Totoro avait déjà apprécié ce film à plusieurs reprises (bien que Nicolas Cage ne soit pas son acteur favori) ; aussi fut-il très surpris quand, cette comédie dramatique passant à la télé cette semaine, je lui ai annoncé que je ne l'avais jamais vue. Bon, on a évidemment dû l'enregistrer car, en période de conseils de classe, les journées de boulot se prolongeant jusqu'à 20h30, on n'a qu'une envie : se coucher !! (et se reposer la voix - je suis d'ailleurs aphone ce week-end, grrr, pratique quand mes parents montent nous voir et que toute la famille se réunit pour dîner...) On a donc regardé ce film hier soir.

Sans titre 42
(bande-annonce)

Si l'Ebenezer Scrooge de Dickens revenait au XXIè sècle, il le ferait sous les traits de Jack Campbell (Nicolas Cage), puissant businessman de Wall Street, habitué au luxe, au succès, aux conquêtes d'un soir... et à la solitude, depuis qu'en 1987, sur le point de partir faire un stage à la City à Londres, il avait quitté Kate (Tea Leoni), la petite amie étudiante qui le suppliait pourtant de rester.

00

Une épouse, deux tout jeunes enfants, un pavillon traditionnel et adorablement bordélique dans le New Jersey (cette maison a une âme grande comme ça), un simple poste de vendeur de pneus dans le garage de son beau-père, des soirées-bowling avec ses potes... et même un chien ! Rien à voir avec son quotidien de privilégié !
Quels enseignements va-t-il donc tirer de l'aventure ?

00
00

Ce film est une réussite : des acteurs formidables, de l'humour, de l'émotion juste ce qu'il faut, de jolis sentiments bien sûr, de la neige, des pulls et des gilets de Noël, des chemises à carreaux et une très valable leçon de sagesse. Il fait désormais partie de mes films de Noël chouchou ! :-) A voir sur Youtube (et en V.O.) ici.

109943791