IMG_7662

Bonjour Ă  tous, chers visiteurs
que j'abandonne quelque peu en ce moment... :-(

Dire que je dĂ©laisse actuellement mon blog serait un bel euphĂ©misme ; en rĂ©alitĂ©, je l'ai carrĂ©ment fait passer en mode hors-gel durant ce dernier mois (la pĂ©riode Ă©tait-est trĂšs chargĂ©e dans tous les domaines) mais je vous certifie (si, si, je veux m'en convaincre ;-p) que ça va passer et que je vais retrouver un rythme plus satisfaisant (parce que, mĂȘme si j'ai dit vouloir me mettre moins de pression cĂŽtĂ© publications en 2023, j'ai quand mĂȘme envie de crĂ©er et de vous offrir davantage dans les semaines Ă  venir).

Bref, j'espĂšre que vous allez bien - mĂȘme si le monde ne semble pas toujours tourner trĂšs rond en ce moment (vive les bulles de bonheur - et de distance assumĂ©e par rapport Ă  l'actualitĂ© !).
A ce propos, que diriez-vous de quitter provisoirement notre planÚte bien réelle pour plonger dans des univers totalement fantastiques ?

132634341

Au chalet, derniĂšrement, nous avons tout d'abord cotoyĂ©, voire hĂ©bergĂ©, pas mal de crĂ©atures en tous genres (et je ne vous parle mĂȘme pas de "Chef T-Rex V-Max", la derniĂšre transformation en date de notre Lardon ;-D). Principalement des dragons, Ă  vrai dire (admirĂ©s, dessinĂ©s, imprimĂ©s, dĂ©coupĂ©s, ils ont presque rĂ©ussi Ă  dĂ©trĂŽner le jeu top-tendance dans notre cour de maternelle, "cache-cache-touche-touche"). Dans l'une des histoires que William s'Ă©tait inventĂ©e, il y avait un duel effroyable ; jugez plutĂŽt : "Avec mon personnage, on s'est amusĂ©s Ă  tirer la langue au dragon et Ă  lui tirer les paupiettes !" (= les paupiĂšres ;-D) AF-FREUX, vous dis-je !

Sans titre 5

Des dragons hyper en vogue, donc. Sans doute depuis que nous avons regardĂ© sur Netflix la sĂ©rie "Par-delĂ  les rives", prolongeant les films "Dragons" (ah, ce Chant Funeste et cet Abysse MortifĂšre !), ainsi qu'un autre feuilleton d'animation extrĂȘmement rĂ©ussi : "The Dragon Prince / Sur les traces d'Aaravos" (adaptĂ© d'ouvrages de fantasy jeunesse). 

Sans titpre 2

Les thÚmes musicaux, les personnages, les doublages, l'intrigue (magie, famille recomposée, amours sur tous les modes, conflit entre diverses espÚces, enjeux de pouvoirs, loyauté, amitié et tolérance) : nous avons été conquis tous les trois, fin 2022, par cette production de trÚs grande qualité !

Plus récemment, nous avons aussi emprunté à la médiathÚque Le Cercle du Dragon-Thé, un album primé en 2017 et conçu par la néo-zélandaise Kay O'Neill. Notre bibliothÚque ne possÚde que le premier volume mais il s'agit apparemment d'une délicieuse trilogie...

Sans toitre 2

Si les dessins manquent de finesse Ă  mon goĂ»t, l'idĂ©e de mĂȘler boissons-parfums et crĂ©atures merveilleuses m'a semblĂ© trĂšs originale. En effet, une jeune hĂ©roĂŻne gobelin cherche sa voie et Ă  ĂȘtre formĂ©e par un grand maĂźtre des thĂ©s. Elle fait ainsi des rencontres aussi enrichissantes qu'Ă©mouvantes. Dans cette histoire d'improbables amitiĂ©s, chaque petit dragon "adop-thĂ©" porte des feuilles sur ses cornes ou bois ; ces feuilles correspondent Ă  des saveurs de thĂ©s bien connues. J'ai beaucoup aimĂ© cet univers colorĂ© empruntant Ă  plusieurs imaginaires et en mĂȘme temps trĂšs moderne dans les situations et le propos (j'ai adorĂ© la maman gobelin qui travaille dans sa forge ainsi que la relation touchante entre les propriĂ©taires du salon de thĂ©). 

Sans titre 1

L'ensemble est trĂšs doux. Le Lardon, lui, a complĂštement craquĂ© pour les dessins des jeunes dragons qu'il a voulu scanner et remanier Ă  sa sauce (il s'est d'ailleurs pris pour "BĂ©bĂ© Ginseng" pendant deux soirĂ©es ^_^).

