Publicité
🍪 Fondant Grignote 🍰

Le tout premier pixel de ce cottage-ranch-refuge a été posé en septembre 2009 (avant ça, je bloguais "en secret" ;-p). J'espère que vous vous sentirez bien dans ma seconde maison, un terrier de clics et qu'on croque, où collectionner coups de coeur et jolis souvenirs...

Archives
24 août 2019

✈️ 2. Bilan "touristique" de l'été : livres, films (juillet-août 2019)

Depuis fin juin, j'ai pas mal lu, et vu quelques films ou séries aussi (vous l'avez peut-être constaté lors des 10 jours pour lire 1000 pages puis d'un long week-end pour bouquiner). Ces découvertes se sont classées d'elles-mêmes selon 3 grandes thématiques : d'abord les "aquatiques" pour se rafraîchir (voir ici), puis les "touristiques", histoire de voyager sans quitter son transat/canapé/lit chéri, enfin les "artistiques" (voir là), inspirantes au possible. ;-) Voici donc, en 3 chroniques bien dodues, le bilan culturel de ces 2 mois. Tout n'y sera pas entièrement chroniqué car je garde certains billets pour les prochains Mois Américain et Challenge Halloween. Bonne lecture à vous, néanmoins !

124246729 (1)

Pour ce versant "touristique" du bilan, les destinations principales de chaque oeuvre citée se trouvent classées par ordre alphabétique :

363658

🌍 ANGLETERRE, BOURGOGNE, SYRIE - le film "La folle histoire de Max et Léon"

Quand le Palmashow produit un long-métrage en 2016, ça déménage ! Le duo qui monte nous emmène lors de la Seconde Guerre Mondiale, à Mâcon, où 2 copains d'enfance, Max et Léon, sont contraints à partir se battre. Ce qu'ils ne veulent absolument pas ! Coeurs de Résistants ? Pensez donc ! Ce qu'ils veulent, c'est simplement rentrer chez eux, boire du bon vin et draguer tout ce qui passe. Ensemble, pour fuir le front, ils vivront tout un tas d'aventures rocambolesques, qui les conduiront de leur Bourgogne natale jusqu'à Londres et même jusqu'en Syrie... et qui, tout à fait par hasard, feront d'eux des héros.

Sans titre 3

Le scénario comme le montage sont subtils, intelligents, drôles, pleins de surprises et d'audace : il fallait oser parler ainsi de la Guerre et du Régime de Vichy ! De plus, de bien jolis messages d'amitié et de tolérance nous sont transmis. David Marsais et Grégoire Ludig sont brillants et ils savent s'entourer : j'ai bien aimé les apparitions de Florence Foresti (leur grande copine), Bernard Farcy, Bruno Wolkovitch, Pierre Brasseur, Christophe Lambert et surtout de Dominique Pignon. Une comédie étonnante et d'une grande élégance, au final.

Sans titre 1

🌍 AUSTRALIE : Joan Lindsay, Pique-nique à Hanging Rock

14 février 1900, la fin de l'été en Australie. Ce samedi-là, la quasi-totalité des pensionnaires de l'Appleyard College, soit 19 jeunes filles de bonne famille âgées de 14 à 18 ans, partent en excursion pour pique-niquer sous les contreforts d'une impressionnante formation volcanique nommée Hanging Rock. Elles devront produire un essai le lundi, en classe, à partir de leurs observations. En plus, comme c'est le jour de la Saint-Valentin, c'est l'occasion de plaisanter et de se divertir loin du solide carcan imposé par Mrs Appleyard, une veuve anglaise installée dans la lointaine banlieue de Melbourne depuis 6 ans : la directrice a prévu de surveiller Sara, 13 ans, punie pour n'avoir pas su réciter un texte, et ne prend pas part à l'expédition, qui se trouve donc encadrée par Mademoiselle, jeune maîtresse de français sur le point de se marier, et Miss McGraw, l'enseignante de mathématiques écossaise qui ne jure que par Pythagore et les équations du second degré. La journée est belle, le cocher loquace et les plus grandes filles, Miranda, Marion et Irma, resplendissent de charisme, de beauté et de santé. Après le déjeuner, alors que les demoiselles s'assoupissent à l'ombre des arbres, 4 de leurs camarades, dont les aînées, obtiennent la permission d'aller étudier le rocher de plus près et, vêtues de leurs longues robes de mousseline blanche, se lancent dans une ascension bien mystérieuse. En effet, lors du retour à l'école, tard dans la nuit, 3 adolescentes et un professeur manquent à l'appel ! Seule Edith, qui a décidé d'accompagner Miranda, Marion et Irma dans leur promenade, revient au campement mais dans un état proche de l'hystérie et totalement incapable de raconter ce qui s'est passé...

