Une petite vague de littérature française, ça vous tente ?
Préparez d'abord les sandales puis sortez les moonboots !

CrĂȘperie

Emily Blaine, La crĂȘperie des petits miracles

AdĂšle Duval a quittĂ© Paris, le grand restaurant oĂč elle s'Ă©tait fait un nom (Le Bristol) et la pression des mĂ©dias subie depuis qu'elle avait gagnĂ© lors d'une Ă©mission tĂ©lĂ© de cuisine, pour s'installer Ă  Saint-Malo, devenir serveuse dans la crĂȘperie de JosĂ©phine, une amie de sa grand-mĂšre, se faire de nouvelles copines dont l'une se trouve en attente d'un rein Ă  l'hĂŽpital et tout recommencer de zĂ©ro. Lorsque JosĂ©phine commence Ă  en avoir assez de la voir se faner et fuir les fourneaux alors qu'elle est visiblement faite pour ça, la vieille dame annonce Ă  AdĂšle qu'elle lui cĂšde son resto, Ă  la seule condition qu'elle s'associe avec Arnaud Langlois, un puissant homme d'affaires qui s'est fait un nom dans la crĂ©ation et l'export de drĂŽnes. Langlois, fraĂźchement divorcĂ© et papa d'une fillette passionnĂ©e de pĂątisserie (tiens, tiens, tiens ;-p), consentira-t-il Ă  diversifier son activitĂ© et Ă  venir en aide Ă  une jeune femme qu'il ne connaĂźt mĂȘme pas ? Bien sĂ»r ! Et ce sera mĂȘme le coup de foudre ! (bon, je ne vous dĂ©voile pas grand-chose, vous voyiez le truc venir gros comme un oeuf au plat sur la galette, non ? ;-p)

Hamburgers maison et pommes de terre soufflĂ©es, clubs-sandwiches citron/roquette/ araignĂ©e de mer, soupe de coquillages, poulet aux champignons et son veloutĂ© d'artichauts, gĂąteaux, crĂȘpes chocolat/poires confites : Ă©videmment, vous aurez les papilles qui frĂ©tillent en lisant ce roman "feel good". J'ai aussi bien aimĂ© les lettres qu'AdĂšle et son amie hospitalisĂ©e Ă©crivent et envoient aux acteurs et rĂ©alisateurs qui les ont déçues (Eastwood, DiCaprio, Tom Hanks...). Cette premiĂšre rencontre avec la trĂšs cĂ©lĂšbre Emily Blaine m'a convaincue.
315 pages

9a68be6cfffc566ef93d47c72ba0ef75d06a20

Margot et Jean Le Moal,
Bretzel et Beurre SalĂ©, une enquĂȘte Ă  Locmaria (tome 1)

On reste en Bretagne, entre fin du printemps et Ă©tĂ© (enfin, tout est relatif en Bretagne :-D), avec Cathie, 51 ans, divorcĂ©e, qui vient d'Alsace et s'installe Ă  Locmaria, bourgade fictive du bord de mer, situĂ©e non loin de Quimper et de Concarneau. Sans qu'on sache d'oĂč proviennent les fonds qu'elle investit sans compter, elle a fait rĂ©nover un trĂšs confortable manoir (avec sauna, piscine intĂ©rieure, salle de sport et petite crique sauvage quasi privĂ©e, excusez-moi hum hum) et ouvre un restaurant de spĂ©cialitĂ©s alzaciennes au nom Ă©vocateur : "Bretzel et Beurre SalĂ©" ! Les habitants forment une communautĂ© plutĂŽt sympathique (avec quelques exceptions, Ă©videmment) mais les secrets et les rancoeurs apparaissent si on fouine un peu. Cathie va vite le comprendre dĂšs lors qu'un de ses clients, ancien maire et figure dĂ©testable de la rĂ©gion, meurt empoisonnĂ© aprĂšs une soirĂ©e choucroute dans son resto ! Argh !

Une choucroute au poisson, accord parfait de l'Alsace et de la Bretagne, deux bouteilles de menetou-salon et un kouign-amann avaient anesthésié toute trace d'une éventuelle mélancolie.

Le four à bois était parfaitement adapté à la cuisson des flammekueches, qu'elle appellerait "tartes flambées" sur sa carte. Chaque jour, elle proposerait des tartes flambées et quelques plats froids. Des tartes aux fruits et d'autres desserts préparés la veille ou dans la journée feraient le plaisir des plus gourmands. Et le vendredi, une unique spécialité chaude, dont l'incontournable choucroute.

