cheval
(logo by Belette)

Voici le thÚme du jour proposé par Titine : la figure du cow-boy !
(đŸ€  tag "country" sur le choco-blog đŸ€ )

GirlinCalicoPionniers

Sur le web ~ Si j'apprécie les contenus que crée Girl in Calico (alias Kaetlyn, à gauche), ce n'est absolument pas pour les citations de la Bible qui les émaillent mais bien pour son mode de vie inspiré de celui des pionniers américains (La petite maison dans la prairie, la base, à droite) - et aussi parce que son pseudo me fait toujours penser à Calico, dans le sud de la Californie, ville-fantÎme visitée en 2014. ^_^

Sansplm titre 4

Dans les z'oreilles ~ Vous savez aussi peut-ĂȘtre que je suis depuis longtemps une grande fan de musique country (John Denver ; Johnny Cash et Willie Nelson - ensemble dans le supergroupe "The Highwaymen" avec Waylon Jennings et Kris Kristofferson ; et surtout Emmylou Harris, Shania Twain et la lĂ©gendaire Dolly Parton - montage ci-dessus).

Sans titre 1
"These boots are made for walking..."
Sans titre 1

đŸŽ» Le bel hommage du duo First Aid Kit Ă  Emmylou Harris,
June Carter et Johnny Cash : "Emmylou".

Bref, cet été, j'ai naturellement continué à engranger des références dans ce domaine, notamment cÎté ciné : voici mon "post-pourri" ou bouquet-bilan "100% yeeeeha" ! Choisissez votre film, choisissez votre camp, choisissez votre "team"... ;-p

Team "This old guitar..."

đŸŽ» John Denver, "Take me home (country roads)"
đŸŽ» Emmylou Harris, "Ballad of a runaway horse"
đŸŽ» 
Dolly Parton, "My Tennessee mountain home"

"Rhinestone" (1984)
avec Sylvester Stallone, Dolly Parton, Ron Leibman...
(bande-annonce)

Sans titre 2

Jake (Dolly Parton) chante au "Rhinestone", un grand bar de country de New York. Suite à un désaccord, son patron (Ron Leibman, qui interprÚtera le pÚre de Rachel dans "Friends", dans les années 90) parie avec elle qu'elle serait incapable de transformer le premier venu en chanteur de country ! Le premier venu n'est autre que Nick Martinelli (Sly), trÚs mauvais chauffeur de taxi et ado attardé qui vit encore chez ses parents d'origine italienne.

Sans titre 24

Jake dispose de deux semaines pour le métamorphoser : pour cela, elle l'emmÚne dans son Tennessee natal et lui propose une immersion totale dans tout ce qui fait le pittoresque de la culture du cru, lui faisant ainsi suivre une sorte de module "cowboy" en accéléré. ;-)

Sans titre 26

Certes, ce film (devenu rare et plutÎt difficile à trouver) est "so cheesy", le scénario et Stallone en font des tonnes mais force est de constater que l'ensemble est assez plaisant, que les t-shirts du héros sont délicieusement "too much" et que le duo d'acteurs principaux fonctionne vraiment bien ! Dolly Parton signe en plus la bande-originale et ses fous-rires inopinés sont irrésistibles...

Sans titre 25

"I still believe" (2020)
avec K.J. Apa, Britt Robertson, Nathan Parsons, Gary Sinise, Shania Twain...
(bande-annonce)

Sans titre 9

Cette production toute récente est basée sur le vrai parcours et la relation du chanteur Jeremy Camp (né dans l'Indiana en 1978) avec sa premiÚre épouse Melissa, rencontrée à l'université (ils voulaient tous deux décrocher leur diplÎme de théologie) et épousée en 2000 (la mode de l'époque m'a d'ailleurs rappelé plein de souvenirs).

Sans titre 12

Le cĂŽtĂ© trĂšs chrĂ©tien ne m'a pas rĂ©ellement gĂȘnĂ©e car c'est un aspect constitutif de la culture amĂ©ricaine ; ce qui m'a surtout touchĂ©e, c'est l'histoire : Ă  20 ans, Jeremy commence Ă  composer et Ă  se produire sur scĂšne ; il tombe amoureux de la fraĂźche et perspicace Melissa, sans savoir qu'elle souffre d'un cancer gĂ©nĂ©ralisĂ©. Bien dĂ©cidĂ© Ă  l'Ă©pouser et Ă  la soutenir malgrĂ© toutes les Ă©preuves Ă  venir, il convainc ses parents et ses deux petits frĂšres d'accepter sa dĂ©cision.

