Sans tpitre 3
(bande-annonce)

Youpla ! RevoilĂ  Mary Poppins que nous n'avions plus revue au cinĂ©ma depuis les annĂ©es 60. La revoici cette fois sous les traits de la charmante Emily Blunt (une de mes actrices actuelles prĂ©fĂ©rĂ©es, nĂ©e elle aussi en 1983 - hĂ©hĂ© ^_^), dans une suite inspirĂ©e des autres romans de la sĂ©rie (il y en a 8 en tout).

Sans titre 3

Les annĂ©es (une vingtaine) ont passĂ© au 17, Cherry Tree Lane et la Grande DĂ©pression est arrivĂ©e. Michael Banks, qui habite toujours la maison de ses parents et emploie toujours Helen la gouvernante (Julie Walters), Ă©lĂšve seul ses 3 enfants depuis la mort de son Ă©pouse adorĂ©e. Annabel, John et Georgie peuvent aussi compter sur Jane, leur joyeuse tante progressiste (Emily Mortimer) qui plaĂźt bien Ă  Jack, l'allumeur de rĂ©verbĂšres du quartier. Et en ces temps difficiles, les Banks auraient bien besoin de lumiĂšre : en effet, Michael, petit employĂ©, doit rembourser un prĂȘt important Ă  la banque. S'il ne parvient pas Ă  payer ce qu'il doit ou Ă  retrouver le document attestant que son pĂšre possĂ©dait bien des actions, la famille devra dĂ©mĂ©nager. Pour se changer les idĂ©es, les 3 petits vont au parc s'amuser avec le vieux cerf-volant tout rafistolĂ© de leurs pĂšre et tante (cf "Let's go fly a kite").

123562479

Le vent souffle fort, le jouet s'envole et... Mary Poppins surgit en le ramenant avec elle : elle a compris que les enfants Banks avaient de nouveau besoin d'elle et de la fantaisie qu'elle sait si bien insuffler quand la vie devient sombre.

Sans titre 2

Ce film musical de 2018 est fidĂšle Ă  l'original, aussi bien dans la conception des gĂ©nĂ©riques un peu surannĂ©s que dans le scĂ©nario et la technique (on trouve mĂȘme un long passage, trĂšs rĂ©ussi, oĂč film et dessin animĂ© s'entremĂȘlent). J'ai vu en ce long-mĂ©trage le digne successeur de celui de 1964... ainsi qu'un hommage rendu au film qui a fait les beaux jours de Julie Andrews : on retrouve avec plaisir quelques airs bien connus au tout dĂ©but, quelques rĂ©pliques-culte mais Ă©galement des lieux et des objets emblĂ©matiques que les fans reconnaĂźtront illico presto, ou encore des personnages qui sont toujours lĂ  (Helen, l'amiral Boom) ou habilement Ă©voquĂ©s (Bert). Le lien entre les 2 films est trĂšs bien rendu ! L'image nous a paru trĂšs belle et l'humour, facĂ©tieux et actuel (la scĂšne de rencontre avec Seamus, le conducteur de calĂšche, nous a par exemple bien fait rire) :

Sans tplitre 1

Le casting réserve quelques belles surprises avec des guest-stars aussi bien britanniques qu'américaines comme Angela Lansbury, Colin Firth, Meryl Streep et surtout l'impressionnant Dick Van Dyke qui, à 92 ans, esquisse encore des pas de danse et n'hésite pas à faire des clins d'oeil à ses performances inoubliables en Bert (et en Mr Dawes Sr, à l'époque ^_^).

Sans titre 1

Emily Blunt fait une parfaite Mary Poppins au port de tĂȘte altier, guindĂ©e et hautaine juste ce qu'il faut et subtilement malicieuse quand on ne s'y attend pas. Seul petit bĂ©mol (mais qui ne tient pas Ă  l'actrice), le spectacle de music-hall Ă  l'intĂ©rieur de la faĂŻence : j'ai trouvĂ© la tenue et les postures de l'hĂ©roĂŻne peu seyantes et peu Ă©lĂ©gantes, cela m'a dĂ©rangĂ©e. Ah et puis, la scĂšne autour de Big Ben : tout ça pour ça !?!

Alors certes, la magie n'a pas exactement opéré comme lorsque j'avais 8 ans (et c'est normal) mais, pour les enfants qui rencontrent Mary aujourd'hui, c'est une bonne façon de découvrir son univers doux-amer, à la fois réconfortant et teinté d'une pointe de nostalgie. Pour conclure, on a passé un agréable moment et apprécié le spectacle (mais je ne compte pas pour autant acquérir ce film en DVD) : off we go ! :-)

giphy (3)

Pour conclure : les impressions de Samarian ; le fabuleux Noël 2018 de Pedro.

giphy (4)

Mary Poppins sur le choco-blog : Pamela Lyndon Travers, Mary Poppins ; le film "Saving Mr Banks" avec Emma Thompson et Tom Hanks ; Mary Poppins revient au chaletle premier film vu (en petits bouts) par le Lardon, à Noël.

Sans titplmre 1

J'en profite en outre pour vous montrer un aperçu des tenues d'Emily Blunt que j'aime bien... Un peu de "british fashion", ça vous dit ? ^_^

4Czr

Il faut dire que l'univers de la mode, ça la connaßt ! Vous vous souvenez du film "Le Diable s'habille en Prada" ? (dans lequel elle partageait déjà l'affiche avec la grande Meryl Streep) :

Sans titrpe 1

Emily Blunt sur le choco-blog : vue dans "The Jane Austen book club" ; "Le Diable s'habille en Prada" ; "The Young Victoria" ; "Petits meurtres à l'anglaise" et "Edge of Tomorrow" aux cÎtés de Tom Cruise.

rita-edge-of-tomorrow-36697-2880x1800
Sans titre 2
Euh sinon, en privĂ© : avec son Ă©poux et leurs filles, Hazel et Violet. Pour la petite histoire, Felicity, sa soeur, est mariĂ©e avec Stanley Tucci, autre acteur de "Le Diable s'habille en Prada" : ils se sont rencontrĂ©s en 2010, justement lors du mariage d'Emily avec John Krasinski. C'est fou, non ? ;-p

Sans titre 1
(billet 2019 n°16)
(présentation et choco-récap)