus jeune fils. Dans cette famille de fermiers installée dans la région de Winnipeg, au Canada, Ben n'est à l'aise qu'avec sa mère Esther et son grand frère John. Avec son père et ses 2 soeurs, il ne sait pas comment communiquer. Alors il passe le plus clair de ses journées dans la vaste Prairie, à observer la nature et à s'approcher au plus près des animaux sauvages.
Un jour d'été, il se retrouve nez à nez avec une femelle blaireau, animal réputé très féroce, surtout quand elle défend sa tanière. Mais cette première rencontre se déroule en toute quiétude. Quelques jours plus tard, quand Ben, un jour d'orage, s'éloigne un peu trop de chez lui et se perd, il retrouve Dame Blaireau et une étrange mais fascinante aventure va les lier...
Evidemment, le côté "pionniers" et les liens incroyables qui se tissent entre Ben et toutes sortes de créatures animales m'ont aussi bien plu. Par contre, Ben, comme moi, déteste le personnage de Burton, l'ancien trappeur qui est aussi le plus proche voisin des MacDonald : c'est vraiment un gars insupportable ! Violent, abrupt, borné, grossier : comme opposant, on ne fait pas mieux. Quant au dénouement, je l'ai trouvé infiniment émouvant car, à l'issue de toutes ces péripéties, le père et le fils sauront se retrouver.
223 pages