Sans titre 10

Melissa ne survivra qu'un an à leur union mais, ensemble, ils ont aidé d'autres personnes à s'en sortir et ont écrit toute une page de la musique contemporaine. Au-delà de l'émotion éprouvée, j'ai trouvé le jeu de Gary Sinise en papa-pasteur trÚs juste et il forme vraiment un joli duo avec Shania Twain...

Sans titre 3

Et puis bon, ma Shania sur grand écran, ça ne se refuse pas, quoi... ! ;-)

shania2

💖 "Crazy Heart" (2009)
avec 
Jeff Bridges, Maggie Gyllenhaal, Colin Farrell, Robert Duvall...
(bande-annonce)

127141841

Bad Blake, musicien pratiquement fauchĂ© et plus du tout inspirĂ©, se contente, Ă  57 ans, d'une tournĂ©e mĂ©diocre des bars et des bowlings, entre le Nouveau-Mexique, l'Arizona et le Texas. Son corps est une vĂ©ritable Ă©pave et il est ouvertement alcoolique mais Bad reste bienveillant, Ă  l'Ă©coute de ses vieux admirateurs et, mĂȘme s'il n'attend plus rien de la vie, si ses erreurs passĂ©es et ses remords lui font un matelas bien Ă©pais, il commence Ă  voir les choses autrement le jour oĂč le hasard place sur sa route Jean, journaliste et maman cĂ©libataire d'un garçonnet de 4 ans.

127142024

Jolie histoire d'une tentative de rédemption, ode à la musique country la plus authentique, ce DVD sommeillait sur son étagÚre depuis plusieurs années déjà. J'ai été ravie d'enfin regarder ce beau film qui a obtenu 2 Oscars en 2010 (meilleur acteur pour Jeff Bridges, en effet brillant, et meilleure bande originale) et j'ai surtout aimé que le scénario ne cherche jamais à en faire trop et reste toujours sur la corde du plausible... Un délicieux moment, simple et vrai.

127142025

Team "real cowboys"

đŸŽ» The Highwaymen, "Highwayman" (absolument mythique !)
đŸŽ»
Smoky Dawson, "Outlaws of the Weddin Range"
đŸŽ» Johnny Cash, "God's gonna cut you down"

"True grit", des frĂšres Cohen (2010)
avec Jeff Bridges (encore), Matt Damon, Hailee Steinfeld, Josh Brolin...
(bande-annonce)

Sans titre 6

1880, dans l'Arkansas. La jeune Mattie Ross, 14 ans, veut venger la mort de son pĂšre, paisible reprĂ©sentant de commerce assassinĂ©, juste devant la pension oĂč il logeait, par un bandit de grand chemin nommĂ© Tom Chaney (Josh Brolin, crĂ©ditĂ© sur l'affiche alors qu'on le voit Ă  l'Ă©cran environ 7 minutes et demie ! o_O), qui s'est rĂ©fugiĂ© depuis en territoire indien avec sa bande. Pour l'aider dans sa quĂȘte de justice, l'adolescente, qui ne manque ni de courage ni d'astuce, engage un marshall fĂ©dĂ©ral alcoolique et prompt de la gĂąchette : Reuben "Rooster" Cogburn (Jeff Bridges). Il s'avĂšre que Chaney est aussi poursuivi par un fringant Texas Ranger appelĂ© LaBoeuf (Matt Damon), qui se joint plus ou moins Ă  l'expĂ©dition.

Sans titre 7

Dans la pure lignée des authentiques westerns, ce remake d'un film des années 60 est à la fois dur et drÎle. "True grit" (qu'on pourrait traduire par "l'audace, le courage véritable") est un bon film de genre doublé d'un excellent divertissement : les acteurs sont irréprochables, le personnage de Mattie Ross est incroyable, la relation entre le trio de héros m'a paru vraiment intéressante et les décors hivernaux magnifiques... Seule la fin m'a semblé quelque peu expédiée : dommage.

"Open range", de Kevin Costner (2003)
avec Robert Duvall, Kevin Costner, Annette Bening, Abraham Benrubi...
(bande-annonce)

Sanops titre 1

En 1882, l'expérimenté Boss (Robert Duvall again), le taciturne Charley (Kevin Costner), l'attachant Moose (Abraham Benrubi, "Parker Lewis" + "Men in trees") et le jeune Button (Diego Luna) convoient paisiblement du bétail dans les grandes plaines du centre des Etats-Unis. AprÚs une nuit d'orage, ils envoient Moose à la ville la plus proche pour ramener des provisions. Ne voyant pas leur camarade revenir, les deux plus ùgés vont le chercher et laissent le troupeau à la garde de Button.