Sans titre 3

Autre petit album gourmando-pédagogique déniché par hasard en faisant les courses : Mon dragon apprend à dire "s'il te plaßt" signé Ana Lang, née en Hongrie. On n'achÚte jamais de livre au supermarché mais là, face au mix "dragon/cuisine", j'avoue que je n'ai pas résisté un brin ! ^_^

Sans titre 1

Il m'a paru "sympa-sans-plus" ; William, lui, l'adore et ne s'en lasse pas, mĂȘme si ça se lit trĂšs vite. La semaine prochaine, on ira rĂ©cupĂ©rer une nouvelle rĂ©servation Ă  Ă©cailles dans notre mĂ©diathĂšque chĂ©rie :

8313938

MagnificentImpracticalLark-size_restricted

Allez, on change d'animal. Ca vole toujours mais ce ne sont pas des dragons ; ça vient de ladite mĂ©diathĂšque et ce fut un gros coup de coeur : â­ La fantastique compĂ©tition volante des nĂ©erlandais Tjibbe Veldkamp et Sebastian Van Doninck !

Sans titre 6

Saviez-vous qu'une fois par an se tient une course pas comme les autres, opposant des Ă©quipes d'oiseaux ? Toutes sortes de volatiles (faucons, flamands roses, goĂ©lands, hiboux, colibris et autres POULETS) rivalisent d'ingĂ©niositĂ© pour remporter la palme et sont dĂ©cidĂ©ment prĂȘts Ă  tout pour gagner ! A lire et Ă  relire pour regarder tous les dĂ©tails et comprendre les subtilitĂ©s de cette courte histoire.

Sans titre 4

Bravo aux auteurs pour cet album ingĂ©nieux, plein de fantaisie, de couleurs et d'humour, qui invite Ă  l'observation et Ă  la rĂ©flexion (eh oui, les couacs se succĂšdent mais on ne vous en dira pas plus car ce serait VRAIMENT dommage de rater ça). Le lardon a a-do-rĂ©, et nous aussi ! ^_^

9782017108443-001-T
(Admirez cette somptueuse couverture : ça vous transporte d'emblée !)

Un roman, à présent, avec La ville sans vent d'Eléonore Devillepoix.
Je suis partie pour Hyperborée, une ville protégée du froid terrible qui rÚgne dans les montagnes alentours par un immense dÎme en adamante. L'auteure y a imaginé une société tenant à la fois de la civilisation romaine antique, de la Bretagne légendaire et d'une contrée de mages et d'architectes géniaux. Sur sept niveaux, tours et canaux (on se déplace à dos de tortues) se succÚdent, des classes sociales les plus modestes aux dirigeants pratiquant la magie dans d'incroyables palais ; tout là-haut, se trouve la résidence du Basileus, monarque régnant depuis 162 ans, depuis qu'il a maudit les Amazones responsables de l'assassinat de ses 13 enfants...
Quand Arka, 13 ans, dĂ©barque Ă  HyperborĂ©e, c'est aprĂšs avoir fui la forĂȘt des Amazones en flammes, rencontrĂ© un serpent-diseur-d'avenir dans la montagne et dĂ©cidĂ© de retrouver son pĂšre, mage de la citĂ©. Sa route croise celle de Lastyanax, 19 ans, mage tout neuf et lancĂ© dans une enquĂȘte compliquĂ©e pour comprendre le dĂ©cĂšs de son mentor... 
Pour faire bref, voici la phrase de la 4Úme de couverture : "Lui recherche l'assassin de son maßtre, elle le pÚre qu'elle n'a jamais connu. Lui a un avenir, elle a un passé."
Intrigues politiques, injustices sociales, quĂȘte identitaire, dĂ©sillusions, complots, aventures : on ne s'ennuie pas un instant dans ce rĂ©cit ! TrĂšs tentĂ©e par les billets de Samlor et Faelys, j'ai aimĂ© le monde mis en place et ai trouvĂ© le scĂ©nario convaincant.
Au passage : hypocras et hydromel, galettes-fromage-mouflon mariné et légumes jaunes légÚrement sucrés, poisson poché et algues frites.
442 pages

Sans titre 9

Pour finir, des tours de la ville sans vent aux gratte-ciel de New-York, il n'y a qu'un passage piĂ©ton... et un tunnel magique comme celui qu'ont empruntĂ© "Les Schtroumpfs" dans ce film avec Neil Patrick Harris et Hank Azaria, sorti en 2011. On ne s'attendait Ă  rien de spĂ©cial mais ce fut une soirĂ©e plateau-tĂ©lĂ© trĂšs rĂ©ussie ! Un divertissement intelligent, drĂŽle et menĂ© tambour battant. Mention spĂ©ciale pour le Schtroumpf tĂ©mĂ©raire Ă©cossais ainsi que pour le clin d'oeil Ă  Peyo et Ă  la BD europĂ©enne en gĂ©nĂ©ral.
Toutefois, il faut vraiment que Coeur de Pirate abandonne le doublage... o_O

PowerlessLawfulBluegill-size_restricted

Voilou, j'espĂšre que ce voyage vers l'ailleurs vous aura plu.
Vous m'aviez manqué...
TrĂšs bon samedi soir et Ă  trĂšs bientĂŽt ! ;-)

LivresCuisines2023b