file70pm2h6zyyv5o4m0jf4
(série datant de 2016 ~ merci, Pedro ^_^)

Je ne m'attendais pas à une telle galerie de personnages, ni à ce que la faune et la flore de la brousse australienne (petits kangourous, insectes, oppossums) soient si présentes mais j'ai aimé le voyage. Je ne m'attendais pas non plus à un récit aussi sous tension, aussi énigmatique, aussi symbolique, avec un côté presque fantastique parfois. Vraiment, un petit OVNI assez fascinant, paru en 1967 et devenu un classique de la littérature australienne ! Les billets tentateurs de Pedro et de Milly.
319 pages

Sans titre 2

🌍 CHINE, ITALIE, PERSE : Barbara Wood, La Fille du loup

Entre 54 et 64 après JC, des banquets de Rome (avec les empereurs Claude puis Néron le cruel) aux forêts de Rhénanie en passant par la trépidante Babylone, le désert de Judée et même la cour impériale de Chine, nous suivons les pas d'Ulrika et de Sebastianus Gallus. Ulrika, 19 ans au début de l'histoire, ne connaît pas son père et a été élevée par sa mère, Sélène, une guérisseuse renommée. La jeune fille est capable de soigner un peu toutes les maladies et, surtout, a des visions : des gens lui apparaissent, des secrets lui sont révélés. Bien décidée à connaître ses origines et à maîtriser ses dons de voyance (de sorcière, diront certains personnages), elle quitte sa mère et rejoint la caravane de Sebastianus, un jeune Galicien qui a pour objectif d'ouvrir une route commerciale entre Rome et la Chine. Les deux héros vont vite tomber amoureux mais il leur faudra plus de 7 ans pour se retrouver, au gré des péripéties, des jeux de pouvoir et des tours que leur jouera le destin.
Ce récit romantico-historico-fantastique m'a d'abord surprise : au bout d'une petite centaine de pages, l'intrigue prend un tour inattendu (moi qui croyais avoir tout deviné du récit à l'avance j'ai été bien attrapée, et tant mieux). J'ai apprécié cette lecture (en particulier pour son aspect historique très bien documenté et pour la représentation des grands Empires de l'Antiquité) jusqu'à son dernier quart qui m'a paru un peu languissant.
509 pages

Sans titre 1

🌍 FINLANDE, SUEDE, NORVEGE, DANEMARK, TOULOUSE - Virginie Grimaldi, Il est grand temps de rallumer les étoiles

A Toulouse et à 37 ans, Anna ne voit jamais ses filles, Chloé 17 ans et Lily 12. Elle a de bonnes raisons pour qu'elles ne voient plus leur père, émigré sur la Côte d'Azur, mais doit, en contre-partie, gérer le quotidien toute seule, malgré les crises de panique dont elle est fréquemment victime : son travail au restaurant lui prend une énergie folle, elle n'arrive plus à payer les factures et s'endette lentement mais sûrement. Le jour de printemps où Anna perd son travail, elle se dit que c'est peut-être le moment pour demander une bonne prime de départ au patron qui l'a exploitée si longtemps et pour faire un choix : rembourser ses dettes ou ressouder les liens qui unissent ses enfants ? Chloé est mal dans sa peau ; Lily n'a guère foi en l'espèce humaine... Notre héroïne décide alors d'écouter son coeur de maman et de partir en voyage avec ses filles. Dans le camping-car de son père, Anna va emmener Chloé et Lily en Scandinavie, pour voir les aurores boréales et le soleil de minuit dont sa grand-mère lui a tellement parlé ! Finlande, Suède, Norvège : elles verront des paysages inoubliables, en compagnie d'autres camping-caristes français rencontrés en chemin, notamment le gentil Julien et son fils Noé 13 ans, autiste, "différent des autres, mais en mieux".
A travers le blog de Chloé, le journal de Lily (ah, les expressions qu'elle déforme, croustillantes !) et le regard d'Anna, les points de vue alternent pour nous offrir un joli moment de bonheur, une ode à la maternité et un récit tout doux, plein d'espoir et de bienveillance repéré chez Bladelor. J'ai bien aimé faire ce road-trip "feel good" aux côtés de tout ce joyeux petit monde, d'autant que je n'avais pas du tout prévu le "twist" de la fin !
371 pages

🌍 GRISAILLE : Ariel Holzl, Belle de Gris et Dolorine à l'école (Les Soeurs Carmines, tomes 2 et 3) 

Sans titrme 1
(chroniques à lire en octobre)