Sans titre 25

En ville, Boss et Charley trouvent Moose en prison et salement amochĂ© : il aurait Ă©tĂ© mĂȘlĂ© Ă  une bagarre au general store, ce qui ne lui ressemble pas du tout ; il s'agirait plutĂŽt d'un coup fourrĂ© ourdi par des bandits. Mais le marshall n'a pas l'air net, ne veut pas faire justice et semble avoir une vieille affaire Ă  rĂ©gler avec Boss. Les cowboys emmĂšnent Moose se faire soigner chez le docteur du coin (et sa soeur Sue, tout aussi compĂ©tente et bien plus charmante, Annette Bening) puis retournent au camp. Sentant une menace autour d'eux, ils vont chercher Ă  agir et Ă  venger leur copain... mais la mort et les pistolets rĂŽdent et tout s'enchaĂźne...

Sans titre 22

Histoire de loyautĂ©, histoire d'amour, cĂ©lĂ©bration des animaux et des paysages les plus grandioses de l'AmĂ©rique du Nord (le film a Ă©tĂ© tournĂ© au Canada), "Open range" est un western rĂ©ussi, un peu long parfois mais mĂȘlant habilement action, admiration et confessions. En outre, Kevin Costner est vraiment un bon rĂ©alisateur : certains plans, trĂšs originaux ou en tout cas recherchĂ©s, sont de toute beautĂ©.

Morris, The Bluefeet are coming !
(lu dans une Ă©dition britannique que Totoro s'est vu offrir il y a longtemps)

61ao5GddWOL

Comment un nabot mexicain qui triche au poker (Pedro Cucaracha) provoque, par un concours de circonstances propice aux sketches les plus cocasses, le siĂšge de la petite ville de Rattlesnake Valley, Arizona, par la tribu indienne des Pieds Bleus (dont le chef semble plus attirĂ© par le whisky que par la libertĂ©, triste rĂ©alitĂ©). Lucky Luke est ici trĂšs en forme et Jolly Jumper se rĂ©vĂšle encore une fois un alliĂ© dĂ©cisif pour remporter une bataille qui durera des mois mais se terminera plutĂŽt bien (vive la fiction).
46 pages

Achdé et Jul (pas le chanteur, hein ;-p),
Un cowboy Ă  Paris

9782884714532-couv

Dans ce tome sorti en 2018 et en ce dernier tiers du XIXe siÚcle, Lucky Luke doit quitter son cher Far West : en effet, s'il est d'abord chargé d'escorter Auguste Bartholdi dans sa tournée de "promotion" de Lady Liberty à travers une Amérique encore primitive et peuplée d'Indiens, il doit ensuite accompagner le sculpteur à Paris, assister là-bas aux ultimes étapes de la construction de la célÚbre statue avant de revenir à New York pour l'inauguration du monument, le plus grand cadeau de la France aux Etats-Unis.

Sans titre 2

Rencontre avec Gustave Eiffel et Victor Hugo, surveillance active pour empĂȘcher plusieurs attentats, notre cowboy prĂ©fĂ©rĂ© aura fort Ă  faire dans cette aventure !

Sans titre 3

Depuis la mort de Morris en 2001, AchdĂ© a brillamment repris le flambeau (jeu de mots non prĂ©mĂ©ditĂ©, vu le thĂšme ^_^) ; les diffĂ©rents tomes signĂ©s de sa main que j'ai pu lire m'ont toujours convaincue et, lĂ  encore, il s'en sort trĂšs bien ! Lucky Luke s'embarque pour aller faire un peu de tourisme et quitte le plancher des vaches : l'auteur se permet ainsi de nombreux gags qu'il n'aurait jamais eu l'occasion d'Ă©crire en restant dans le cadre classique de ses aventures. Cette petite balade parisienne a quelque chose de vivifiant ! Mention particuliĂšre : les (frĂ©quentes) rĂ©fĂ©rences littĂ©raires (mais pas que) sont craquantes. Roman Ă©cho : Un amour de libertĂ© de Nathalie Salmon.
46 pages

Pour conclure, une suggestion de Choco-Mum
qui s'est régalée avec ce roman-western :

Sans titre 1
(cliquez pour accéder à la fiche Babelio)

LogoChallengeAmericain
(billet 2020 n°3)