Hello, hello, my dear ones ! ^_^

Je suis ravie de vous retrouver pour une chronique-"blablavardages" un peu fourre-tout.
Comment allez-vous ? Une petite douceur à grignoter pendant votre lecture ?

Sans titre 3

Ah, ça faisait longtemps ! Seulement 4 petits billets parus en mai...
Franchement, Fondant c'est plus ce que c'était, hein ? ;-p

Il faut dire que la fin d'année commence déjà à s'étirer en longueur (les périodes de 11 semaines, ça calme) et la chaleur étouffante survenue brutalement dès la mi-mai n'a rien arrangé, rendant tout plus pénible, pour les grands comme pour les petits. Totoro a eu une angine à rallonge, moi je traîne toujours les restes d'une trachéite carabinée (clairement attrapée à cause d'un courant d'air en classe mais c'était soit ça, soit les élèves tombaient comme des mouches).
Hormis quelques petits tests de leçons qui fleuriront par-ci par-là, j'en ai toutefois fini pour cette année avec les archi-gros devoirs à corriger (juste une dernière éval type brevet pour mes 3ème cette semaine, ça reste gérable) : je laisse la place aux devoirs des collègues pour la dernière ligne droite et on terminera l'année en légèreté par des séquences théâtrâles ! :-)

Mais assez parlé travail... sauf peut-être pour partager avec vous cette expression si adorable dans sa maladresse, relevée dans une rédaction de 5ème la semaine dernière : il est temps d'ouvrir les volets et de "se lever de bonheur" ! ^_^

Sans titre pp1

Et du bonheur, il y en a eu récemment, au chalet !
J'ai passé plus de 3 jours en tête à tête avec mon Lardon (Totoro était parti en long week-end avec des copains) : au menu, promenades à la recherche d'insectes (évidemment), bulles de savon, parties de cache-cache entre de beaux Monster Trucks, rencontre sympa au parc, pâte à modeler, ressortir le soir après le dîner quand il fait plus frais, des larves et des nymphes de coccinelles sur nos rosiers et lavandes. Et de grandes discussions aussi (même si je devais continuer à soigner ma voix) : "Maman, quand tu seras vieille, où est-ce que tu habiteras ? Et moi ?" / "Maman, oh j'aimerais tellement être à la retraite comme Mamie Geo !" / "T'inquiète pas, je sais que t'as pas fait exprès de heurter ce papillon de nuit..." / "Parfois, y a des bébêtes qui peuvent être surprenantes !" / "Ce moustique, il était sur ma cuisse, il pompait tranquillement, et paf !""Bonne nuit, Mamoune toute mignonne et rigolote qui existe !" â¤

Sans titre 5

Un après-midi où il faisait très chaud et en attendant l'arrivée d'amis, on a regardé tous les 2 le film "Turbo" (2013), l'histoire très réjouissante, drôle et touchante, d'un escargot... de course ! Après avoir pleuré quand un scarabée se fait écraser par un jeune cycliste mal intentionné, William a beaucoup aimé l'histoire de cette petite créature qui va aller au bout de son rêve tout en aidant les commerçants d'un quartier mal-aimé de Los Angeles (il y a un petit côté "Cars"). Moi, j'ai "surkiffé" l'ambiance hip hop latino, et quel casting en V.O. : Ryan Gosling, Michelle Rodriguez, Snoop Dogg, Samuel L. Jackson ! Vous l'aurez compris : ces escargots en ont sous le capot ! ;-)

Il y a également eu, ces dernières semaines, pas mal de jolies lectures tendres, pastel, curieuses, animalières et marrantes, partagées l'un contre l'autre sur notre canapé fétiche. Petit florilège :

Sans titre 6

Et un si joli marque-page plastifié, à base de fleurs séchées glanées lors des sorties-nature, que j'ai reçu pour la Fête des Mères dimanche (merci, mon Nounou ^_^) ~ présenté ici avec le "vase de curiosité" de notre artiste en herbe (warf, c'est le cas de le dire ;-D) et un autre collage naturel :

Sans titre 4

Sans oublier les leçons de calcul avec "Tante Ursule" ("Dans sa maison minuscule, Tante Ursule fait du calcul, En comptant les sous de son pécule. Combien a-t-elle ?") et ce chouette carnet de "Devinettes des insectes" également réalisé en classe avec notre Maîtresse "Nature" Manon adorée :

Sans topitre 1

Bref, je n'ai pas eu le temps d'écrire une chronique printanière plus tôt (la nouvelle bannière de saison a aussi tardé à arriver, oups, mais elle est bel et bien là à présent), et nous voilà déjà quasiment en plein été, à se battre contre la sècheresse, à rechercher l'ombre à tout prix et à se tremper dans l'eau bleue des piscines ! Pas grave, ce sera tout de même ma première participation au ravissant et enthousiasmant challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish :

Sans titre 1
(Cottagecore 2022 : billet n°1 + Mois Anglais 2022 : billet n°1)

Et tant qu'on parle de challenges inspirants, dans 2 jours démarre l'édition 2022 du Mois Anglais de Lou et Titine : God save the tea ! ;-)

Pour fêter ça, une nouvelle vidéo thématique (in english, of course ^_^) qui court sur plus de 3 semaines, rassemble tout ce dont je vous parlerai dans les semaines à venir et fait s'entrelacer les deux challenges-clés de ce mois de juin (and so sorry pour ma voix qui s'est fait la malle en cours de route ;-p).
Ooops, une petite erreur s'est glissée à la 10ème seconde : bien sûr, it's 
"TITINE and Lou's English Month"...
I hope you'll like this new vlog anyway ! ^_^

Pour cette année, le programme suggéré par Lou et Titine a l'air on ne peut plus complet et alléchant : le voilà, suivi des choco-billets d'ores et déjà prévus (cette liste constituera aussi mon billet de suivi). 

Programme-le-Mois-anglais-2022

2 juin (Jane Austen) : Jane Austen, Lady Susan ("my first audiobook" ^_^)
6 juin (Jubilé + cosy mystery) : S. J. Bennett, Sa Majesté mène l'enquête - Bal tragique à Windsor
7 juin : David McKee, Elmer et les chasseurs
8 juin (littérature jeunesse) : Emma Yarlett, Cher monstre
9 juin (a favourite book) : Edward Carey, Petite (coup de coeur tout récent mais absolu)
12 juin (food n' drinks) : billet gourmand (la totale : salé, sucré, fromage, biscuits...)
15 juin (art) : Anthony Horowitz, La Maison de Soie (avec des tableaux de Constable dedans)
17 juin (théâtre) : Ali McNamara, Notting Hill with Love... Actually (il y a Shakespeare)
21 juin (meeting India) : Balli Kaur Jawal, Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique
22 juin : Joseph Conrad, Typhon
23 juin (seaside) : le film "Sur la plage de Chesil", tiré du roman de Ian McEwan
25 juin (Bloomsbury) : le film "Vita & Virginia"
27 juin (village) : Susan Fletcher, Un jardin de mensonges (direction les Cotswolds)

En prolongement, un titre-clin d'oeil : Nelly Buisson, La théière anglaise.

IMG_9352

Soit un total de 13 chroniques prévues pour le mois à venir !
Oh la la, ce rythme de folaïe !! Ca va pulser sur le choco-blog, c'est moi qui vous l'dis ! :-)
Bon, si les publications s'enchaîneront par ici (elles sont quasiment toutes prêtes à l'avance), en coulisses mon mois de juin devrait être bien rempli au boulot et, côté littérature, consacré à des destinations encore inédites...

See you very soon and take care.
xxx