Hell'eau, hell'eau !
Une escapade au bord de la mer, ça vous dirait ? ;-D

1935

D'abord, 2 albums estivaux (pour tromper l'automne :
comment ça, on est déjà mi-novembre, il pleut et on a froid ?!) :

Sans titre 1

Nous avons rĂ©cemment empruntĂ© Comment devenir un pirate ? de Isaac Fitzgerald et Brigette Barrager (sympa, l'histoire de cette fillette qui veut jouer aux pirates comme les garçons et va demander conseil Ă  son papy tatouĂ© ;-p) ainsi que TempĂȘte de poulpe de Coralie Saudo et GrĂ©goire Mabire (on a lu plusieurs fois cet ouvrage qui parle de façon gaie et colorĂ©e de l'hyperactivitĂ© de Malo, un petit poulpe qui donne le tournis Ă  Monsieur Hareng, son maĂźtre d'Ă©cole) : ci-dessous, la scĂšne de la cantine.

IMG_4773

A présent, 2 romans maritimes
trĂšs "NoĂ«loween" (© Hilde ^_^) :

Sans titrle 1
(Halloween : billet 2022 n°14 // British Mysteries : billet 2022 n°10)

Sans titre 2

Emma Stonex, Les Gardiens du phare

InspirĂ© d'un fait divers inexpliquĂ© (la disparition de 3 gardiens de phare dans les HĂ©brides ExtĂ©rieures, en dĂ©cembre 1900), ce roman m'a bien plu ! DĂ©cembre 1972 : le gardien-chef Arthur, le gardien en second Bill et l'assistant Vincent, qui s'apprĂȘtaient Ă  regagner la terre ferme aprĂšs plusieurs semaines passĂ©s Ă  Maiden Rock, un phare de pleine mer en Cornouailles, disparaissent sans laisser aucune trace. L'Ă©quipe qui vient les chercher en bateau juste avant le Nouvel An trouve la tour absolument et inexplicablement vide. Les horloges sont toutes arrĂȘtĂ©es sur la mĂȘme heure ; le couvert est dressĂ© pour 2 personnes. Que dire aux Ă©pouses et aux enfants ? L'organisme national des Phares et Balises ou l'entreprise Trident chargĂ©e de la maintenance auraient-elles des choses Ă  cacher ? 20 ans plus tard, un romancier rouvre l'enquĂȘte pour les besoins de son prochain livre ; il interroge les proches des disparus et dĂ©couvre alors que chacun de ces hommes cachait d'Ă©tonnants secrets...

Vagues, Ă©cueuils, courants, attente des familles Ă  terre, habile mĂ©lange de rĂ©el documentĂ© et de fantastique iodĂ©, dĂ©nouement brumeux, Ă©criture libĂ©rĂ©e et percutante, en tension : comme sur les blogs Light & Smell puis Un livre, un thĂ©, j'ai bien aimĂ© l'idĂ©e, l'ambiance et le style, sans que l'engouement soit pour autant total. En revanche, je n'arrĂȘtais pas de noter des passages gourmands :

2022
(billet 2022 n°43)

~ Jenny adorait cuisiner. Elle concoctait des pĂątĂ©s et toutes sortes de sponge cakes et de friandises que Bill emportait avec lui au phare. [...] Je lui prĂ©parais son dĂźner prĂ©fĂ©rĂ©, une tourte Ă  la viande avec un roulĂ© glacĂ© en dessert. [...] Le sable se mettait partout ; il y en avait dans le panier de pique-nique, et dans les sandwiches fromage-cronichons qu'elle avait prĂ©parĂ©s et soigneusement coupĂ©s en quatre ce matin-lĂ , spĂ©cialement pour son petit-fils.

Vince a apportĂ© du bacon et l'odeur de friture avec l'oeuf au plat qui grĂ©sille et crachote Ă  cĂŽtĂ© est incroyable. Depuis deux semaines, Bill et moi n'avons mangĂ© que de la viande en boĂźte, c'est mieux que rien sauf que ça n'a rien Ă  voir avec la vraie. [...] Le bateau avait apportĂ© de la dinde et une bouteille de vin rouge qui firent l'affaire avec des lĂ©gumes en boĂźte et de la sauce Bisto toute prĂȘte. Au lieu d'un pudding de NoĂ«l traditionnel, un pudding ordinaire, en boĂźte. C'Ă©tait Bill qui cuisinait.

