Logo-British-Mysteries-Mois-02

Hello, hello !

Si les British Mysteries des ladies Lou & Hilde constituent un challenge annuel (voir le choco-vlog n°3 pour se mettre dans l'ambiance), le mois de mars se trouve tout spécifiquement consacré au British Mysteries Month ! Cela valait bien une nouvelle vidéo sur le thème (actuellement en cours de tournage) et surtout une chronique autour de l'inégalable Agatha Raisin ! En plus, ce 5 mars est consacré aux "cosy mysteries" donc direction les Costwolds avec...

Sans titre 1

Cet automne-là, Agatha pense déjà au repas de Noël traditionnel qu'elle va organiser pour recevoir tous ses proches, et en particulier pour fêter le retour de son ex-mari, l'insupportable James Lacey. Elle reçoit également, adressée à son agence de détectives privés, une étrange lettre so british d'une certaine Mrs Tamworthy, une veuve octogénaire habitant une vaste demeure à la campagne et apparemment persuadée qu'un de ses quatre enfants en veut à sa vie :

IMG_5415

Epaulée par ses amis Sir Charles et Roy, par sa secrétaire, par ses deux associés et par une toute nouvelle recrue, Toni, qu'elle contribue à sortir de la misère, notre pétulante héroïne se retrouve donc invitée à Manor House pour l'anniversaire de sa cliente potentielle. L'événement donnera lieu à un dîner spécial rassemblant tous les Tamworthy, des héritiers directs aux deux petites-filles, en passant par les gendres et brus. Mrs Raisin hésite d'abord à accepter :

IMG_5469

Elle y va finalement et assiste, impuissante, à l'assassinat de la vieille dame, qui se révèle être un tyran régnant d'une main de fer sur sa famille comme sur le village voisin, qu'elle possède d'ailleurs tout entier... Le décès fait suite au dîner, et tout vient de la salade, qui contenait de la ciguë râpée !

IMG_5474

Une enquête intéressante et très gourmande, au milieu de personnages (hum, attention, jeu de mots en approche ;-p) bien croqués. J'ai particulièrement apprécié les références aux grands classiques du genre et, en marge de l'intrigue policière, la relation entre Agatha (très, très en forme dans cet opus) et sa jeune protégée de 18 ans à peine, une figure qui, vu la fin du roman, pourrait très bien devenir récurrente. Seul bémol : le titre, car finalement le Noël rêvé d'Agatha n'occupe que peu de place (même si on a droit à la dinde, au pudding, aux mince pies, aux pots de beurre de cognac et aux bols de crème fouettée ^_^).
318 pages

DoubleLogo
British Mysteries chez Lou ~ chez Hilde (billet 2021 n°4)
Fêtons toute l'année les 10 ans du Mois Anglais avec LouCryssilda et Titine ! (billet n°4
)

47281i_lg
(billet 2021 n°6)