Flashback, année scolaire 2019-2020 : Ã©pisode 1épisode 2épisode 3, épisode 4.

Short+Books+Rory+Gilmore+Reading+List

Hello, hello !

En ce dernier jour de la semaine, j'avais envie de vous proposer un petit point "littéra-scolaire", comme j'en faisais l'année dernière. A présent, je travaille avec 2 classes de 5ème (29 élèves dans chacune) dans mon collège "historique" ainsi qu'avec une mini-classe de 6ème (12 élèves) et 20 élèves de 3ème dans mon collège-du-fond-de-la-vallée. A cause ma jambe abîmée, j'ai manqué quasiment tout le premier trimestre mais j'ai repris le 23 novembre dernier et ma remplaçante avait eu le temps de boucler 2 séquences par niveau (total respect). Depuis mon retour, voici ce que j'ai noté pour venir vous en parler par ici...

marentrée
Fin novembre : dans les starting-blocks, pour ma rentrée ultra-décalée ! ^_^

En 6ème, j'ai pris le relai avec un chapitre consacré à "La poésie de l'imaginaire", terminé le jour des vacances de Noël (mes pauvres - et courageux - petits qui planchaient sur leur évaluation finale pendant que la 5ème d'à côté regardait un film...). L'occasion de leur faire lire cet extrait de Jean-Pierre Siméon (monsieur "Printemps des Poètes") que je ne connaissais pas encore (honte à moi) et que j'ai trouvé absolument génial :

poésie

Là, il leur reste encore une semaine pour lire un roman jeunesse qui laisse la part belle à l'imagination, La Bibliothécaire de Gudule, génial et intemporel (j'espère de tout coeur qu'ils auront aimé), et sinon, on est en train de commencer le récit d'aventures (avec Indiana Jones, des extraits de Jack London, Robert-Louis Stevenson, Jules Verne... ainsi qu'une place importante accordée aux aventurières ^_^).

85c8e224bc9ae9df2b2c2ec168ae2e9c

Du côté de mes 5èmes, pas grand-chose à signaler : le récit d'aventure, pour eux, c'était entre mon retour et les vacances alors, en tenant compte des difficultés des uns et des autres et en piochant dans les réserves de séries du collège, une classe a eu à lire Les pilleurs de sarcophages d'Odile Weulersse (qu'aucun élève ne connaissait, ouf !) et l'autre s'est plongée dans Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway.

dd6b6500df06d083a6d10bcab11b3723

Au moment où je rédige cet article (mardi soir), je sors d'une heure trop bien avec ma 3ème, au cours de laquelle on a parlé de la chanson "Enfant de la ville" de Grand Corps Malade (déjà étudiée et appréciée l'an passé, ô nouveau moment de joie enseignante ^_^). Je vous recommande franchement ce texte parce qu'il fonctionne à merveille, ici dans le thème "Paysages poétiques", une reprise de 2019-20.

pagnol

On va finir la semaine et la séquence avec l'exploitation de leur lecture cursive (une vieille édition dénichée en série dans les placards de l'établissement ; comme quoi, on peut retrouver des trésors... ) : La Gloire de mon Père de Marcel Pagnol, paru en 1957. Avec la problématique : peut-on dire que cet ouvrage autobiographique présente une dimension poétique ? J'avais vu le film 2 fois mais sans jamais avoir lu l'oeuvre originale... et quel régal ! D'ailleurs, ce fut un grand plaisir de préparer ce cours (et il y en a, des choses à dire, sur le sujet ! ^_^) : la douceur et la force des sentiments, la saveur de l'enfance, la tendresse, la passion pour les mots et leur histoire (j'ai même relevé le terme "étymologie" dans le discours du curé), les images et un style de toute beauté, la nature qui prend vie, la chanson des Indiens ou encore la force de l'imaginaire... SvCath en a parlé en décembre 2018.

Sans titre 1

En plus, je compte bien apporter en classe mon merveilleux exemplaire de 309 pages très aérées, relié en tissu rouge foncé (dédicacé par Pagnol lui-même pour ma maman, adolescente à l'époque ~ j'en ai déjà un peu parlé dans ce post). Edit de 18h10 (ouf, je suis rentrée juste avant le couvre-feu, histoire de m'entraîner avant sa mise en place chez nous, dimanche soir) : encore une séance extra, je suis contente des échanges que nous avons eus et du travail réalisé en cours avec les élèves (pour préparer le gros paragraphe argumenté style lycée qu'ils doivent me rendre mardi, en se servant de ce qu'on a vu et dit).

tumblr_ndmzc1mJ6b1u1cntxo1_500

Enfin, hors classes mais quand même au travail, j'ai une dernière anecdote de lecture à vous raconter. Début décembre, une adorable élève que j'ai eue en 5ème l'an dernier (dans la classe à qui je prêtais régulièrement mes ouvrages personnels) est venue me trouver, avec une de ses amies (également une ancienne élève), pour me prêter à son tour un roman Young Adult : "Madame, on est contentes que vous soyez revenue parce qu'il faut absolument que vous lisiez ce livre : un des personnages nous fait trop penser à vous..." Alors j'ai lu (et apprécié) le premier tome de la série Night School de C.J. Daugherty. ;-) Et je l'ai rendu à sa propriétaire, accompagné d'un marque-page, d'un sachet de tisane, d'une friandise et de paillettes de Noël ! ^_^

nightschool

Lycéenne dévastée par la brutale disparition de son frère aîné (Christopher s'est un jour volatilisé), Allie Sheridan enchaîne les frasques, les renvois de divers établissements et les infractions. Lorsque sa dernière incartade la conduit tout droit dans une cellule de la police londonienne, ses parents décident de l'envoyer dans la campagne anglaise, à Cimmeria, une école privée coupée de tout, où téléphones et ordinateurs sont interdits et où les cours ont lieu dans une immense bâtisse victorienne.  Seuls les jeunes dont les parents ou la fratrie ont déjà étudié en ces lieux y sont admis. Pourtant, à sa connaissance, aucun membre de la famille Sheridan n'est jamais venu ici. Que se passe-t-il véritablement à Cimmeria ? Quel est ce danger qui rôde un peu partout ? Allie trouvera-t-elle des réponses sur les rayonnages de la bibliothèque, dans les anciens dortoirs ou au cours des repas partagés avec ses nouveaux amis dans le vaste réfectoire ? A moins qu'Isabelle, la directrice et prof de littérature anglaise, en sache plus long que ce qu'elle veut bien laisser croire à sa nouvelle recrue... Peut-être même sait-elle ce qui est arrivé à Christopher ? Quant à la formation spéciale top-secrète baptisée les Nocturnes ou Night School, elle est dispensée à un petit nombre d'élèves élus, mais dans quel but exactement ?
J'ai beaucoup aimé l'ambiance, habile mélange entre "Harry Potter" (sans le côté fantastique) et "Hunger Games". Les personnages de ce thriller pour ados sont crédibles et le rythme du récit prenant. Très sympa, le prêt, Philomène, et en plus, j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Isabelle alors double merci ! ^_^
508 pages

original

Sur ce (et par avance), très bon week-end à tous !

Northern-Sunrise-iPhone-Layout
(billet 2021 n°2)