samedi 25 septembre 2010

Rosamunde Pilcher, "Sous le signe des Gémeaux"

Flora, 22 ans, vit en Cornouailles avec son père et sa belle-mère : elle est revenue au bercail se faire dorloter. Mais, en cette fin d'été, il est temps de repartir pour Londres et de chercher un nouveau travail. Le destin en a pourtant décidé autrement car, le soir-même de son retour chez elle, Flora se trouve nez à nez avec... Rose, une sœur jumelle dont elle ignorait l'existence ! Dès le lendemain, Flora devient l'instrument d'une tendre machination et se retrouve dans un avion pour les Highlands. Direction l'Ecosse et le... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 20 septembre 2010

Fred Vargas, "Sous les vents de Neptune"

   C'est la première enquête du commissaire Adamsberg qu'il m'est donné de lire.Alors qu'il suit une formation au Québec avec toute son équipe, la découverte d'une jeune fille assassinée de trois coups de couteau renvoie violemment Adamsberg au souvenir de son jeune frère Raphael, disparu après avoir été soupçonné du meurtre de son amie, il y a 30 ans. Les cadavres que l'équipe retrouve peu à peu présentent les mêmes blessures : elles ressemblent aux marques d'un trident...J'ai aimé les touches d'humour apportés par les... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 17 septembre 2010

Nicolas Remin, "Les masques de Saint-Marc"

Venise, fin du XIXe siècle. La visite de l'empereur François-Joseph et de son épouse Elizabeth est attendue dans la cité des Doges, sous domination autrichienne. Dans le plus grand secret, afin de faire fléchir le Parlement qui compte réduire les dépenses militaires, François Joseph a mis sur pied un faux attentat contre sa propre personne. Un risque cependant bien mal calculé par son Altesse impériale : l'un des agresseurs supposé a bien l'intention de réellement tuer le couple impérial ! L'issue fatale est parvenue aux oreilles du... [Lire la suite]
mercredi 15 septembre 2010

Jack London, "Construire un feu" et "L'appel de la forêt"

    De Jack London, j'avais beaucoup aimé ce court récit tout en tension. A la fin du XIXe siècle, un homme s'aventure pour la première fois dans le Grand Nord ; un chien le suit. Pourront-ils survivre par -50°C, dans la forêt enneigée, face à la fatigue et au désespoir ? Un texte angoissant mais tellement réaliste ! 64 pages     Toujours à cette même époque où les hommes recherchent encore désespérément de l'or au nord des USA, jusqu'au Canada et en Alaska, entre le Yukon et... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 13 septembre 2010

Emilie Richards, "Le temps des promesses"

♪♫ John Denver : " Take me home, country roads". West Virginia, Blue Ridge Mountains, Shenandoah River... Ce roman nous entraîne dans la vallée de la Shenandoah River, en Virginie. Au cœur de la vallée, au bord du fleuve : un verger de pommiers à gauche, à droite un chalet en bois qui résonne de rires d'enfants. Ce chalet, c'est Jamie, 28 ans, architecte, qui l'a conçu. C'est aussi là qu'elle a décidé de se retirer pendant 9 mois. En effet, rebelle assagie et déjà maman de deux fillettes, la jeune femme a décidé... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 12 septembre 2010

Discret compagnon

Lorsqu'un livre plaît, c'est une ambiance et/ou un style qui nous séduit et nous emporte au loin (dans l'espace, dans le temps, dans un autre corps, dans une autre vie) : l'univers qu'il crée (un peu grâce à l'auteur, tout de même... ^_^) nous convient, ou c'est juste que l'écriture suit le bon rythme, le nôtre. Bref, un livre nous plaît car il s'accorde à nous.Lorsqu'on livre plaît, on se surprend à attendre le soir avec impatience : chic, chic, on va retrouver tout ce petit monde, exactement là où on l'a laissé. Pas de mauvaise... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 15 août 2010

David Gibbins, "Atlantis"

  (texte-accroche) Une équipe d'archéologues découvre par hasard en Egypte un papyrus sur lequel est écrit un message : Atlantis, le nom de la cité engloutie dont parle Platon dans ses écrits. Plus étrange encore : la langue dans laquelle il est écrit ne correspond à aucune de celles connues des plus éminents spécialistes de la Grèce ancienne. Et si celui qui l'avait rédigé était un habitant de l'Atlantide ? Les scientifiques, menés par Jack Howard, se mettent à la tâche.  Objectif : déchiffrer le message et se... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 5 août 2010

Geneviève Dormann, "La petite main"

  Conseiller au ministère des Finances, époux d'une ravissante et riche jeune femme, père de 5 enfants, Sylvain Cheviré, 39 ans, fils d'un pêcheur de la Manche, se partage entre son hôtel particulier de la rue du Bac à Paris et son voilier à Granville. Il n'a vraiment plus rien à désirer. Mais une nuit, en l'absence de son épouse, une amie de sa fille encore adolescente, venue dormir à la maison, vient tout bouleverser. La jeune tentatrice prend le père de sa famille dans ses filets : comment va-t-il échapper à l'engrenage ?Un... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 1 août 2010

Françoise Sagan, "Bonjour tristesse"

Je viens de lire ce roman (publié par Sagan à 18 ans) au bord de la piscine de mes parents, et j'ai été conquise. L'héroïne, Cécile, a 17 ans et passe ses vacances d'été sur la Côte d'Azur avec son père veuf et la jeune maîtresse de celui-ci. L'arrivée d'une autre femme va changer la donne. Il y a du tragique en fin de texte mais c'est surtout le bleu de la mer, la chaleur de la plage, les voiles passant au loin et le sel qui m'ont marquée.160 pages Sylvie Testud dans le très beau film "Sagan", vu au ciné l'année dernière... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 30 décembre 2009

Diane Setterfield, "Le treizième conte"

Je me dépêchai. A huit heures moins trois, j’étais en chemise de nuit et en pantoufles, à attendre que mon eau veuille bien bouillir. Vite, vite. Huit heures moins une. Il était important de faire vite. Car à huit heures précises, le monde s’arrêtait de tourner. C’était l’heure de lire. Il s'agit d'un roman à tiroirs tout à fait captivant. Les intrigues se multiplient et tout finit par se tisser génialement dans les derniers chapitres, autour du thème principal : l'identité. Quelle est notre place dans une famille ? Comment... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,