Sans titpre 1
(vignettes un peu plus larges que d'habitude pour que vous puissiez profiter de ces couvertures somptueuses)

Cracovie, Pologne, 1939 (et les annĂ©es suivantes). Cyryl Brzezick, ancien soldat infirme et rĂ©servĂ©, crĂ©e de beaux jouets dans son atelier-boutique de la Grand-Place. Un jour, il trouve chez lui Karolina, une petite poupĂ©e de bois Ă  la joue fendue, et la rĂ©pare. Quelle n'est pas sa surprise lorsque la figurine blonde se met Ă  lui parler ! Car Karolina vient du Pays des PoupĂ©es, un monde qui Ă©tait magnifique avant d'ĂȘtre envahi par les affreux rats (on pense Ă  Casse-Noisette ~ d'ailleurs, Hoffmann se trouve citĂ© plusieurs fois) ; portĂ©e par le Bon Vent, elle est arrivĂ©e chez le Fabricant de poupĂ©es de Cracovie puisqu'il semblerait que leurs destins soient liĂ©s. Cyryl, de son cĂŽtĂ©, se dĂ©couvre des pouvoirs : il peut en effet guĂ©rir et transformer les ĂȘtres vivants comme les objets ! A l'heure oĂč les nazis prennent possession de sa ville adorĂ©e, l'artisan magicien allemand par son pĂšre, soutenu et aidĂ© par sa chĂšre Karolina, fera preuve d'un courage et d'une dignitĂ© exceptionnels, notamment pour venir en aide Ă  Jozef, un violoniste Juif, et Ă  Rena, sa fille de 9 ans, ses plus proches amis. Notre improbable duo de hĂ©ros parviendra-t-il Ă  leur Ă©viter le ghetto de Cracovie et, plus tard, les terribles trains pour Auschwitz ?

fullpage

Je ne raffole habituellement pas des rĂ©cits traitant de la Seconde Guerre Mondiale et de l'Holocauste (Ă  quelques exceptions prĂšs comme le Journal d'Anne Frank, Voyage Ă  PitchipoĂŻ ou encore Du soleil sur la joue) mais lĂ , le mĂ©lange de merveilleux et de rĂ©alisme a pris : ce rĂ©cit, vraiment bien conçu, particuliĂšrement original, se dĂ©roulant principalement en hiver et joliment illustrĂ© par les dessins naĂŻfs de Lisa Perrin, est un petit bijou qui transmet de belles valeurs ainsi qu'une grande lumiĂšre, mĂȘme si les derniers chapitres sont inĂ©vitablement poignants. Une jeune auteure amĂ©ricaine Ă  suivre car son talent est indĂ©niable ! Roman repĂ©rĂ© chez Clarabel. Merci beaucoup, Choco-Bro ! ^_^
364 pages