Sans ltitre 1

🌍 INDE - Anita Nair, Compartiment pour dames

Tentée par d'anciens articles trouvés chez Hilde et Soukee, j'ai voyagé en Inde, au départ de Bangalore (à 350 kilomètres de Madras), à bord d'une voiture réservée aux femmes. Dans ce roman de 2001, on suit Akhila, 45 ans, célibataire, aînée de sa famille, qui s'est sacrifiée pour subvenir aux besoins des siens à la mort de son père, et qui réalise enfin son rêve : prendre un train pour une autre destination que le bureau, prendre un train pour voir un peu du pays, prendre un train pour se libérer de l'emprise de sa soeur et du poids des traditions indiennes. Le voyage durera une nuit. Entourée des 5 voyageuses qui occuperont les 5 autres couchettes, elle leur pose la question suivante : devrait-elle penser à se marier ou non ? Recueillant au fil des heures les témoignages de chacune de ses compagnes, d'âges et d'expériences très différents, Akhila décidera si elle renoue ou non le contact avec le seul homme qui a compté pour elle, des années plus tôt.
Ce livre de femmes est intéressant d'un point de vue social et culturel car il nous fait entrer dans la vie quotidienne et dans l'esprit des femmes indiennes : mariées, célibataires ; acceptant le mariage que leurs parents ont choisi pour elle, le regrettant ou, au contraire, choisissant l'indépendance malgré le jugement de leur famille, des autres hommes ou même des autres femmes... On nous révèle ce qu'on apprend aux jeunes filles indiennes, ce qu'on attend d'elles, ce qu'elles doivent supporter, mais aussi quels sont leurs rêves et leurs espoirs. Le fait de se retrouver entre elles permet à ces dames de libérer leur parole et de comparer leurs chemins. J'ai beaucoup aimé !
443 pages

0627502 (1)

🌍 MONACO : le film "Nicky Larson - Le parfum de Cupidon"

Encore une fois, on a bien rigolé avec la bande à Fifi ! En 2018, Philippe Lacheau signe une adaptation vraiment précise, futée et bien ficelée du manga comme du dessin animé "City Hunter" de notre enfance. On voit qu'il connaît bien l'original, y compris la version papier (là, ça aide d'avoir un Totoro à côté de soi quand on regarde : il m'explique toutes les subtilités que je n'aurais pas saisies) et qu'il voulait rendre hommage à toutes les grandes références du "Club Dorothée" (je les ai quand même presque toutes trouvées ;-p).

Sans titre 1

D'ailleurs, parmi les guest-stars, outre Didier Bourdon qui devient un habitué, on trouve l'inénarable Chantal Ladesou mais aussi Audrey Lamy, Gérard Jugnot, Pamela Anderson (très drôle ^_^), Jean-Paul Césari(ni) (qui interprétait le célèbre générique de l'animé en France, qui est originaire de notre région et que Totoro connaît d'ailleurs assez bien) et même... Dorothée dans un petit caméo sympa ! :-)

De-si-charmants-bambins

🌍 NORMANDIE, ANGLETERRE : Gwenaële Barussaud, Miss Dashwood, Nurse certifiée - tome 1 : De si charmants bambins

Printemps 1858. Miss Daisy Dashwood, 18 ans, la meilleure élève de la Perfect Children's Academy londonienne, se voit confier une importante mission : dresser prendre soin de 2 enfants de 7 et 10 ans tout particulièrement turbulents (d'aucuns diraient même insupportables), Charlotte et Godefroy de Grandville, qui vivent avec leurs riches mais très distants parents de l'autre côté de la Manche, près de Rouen. Pleine de bonnes intentions et pétrie de bonne volonté, armée d'une formation théorique réputée infaillible, Daisy découvre bientôt le château des Grandville, leur majordome, leur jardinier et leur talentueuse cuisinière ! Si le premier contact avec les enfants est pour le moins décevant, la gouvernante ne s'avoue pas vaincue pour autant : ils vont voir ce dont est capable une jeune femme formée dans un établissement prestigieux !
Délicieux, adorable, farfelu, tendre : ce récit m'a charmée. Vous y rencontrerez une maisonnée attachante, deux marmots surprenants... et même un marcassin très touchant (ah ça ! Miss Dashwood ne s'attendait sûrement pas à se lever 4 fois par nuit pour donner le biberon à Séraphin ! ;-p). Quant aux grands idéaux de Daisy, qui se verront bien vite gentiment égratignés face à des enfants bien réels (et pas des marionnettes comme à l'école), ils ne manqueront pas de vous faire sourire... :-) Une jolie découverte, faite chez Faelys.
236 pages