~ Chocolat noir fourré à la crÚme mauve, goût légÚrement salé qui reste sur la langue. Je me demande si j'aurai un jour une femme qui me prépare des trucs pareils, juste parce qu'elle sait le faire, juste parce qu'elle en a envie.

442 pages

Sans titre 3

Johan Theorin, L'Echo des morts

Milieu des annĂ©es 90. AprĂšs avoir quittĂ© Stockholm, Joakim et Katrine Westin viennent s'installer avec leurs jeunes enfants (6 et 3 ans) sur l'Ăźle d'Öland, au bord de la Baltique, dans une vieille ferme inoccupĂ©e depuis des annĂ©es mais oĂč la mĂšre de Katrine a un peu vĂ©cu lorsqu'elle Ă©tait jeune, dans les annĂ©es 60. Sur leur domaine se trouvent Ă©galement une plage et deux phares, dont l'un, dit-on, ne s'Ă©claire que pour annoncer une mort prochaine. D'ailleurs, les lĂ©gendes locales disent aussi que les morts d'Aludden sont toujours lĂ , qu'ils hantent toujours les lieux, en particulier l'antique grange qui semble abriter une piĂšce secrĂšte, et qu'ils reviennent le soir de NoĂ«l... Lorsque Katrine se noie au milieu de l'automne, Joachim perd ses repĂšres mais commence Ă  voir au-delĂ  de la rĂ©alitĂ©, comprenant mieux un Ă©pisode douloureux de son passĂ© et attendant d'une façon inexplicable le soir du 24 dĂ©cembre. Soir que des cambrioleurs ont justement choisi pour "visiter" Aludden et tenter de trouver les toiles disparues d'une grande peintre suĂ©doise, la grand-mĂšre de Katrine. La policiĂšre Tilda Davidson, petite-niĂšce d'un ancien marin du cru, nouvellement nommĂ©e sur l'Ăźle, parviendra-t-elle Ă  Ă©viter le pire, avec l'aide de Gerlof, son grand-oncle ?

Comme je l'ai dĂ©jĂ  Ă©crit, j'ai commencĂ© cette lecture audio un matin d'octobre trĂšs brumeux ; l'intrigue dĂ©marre elle aussi en octobre et, avec le brouillard matinal sur la route-vers-mon-collĂšge-du-fond-de-la-vallĂ©e, je m'y serais crue... Brrrrr ! J'ai vraiment beaucoup aimĂ© ce thriller fantastique glacial (sauf, dans les derniers chapitres, une incohĂ©rence Ă  mon sens : le hĂ©ros veuf laisse ses enfants seuls dans un corps de logis possiblement hantĂ© pendant un trĂšs long moment, tandis que des voleurs rĂŽdent, que des coups de feu retentissent et qu'il y a une tempĂȘte de neige ; et, une fois tout rĂ©glĂ©, il ne pense pas tout de suite Ă  ses petits : inconcevable !). AtmosphĂšre scandinave, proximitĂ© de la mer, Ă©paisseur des personnages mĂȘme secondaires, aspect surnaturel (ici, traitĂ© avec une grande dĂ©licatesse) et voix impeccable du comĂ©dien François Tavares : j'ai vraiment aimĂ©.
A l'oreille, j'ai enfin noté le repas de Noël : poulet et frites pour les enfants ; saucisses, boulettes de viande, pommes de terre et morceaux d'anguille pour le papa...
12 heures d'Ă©coute environ, et je ne les ai franchement pas vues passer !

D'un challenge Ă  un autre...

Pour conclure, je voulais vous montrer l'un des derniers petits clins d'oeil au Challenge Halloween 2022 : l'adorable (et délicieux) cadeau de Lou. Ce n'est pas la mer à boire, juste le thé des soeurs Halliwell dans "Charmed", tellement bien ciblé... Merci encore ! ^_^

Sans titre 1

Et, Ă  prĂ©sent (mĂȘme s'il y aura ici un peu moins de billets sur ce thĂšme, cette annĂ©e), c'est le...

image_1490149_20221115_ob_a4b71e_e5498490969af2329713b44f923b35d2222
(billet 2022 n°1)