téléchargement

Bonjour, bonjour !

Oh la la, c'était bien calme par ici, ces derniers temps !
Ravie de vous retrouver après une petite panne d'inspiration bloguesque et surtout de lecture (ce qui n'est jamais agréable quand on est une grignoteuse de pages, n'est-ce pas ?). Et la génialissime série anglaise "Downton Abbey", dont j'ai ENFIN découvert les 3 premières saisons tout récemment, n'était pas seule en cause (même si elle m'a passionnée et a occupé une bonne partie de mon temps libre) ! ;-p
Damned : pendant 10 jours, presque aucun ouvrage n'a trouvé grâce à mes yeux, je piétinais, je recommençais, j'étais déçue. Comble du comble : la semaine dernière, j'ai réalisé que je tenais entre les mains un livre que j'avais déjà lu l'an passé... Il m'a quand même fallu 65 pages pour m'en apercevoir !! o_O
Bref, pas folichon, ce début d'année.

source
Okay, okay, Mary, tu as raison, j'arrête de geindre...

Les affaires reprennent donc avec
un peu de chick-litt feel good, de bons sentiments et de douceur !

La grande et belle collecte réalisée hier et aujourd'hui avec 2 classes
comme l'an passé, donne le ton, juste avant nos vacances :
Sans titre 3
Gauche, droite : les pinceaux de Susan Branch, dont je vous invite à découvrir les chroniques-palettes "red" & "brown".

ooSans titre 1

Et voilà ma tenue du jour :
000Sans titre 17
L'eau de toilette "Thé des Vignes" mauve de Caudalie m'accompagne.

Au chalet, on n'a jamais spécialement fêté le 14 février mais aujourd'hui, c'est l'occasion de renouer avec le clavier et de rassembler plusieurs petites choses que je voulais partager avec vous. Attention : allergiques au rose, aux cupcakes et aux petits coeurs, rendez-vous directement en fin de billet ! ;-) 14h14 : on y va !

Une romance américano-anglo-française :
Rêver n'est pas un vilain défaut, de Carole Cerruti

41DB3ZM0HvL

L'histoire commence à New York, où vit Elisabeth, jeune Anglaise brune de 28 ans qui s'est volontairement expatriée loin de sa belle-mère et de sa belle-soeur. Bien que son père soit très heureux avec sa nouvelle famille, Liz se sent mieux aux USA... Enfin, mieux, c'est vite dit : elle donne un coup de main dans une petite librairie et ne voit presque personne à part son adorable patronne et sa meilleure amie loufoque et extravertie. Timide et peu sûre d'elle, se jugeant trop enrobée, rêvant d'écrire sans s'en donner les moyens et ne se considérant toujours pas chez elle dans le loft que sa richissime belle-mère lui prête depuis 6 ans sur la 5ème Avenue, Elisabeth panique lorsqu'elle est invitée à la soirée de gala de son ancien lycée, à Londres : il va falloir qu'elle séjourne dans le manoir où son père habite désormais avec son épouse, qu'elle affronte son passé et surtout... qu'elle s'invente un petit ami ! Elle engage donc un comédien pour lui servir de fiancé lors de son séjour anglais. Mais surprise : quand elle va le chercher à l'aéroport, l'acteur a demandé à son cousin de le remplacer au pied levé. Bingo ! Le cousin est une vedette toute fraîche, star d'une nouvelle série télé à succès qui a tout flambé et aurait besoin du salaire susbtantiel versé par Liz pour se remettre à flots. Comment la jeune femme arrivera-t-elle à convaincre son entourage qu'elle sort bien avec Damon, cette gravure de mode aussi séduisante qu'arrogante ? Les ennuis ne font visiblement que commencer...
Une intrigue située outre-Atlantique puis outre-Manche mais décidément bien française, dans le choix des prénoms (qui m'ont parfois fait sourire) comme dans l'excès et les gros mots. Certains éléments m'ont paru énormes (comme le neveu de 4 ans qui se balade partout avec sa caméra o_O, le retour spectaculaire de l'ex ou le personnage de Trish, la Maxi-Méchante de l'affaire) Pour autant, le scénario (aussi alambiqué que prévisible) m'a quand même plu et cette romance guillerette (la plupart du temps) m'a agréablement divertie ! ;-p Ouvrage repéré chez Clarabel.
379 pages

IMG_1423
Connaissez-vous la mousse-visage ultra-douce d'Avène et le délicieux gel douche Manava "Douceur d'orangettes" rappelant Noël ?

Un épisode d'une série gourmande :
"Murder, She Baked" : 
"A peach cobbler mystery"
("Petits meurtres et pâtisserie" : "Mortelle Saint-Valentin")

3292559958_1_3_tYjXNaXL

A quelques jours de la Saint-Valentin, Hannah Swensen, toujours propriétaire et pâtissière blondinette du "Cookie Jar" à Eden Lake, reste étroitement entourée de sa mère (qui s'est ici trouvé un chevalier servant), de sa soeur enceinte de 5 mois et de son chat ; sans oublier ses 2 prétendants : le dentiste Norman et le policier Mike. Entre eux, son coeur continue de balancer.

pSans titre 4

Mais il y a du nouveau : juste en face du salon de thé d'Hannah, vient de s'ouvrir une pâtisserie concurrente... dont la gérante ne tarde pas à être retrouvée morte devant ses fourneaux ! Evidemment, la malchanceuse (ou fouineuse ^_^) Hannah se retrouvant de nouveau sur le lieu du crime avant tout le monde, elle devient le suspect n°1 : il va donc falloir mener l'enquête pour démasquer le vrai coupable.

Sans titre 5

Comme dans le premier épisode que j'avais découvert aux alentours de Noël, j'ai adoré les décors, les couleurs, l'ambiance cosy, l'arrière-plan gourmand et la douceur du personnage principal. Très sympa.

05284e044a1af6cefaa42034f001784a
(billet 2020 n°4)

Enfin, parce que la vie fait qu'on n'est pas toujours d'humeur à penser à la Saint-Valentin, voici
deux chansons qui m'ont beaucoup aidée et reboostée par le passé
dans des moments sentimentalement compliqués (alors si ça peut servir à d'autres...) :
Madonna, "You'll see" et surtout Christina Aguilera, "Fighter".

calanthe
La reine Calanthe, la Lionne de Cintra dans la série "The Witcher" : la guerrière la plus "bad ass"
que j'aie rencontrée depuis Lagertha dans "Vikings" ! ;-)
Calanthe

Je vous embrasse, à très vite.