Sans titre 1

🌍 RUSSIE, JAPON : Yasushi Inoué, Rêves de Russie

L'histoire vraie du capitaine Kôdayû et de ses 16 matelots, partis du Japon en décembre 1782 à bord du navire marchand le Shinshômaru. Malheureusement, une effroyable tempête endommagea gravement le navire et, après 9 mois passés à dériver sur l'eau, l'équipage aborda l'île glaciale d'Amtchitka, au large de l'Alaska, avant de se diriger vers le Kamtachtka. Alors que la Russie refuse de les laisser rentrer chez eux et demande aux survivants de s'implanter sur le sol russe en enseignant le japonais, la seule solution semble être de parler à Catherine II en personne. L'exil forcé de Kôdayû et de ses compagnons (peu resteront en vie, malheuresement) durera 10 ans ! Ils auront largement le temps d'endurer le froid et de découvrir le mode de vie des indigènes qui les accueilleront au fil du temps.

aleoutiennes-4ee22bb

Agrémentée d'extraits de documents et de témoignages, cette odyssée vous emportera très loin, dans le temps et dans l'espace. Beaucoup de nostalgie par rapport au pays natal que ces hommes espèrent bien revoir un jour ; la rencontre entre des cultures variées ; des élans de solidarité ; des caractères différents et des façons de réagir diverses, selon les personnages ;  enfin, des descriptions précises pour se croire à leurs côtés. La Pérouse, Lesseps, une biographie abrégée de la grande Catherine : autant de personnages historiques qui trouvent leur place dans ce récit à la fois dépaysant et instructif ! Merci, Choco-Mum, pour le prêt ! ^_^
340 pages

Sans titre 1

🌍 THAILANDE, JAPON, USA : Caroline Quine, L'oiseau de Bambou

Un incendie a partiellement détruit Starhurst, l'école des soeurs Parker... et, la même nuit, leur camarade Thaïlandaise, Triss Wongsuwan, s'est fait voler un oiseau de bambou joliment ouvragé qui dissimulait en son sein un Bouddha familial en or. Liz, 17 ans, et Ann, 16 ans, demandent alors à la tante Harriet et à l'oncle Dick qui les élèvent l'autorisation d'entreprendre un grand voyage avec Triss pour élucider le mystère de l'oiseau disparu. New York (ah, les joailleries de la Cinquième Avenue), San Francisco (et ses 7 collines), Honolulu, Tokyo, Bangkok et même un passage par le Cambodge et les temples d'Angkor : quelle odyssée ! Et on sait bien que les voyages forment la jeunesse ! ;-)
Une enquête agréable, comme d'habitude dans cette collection, et tout particulièrement dépaysante.
184 pages

🌍 USA (billets prévus pour le Mois Américain et le Challenge Halloween) : des romans (Jack London, La peste écarlate, Margaret Atwood, La servante écarlate), des films ("Les figures de l'ombre", "The Highwaymen") et une série (les 3 saisons de "Stranger things").

Sans titrme 1

Bref, de quoi faire déborder ma valise d'inspiration ! :-)
giphy

A suivre, lundi : mon bilan "artistique". Stay tuned !

Publicité
Commentaires
B
encore un beau bilan, je note surtout La folle histoire de Max et Léon
Répondre
H
C'est un tour du monde livresque! ;)Très beau bilan touristique! <br /> <br /> J'avoue qu'on a bien rigolé devant "Max et Léon". Comme tu dis fallait oser! <br /> <br /> Je note ton étape indienne! Je garde un bon souvenir de lecture de "Compartiment pour dames". Merci du clin d’œil. Tu me donnes envie de replonger dans des romans indiens. J'en ai plusieurs dans ma PAL qui attendent juste que je reparte en voyage. Bon début de semaine Fondant.
Répondre
M
Oh un bilan waouhhhhhh !<br /> <br /> J'adore Alice de Caroline Quine mais je n'ai jamais lu les sœurs Parkers <br /> <br /> il faudrait quand même que j'en lise un un jour !<br /> <br /> J'aimerais beaucoup découvrir Miss Dashwood également <br /> <br /> rien que la couverture me fait craquer <br /> <br /> Je n'ai pas encore lu celui que tu présentes de Virginie Grimaldi <br /> <br /> mais j'aime beaucoup ces romans ! <br /> <br /> Bises Fondant
Répondre
M
Quel généreux bouquet que tu nous offres. Un billet à relire et où il y en a pour tous les goûts! :)
Répondre
C
Je réitère : quel billet-bilan ! J'ai hâte d'avoir ton avis sur Les Soeurs Carmine, ça m'intrigue et les couvertures sont superbes !
Répondre
Newsletter
Publicité

Tous mes liens préférés (blogs et vidéos) se trouvent dans le menu horizontal, en haut. ;-)

Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 138 534
Publicité