tĂ©lĂ©chargement

Bonjour, bonjour !

Oh la la, c'Ă©tait bien calme par ici, ces derniers temps !
Ravie de vous retrouver aprĂšs une petite panne d'inspiration bloguesque et surtout de lecture (ce qui n'est jamais agrĂ©able quand on est une grignoteuse de pages, n'est-ce pas ?). Et la gĂ©nialissime sĂ©rie anglaise "Downton Abbey", dont j'ai ENFIN dĂ©couvert les 3 premiĂšres saisons tout rĂ©cemment, n'Ă©tait pas seule en cause (mĂȘme si elle m'a passionnĂ©e et a occupĂ© une bonne partie de mon temps libre) ! ;-p
Damned : pendant 10 jours, presque aucun ouvrage n'a trouvĂ© grĂące Ă  mes yeux, je piĂ©tinais, je recommençais, j'Ă©tais déçue. Comble du comble : la semaine derniĂšre, j'ai rĂ©alisĂ© que je tenais entre les mains un livre que j'avais dĂ©jĂ  lu l'an passĂ©... Il m'a quand mĂȘme fallu 65 pages pour m'en apercevoir !! o_O
Bref, pas folichon, ce début d'année.

source
Okay, okay, Mary, tu as raison, j'arrĂȘte de geindre...

Les affaires reprennent donc avec
un peu de chick-litt feel good, de bons sentiments et de douceur !

La grande et belle collecte réalisée hier et aujourd'hui avec 2 classes
comme l'an passé, donne le ton, juste avant nos vacances :
Sans titre 3
Gauche, droite : les pinceaux de Susan Branch, dont je vous invite Ă  dĂ©couvrir les chroniques-palettes "red" & "brown".

ooSans titre 1

Et voilĂ  ma tenue du jour :
000Sans titre 17
L'eau de toilette "Thé des Vignes" mauve de Caudalie m'accompagne.

Au chalet, on n'a jamais spĂ©cialement fĂȘtĂ© le 14 fĂ©vrier mais aujourd'hui, c'est l'occasion de renouer avec le clavier et de rassembler plusieurs petites choses que je voulais partager avec vous. Attention : allergiques au rose, aux cupcakes et aux petits coeurs, rendez-vous directement en fin de billet ! ;-) 14h14 : on y va !

Une romance américano-anglo-française :
RĂȘver n'est pas un vilain dĂ©faut, de Carole Cerruti

41DB3ZM0HvL

L'histoire commence Ă  New York, oĂč vit Elisabeth, jeune Anglaise brune de 28 ans qui s'est volontairement expatriĂ©e loin de sa belle-mĂšre et de sa belle-soeur. Bien que son pĂšre soit trĂšs heureux avec sa nouvelle famille, Liz se sent mieux aux USA... Enfin, mieux, c'est vite dit : elle donne un coup de main dans une petite librairie et ne voit presque personne Ă  part son adorable patronne et sa meilleure amie loufoque et extravertie. Timide et peu sĂ»re d'elle, se jugeant trop enrobĂ©e, rĂȘvant d'Ă©crire sans s'en donner les moyens et ne se considĂ©rant toujours pas chez elle dans le loft que sa richissime belle-mĂšre lui prĂȘte depuis 6 ans sur la 5Ăšme Avenue, Elisabeth panique lorsqu'elle est invitĂ©e Ă  la soirĂ©e de gala de son ancien lycĂ©e, Ă  Londres : il va falloir qu'elle sĂ©journe dans le manoir oĂč son pĂšre habite dĂ©sormais avec son Ă©pouse, qu'elle affronte son passĂ© et surtout... qu'elle s'invente un petit ami ! Elle engage donc un comĂ©dien pour lui servir de fiancĂ© lors de son sĂ©jour anglais. Mais surprise : quand elle va le chercher Ă  l'aĂ©roport, l'acteur a demandĂ© Ă  son cousin de le remplacer au pied levĂ©. Bingo ! Le cousin est une vedette toute fraĂźche, star d'une nouvelle sĂ©rie tĂ©lĂ© Ă  succĂšs qui a tout flambĂ© et aurait besoin du salaire susbtantiel versĂ© par Liz pour se remettre Ă  flots. Comment la jeune femme arrivera-t-elle Ă  convaincre son entourage qu'elle sort bien avec Damon, cette gravure de mode aussi sĂ©duisante qu'arrogante ? Les ennuis ne font visiblement que commencer...
Une intrigue situĂ©e outre-Atlantique puis outre-Manche mais dĂ©cidĂ©ment bien française, dans le choix des prĂ©noms (qui m'ont parfois fait sourire) comme dans l'excĂšs et les gros mots. Certains Ă©lĂ©ments m'ont paru Ă©normes (comme le neveu de 4 ans qui se balade partout avec sa camĂ©ra o_O, le retour spectaculaire de l'ex ou le personnage de Trish, la Maxi-MĂ©chante de l'affaire) Pour autant, le scĂ©nario (aussi alambiquĂ© que prĂ©visible) m'a quand mĂȘme plu et cette romance guillerette (la plupart du temps) m'a agrĂ©ablement divertie ! ;-p Ouvrage repĂ©rĂ© chez Clarabel.
379 pages

IMG_1423
Connaissez-vous la mousse-visage ultra-douce d'AvÚne et le délicieux gel douche Manava "Douceur d'orangettes" rappelant Noël ?

Un épisode d'une série gourmande :
"Murder, She Baked" : 
"A peach cobbler mystery"
("Petits meurtres et pĂątisserie" : "Mortelle Saint-Valentin")

3292559958_1_3_tYjXNaXL

A quelques jours de la Saint-Valentin, Hannah Swensen, toujours propriétaire et pùtissiÚre blondinette du "Cookie Jar" à Eden Lake, reste étroitement entourée de sa mÚre (qui s'est ici trouvé un chevalier servant), de sa soeur enceinte de 5 mois et de son chat ; sans oublier ses 2 prétendants : le dentiste Norman et le policier Mike. Entre eux, son coeur continue de balancer.

pSans titre 4

Mais il y a du nouveau : juste en face du salon de thĂ© d'Hannah, vient de s'ouvrir une pĂątisserie concurrente... dont la gĂ©rante ne tarde pas Ă  ĂȘtre retrouvĂ©e morte devant ses fourneaux ! Evidemment, la malchanceuse (ou fouineuse ^_^) Hannah se retrouvant de nouveau sur le lieu du crime avant tout le monde, elle devient le suspect n°1 : il va donc falloir mener l'enquĂȘte pour dĂ©masquer le vrai coupable.

Sans titre 5

Comme dans le premier épisode que j'avais découvert aux alentours de Noël, j'ai adoré les décors, les couleurs, l'ambiance cosy, l'arriÚre-plan gourmand et la douceur du personnage principal. TrÚs sympa.

05284e044a1af6cefaa42034f001784a
(billet 2020 n°4)

Enfin, parce que la vie fait qu'on n'est pas toujours d'humeur Ă  penser Ă  la Saint-Valentin, voici
deux chansons qui m'ont beaucoup aidée et reboostée par le passé
dans des moments sentimentalement compliqués (alors si ça peut servir à d'autres...) :
Madonna, "You'll see" et surtout Christina Aguilera, "Fighter".

calanthe
La reine Calanthe, la Lionne de Cintra dans la série "The Witcher" : la guerriÚre la plus "bad ass"
que j'aie rencontrée depuis Lagertha dans "Vikings" ! ;-)
Calanthe

Je vous embrasse, Ă  trĂšs vite.