IMG_4000
(flammekueche version Totoro, la semaine derniĂšre)

Elle avait disposé de tout l'hiver à Strasbourg pour peaufiner son menu et se former avec un ami qui tenait une auberge sur les bords de l'Ill. Elle avait dressé sa liste de plats froids disponibles quotidiennement. Des salades : vertes, de tomates, de gruyÚre, de pommes de terre au lard ou au cervelas. La carte comporterait aussi un assortiment de charcuteries et de jambon en croûte. Et puis une derniÚre proposition plus noble : le foie gras d'oie et de canard mi-cuit cuisiné par un éleveur du Kochersberg.

J'ai bien aimĂ© le cadre pittoresque, les personnages bien croquĂ©s, y compris les plus secondaires, et les mystĂšres qui persistent mĂȘme aprĂšs la derniĂšre phrase ; l'intrigue est efficace, gourmande et intĂ©ressante (elle nous mĂšne momentanĂ©ment jusqu'Ă  Londres, vivent la steak and kidney pie et le toffee pudding du pub !). Bref, un roman ultra-sympathique Ă©crit Ă  4 mains par un couple (une Alsacienne et un Breton, ça ne vous surprendra guĂšre ;-p) et repĂ©rĂ© chez MyaRosa.
387 pages

Et pour coller davantage Ă  la saison...

Sans titre 1

Rose Mia, Noël, avalanche et hésitations

Lila, presque 30 ans, travaille comme caissiĂšre de supĂ©rette dans la station d'Avoriaz. Elle adoooore NoĂ«l, les cĂ©lĂ©brations familiales qui vont avec, l'ambiance, les petits gĂąteaux, les pulls moches qu'elle tricote elle-mĂȘme, bref tout. Et elle vit depuis 15 ans une relation clandestine avec Julien, sauveteur Ă  Morzine, qui vient de se fiancer Ă  une autre ! Le soir du 24 dĂ©cembre, Mathieu, mĂ©decin urgentiste niçois tatouĂ© aux allures de bad boy asocial, entre dans le magasin 5 minutes avant la fermeture ; Lila est dĂ©jĂ  dans les starting-blocks. Mathieu dĂ©teeeeste NoĂ«l, n'a malheureusement plus de famille et hait autant les films enneigĂ©s que les bĂ»ches dĂ©corĂ©es, bref tout. Et il accumule les relations sans lendemain. Une avalanche aura vite fait de rapprocher ces deux ĂȘtres que tout oppose de prime abord...

Une romance agrĂ©able mais Ă©videmment trĂšs convenue, qui se passe cependant en altitude et avec un petit air de film catastrophe : deux atouts indĂ©niables. Et puis Lila poste des vidĂ©os culinaires pour Internet : en effet, elle adore la pĂątisserie mais toutes ses crĂ©ations tournent invariablement Ă  l'expĂ©rience apocalyptique. Elle a donc baptisĂ© sa chaĂźne YouTube "Kitchen dĂ©sastre" ! :-) TrĂšs tentants aussi, les gnocchis façon tartiflette de leur premier resto !
MalgrĂ© tout, je ne sais pas pourquoi, cette annĂ©e, je n'ai pas tellement envie de ce genre-lĂ , Ă  tel point que je reconnais avoir lu la seconde moitiĂ© de ce roman en diagonale... Il me reste pourtant une romance noĂ«lienne amĂ©ricaine sous le coude : je la garde en rĂ©serve pour plus tard dans le mois, peut-ĂȘtre. ;-)

358 pages

Logos
(billet 2021 n°2)

Je ne résiste pas, enfin, au plaisir de vous présenter cet album surprenant :

51NqyHStGqL

Paule Battault, La bataille des haricots contre les carottes

Coco le petit haricot déteste la bagarre ! Alors, quand ses semblables les haricots entrent ENCORE en guerre contre les carottes, Coco décide de se réfugier en sécurité, dans un endroit dont il a entendu parler mais qu'il n'a encore jamais vu, un endroit qui se trouve de l'autre cÎté du fleuve rouge de lave et non loin de la montagne dorée... Le périple est long mais il y parviendra !

IMG_4007

Quand William a compris que la montagne dorée était de la purée et que la lave était du ketchup, il a beaucoup ri. ;-) Emprunt médiathÚque tout frais.

47281i_lg
(billet 2021 n°30)