Le thème "Halloween" des 3 prochains jours est : "monstres et créatures".

124265297

L'automne s'installe peu à peu sur l'île d'Harö, au large de l'archipel de Stockholm. Un endroit reculé, désolé, où enfants et ados doivent se rendre à l'école en bateau-bus. Tuva, presque 13 ans, a les yeux gris, des cheveux blonds presque blancs et d'étranges cicatrices dans le cou qu'elle cache à ses camarades de classe... enfin, "camarades", il faut le dire vite car personne ne lui parle. Selon ses parents, ces marques sont apparues après un accident : au cours d'une tempête, elle serait tombée du bateau et aurait été mystérieusement ramenée par les flots sur le rivage quand elle était encore tout bébé. A présent, Axel, qui prend le bateau-bus avec Tuva tous les matins, disparaît sans laisser de trace durant une course d'orientation organisée au collège, alors qu'une étrange brume recouvre le rivage. En voulant récupérer Axel et sauver Rasmus, l'inséparable copain du jeune homme, Tuva se retrouve face à d'incroyables petites créatures lumineuses et sent qu'un danger nage dans les eaux sombres de la Baltique : elle le sait, elle l'a vu dans ses cauchemars...

Elfes, trolls de pierre, créatures marines venues du monde ancien : c'est tout l'univers du folklore scandinave que les auteures, mère et fille, exploitent et développent ici, avec en plus un message écologique. Si le côté fantastique m'a plu, j'ai surtout apprécié la description de la vie sur ces îles suédoises, une vie rude, salée, sauvage et glacée. Pour autant, il m'a fallu quelques chapitres pour vraiment entrer dans l'histoire et je n'ai pas réellement adhéré au personnage principal. Enfin, les coquilles et autres madresses de traduction m'ont un petit peu agacée. Une lecture sympathique mais je n'ai pas prévu de lire la suite de la série pour le moment.
N'hésitez pas à aller consulter la chronique plus élogieuse de MyaRosa.

371 pages

2019b
Contes0
(billet 2019 n°8)