vendredi 2 février 2018

Ce week-end, R-A-T d'hiver (et nordique) : billet de suivi et bilan

Yeahi, un nouveau R-A-T ! :-) A partir de ce soir 19h et jusqu'à dimanche minuit, Margotte nous convie à un week-end de lecture placé sous le signe du froid, de la neige et de la Scandinavie. Je me suis inscrite au niveau Njörd (le dieu de l'abondance) : lire 12 heures et/ou 500 pages (je les ai dépassées lors des 2 marathons d'Halloween alors j'y crois ^_^). Et puis, après une lecture quelque peu laborieuse sur la fin, cette parenthèse plus légère me fait bien plaisir !Bon, Mini-Fondant ne fait plus de sieste le matin... [Lire la suite]

dimanche 14 janvier 2018

Un 14 janvier très geek : "The Jedi Path" + "Un grand jour de rien"

(Ok, c'est encore une entorse à ma résolution sur la provenance des imagesmais l'occasion était décidément trop belle : source ici ~"The Big Bang Theory" #lameilleureseriedumonde). Après plusieurs lectures en anglais, je continue sur ma lancée avec un livre que j'ai à nouveau piqué sur les étagères de Totoro (quand on vit avec un spécialiste, il n'y a qu'à se servir). Eh oui, au chalet, on aime bien "Star Wars". Rectification : depuis que je suis avec Totoro, IL m'a fait aimer "Star Wars" et désormais, plus moyen de faire... [Lire la suite]
Posté par FondantGrignote à 06:41 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 11 janvier 2018

Ernest Hemingway, "The Snows of Kilimanjaro"

Cette nouvelle de 1936 se trouve dans le recueil The Essential Hemingway qu'a conservé Totoro après ses études d'anglais.Harry et Helen, mari et femme, se livrent à un safari en Afrique lorsque Harry se blesse à la jambe. Diminué, il s'imagine que la gangrène s'insinue en lui et qu'il va bientôt mourir. C'est que Harry est écrivain, voyez-vous, alors son accident ouvre la porte de son imagination. Allongé devant la tente, alors que les hyènes rient affreusement dans l'air du soir, il somnole tout en pensant à ses relations avec les... [Lire la suite]
lundi 8 janvier 2018

♡ J.R.R. Tolkien, "Letters from Father Christmas"

C'est une formidable idée qu'a eue l'auteur du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, alors professeur à Leeds puis à Oxford, pour émerveiller ses 4 enfants : chaque fin décembre (et même parfois dès le mois d'octobre) entre 1920 et 1943, il a écrit à John, Michael, Christopher puis Priscilla, en se faisant passer pour le Père Noël et en s'inventant une graphie très particulière (après tout, c'est normal que Father Nicholas Christmas tremble : il est trèèèès vieux), une communauté qui peuple gentiment (ou pas) le Pôle Nord ainsi qu'une... [Lire la suite]