Hello, hello !

En ce mercredi, quelques petites nouvelles colorées.

D'abord, un COUP DE COEUR ABSOLU pour cet ouvrage trouvé à la médiathèque il y a peu :

💝 Sans titre d'Hervé Tullet (un auteur-plasticien qu'on a découvert, avec William, grâce aux choix pédagogiques de Maîtresse Manon).

817tKHW5EuL

Des personnages (une fée, un terrrrrible monstre, un bonhomme, un chien, un cochon, un serpent géant) se rendent compte que des gens (nous, les lecteurs) les regardent : quoi ?! Quelqu'un a ouvert leur livre !! Mais l'histoire n'est pas prête !! Eux-mêmes ne sont qu'à peine ébauchés !!

Saons titre 1

Vite, il faut appeler l'auteur : nous voici donc en train de pousser la porte du bureau d'Hervé Tullet lui-même... et de papoter avec lui pour qu'il nous donne un aperçu de l'histoire aboutie ("Bon, d'accord, mais une fois, une seule, et après vous partez, d'accord ?").
Et on n'oubliera pas d'éteindre sa lampe en partant, hein...

Sans titre 1

William a d'abord voulu qu'on lise ce livre 3 fois d'affilée sur les fauteuils de la médiathèque, puis il me l'a redemandé 4 fois à la maison ! Si ce n'est pas la preuve qu'un ouvrage pour enfants est réussi, ça !? ;-D
On a adoré la dimension interactive de cet album quasi-théâtral et truffé de surprises, avec des innovations (de vraies bonnes idées) à chaque page ! L'auteur qui se met lui-même en scène grâce aux photos humoristiques, c'est excellent ! On a beaucoup ri. Et c'est une façon très inventive et efficace de faire découvrir aux enfants l'envers du décor, le travail de l'auteur qui existe derrière un livre.

D'ailleurs, à propos de théâtre, le Lardon va voir une pièce demain après-midi avec sa classe. Elle s'intitule "Dans ta valise" et elle est en lien direct avec le projet artistique de cette fin d'année. Génial ! Le théâtre se trouve juste à côté de notre médiathèque ; nous y étions encore la semaine dernière... ^_^

Sans titre 8

Edit du 14 mai : dans le bus avec Giulia à l'aller et Luna au retour / entre Mia et Elio pendant la représentation / les valises moyennes "comme ça" et la "valise toute minus, où ne rentre qu'une miette de pain". ;-)

Pour vous aider à comprendre ce que vous raconte votre enfant : c’est l’histoire d’une petite fille, Yumna, qui a fui son pays, le pays des sables, et qui arrive au pays de la neige. Son amitié avec Zoé l’aide à reprendre du courage. Quand ses parents lui manquent, elle prend son coquillage magique, dans lequel elle entend la chanson de ses parents. Elle les retrouve à la fin de l’histoire. Il y avait deux marionnettistes, un guitariste et des valises en décor qui se transformaient en maisons ou en montagnes pour l’histoire.
Le voyage en bus a été autant apprécié que le spectacle par les enfants.😉

Le travail avec la maîtresse sur la polysémie : le second exemple a dû ravir notre bonhomme ! ^_^

Sans titre 5

D'une punaise aux animaux de la jungle et de la savane... Samedi dernier, nous avons passé une très belle journée dans un grand zoo qui se trouve à 1h20 de chez nous (le premier véritable parc animalier renommé que visite le Lardon) : trop bien ! William a beaucoup aimé les autruches, les bisons, Dora l'éléphante, les girafes, les léopards, le paon qui nous a fait des roues somptueuses, les rhinocéros, les tigresses. Mais ce qu'il a préféré, c'est le vivarium (serpents, iguanes, crocodiles, tortues) !
Nous, ce qu'on a bien aimé, c'est l'entendre s'extasier sur... la taille des FOURMIS qui grimpaient le long des grillages ! Et aussi, quand son papa lui a dit que, devant lui, il y avait un python, le Loustic lui demande :
"un piton rocheux ?" ;-D

Sans titre 2

Enfin, quelques autres phrases notées ces derniers jours...
~ à l'école, pendant la récré : "Nathan, il était parti en courant, alors je lui ai dit : "Eh reviens, espèce d'intrépide !" parce que Nathan, c'est le plus intrépide de ma bande !" / William m'explique comment reconnaître "Chef t-rex" et "Raptor Fatal" o_O (2 de ses pseudos lors des jeux avec les copains) et il précise "Toutes leurs différences, elles sont pareilles !" ;-D
~ en s'occupant de ses insectes adorés : "Désormais, je vais séparer la fourmi bagarreuse des autres, bien fait pour elle !"
~ au moment de se dire bonne nuit : "Je t'aime aussi fort que la Terre entière..." â¤