51DzJYvTy9L

Aujourd'hui, il tombe de gros flocons au pays des Moumines (qui ont leur propre tag sur le choco-blog ^_^) : la Finlande... (mais pas de flocons chez nous en vrai) La maison de ces petits trolls joliment rebondis, sorte de grande tour peinte en bleu, se trouve tout encapuchonnée de neige. Bref, vous l'aurez compris : aujourd'hui, on s'envole vers la Scandinavie !

moomin4

Pas exactement la Finlande, plutĂŽt le Danemark de 1844. Avec Hans Christian Andersen, et avec un film pour commencer :

Sajjjns titre 3

Cette semaine (et en 3 sessions), j'ai vu en streaming (cliquez ici) "La Reine des Neiges", l'adaptation (fidĂšle) du conte d'Andersen : un film durant un peu moins d'une heure, admirablement rĂ©alisĂ© par des studios russes en 1957. Le doublage français doit ĂȘtre plus rĂ©cent car on y trouve la magnifique voix de Catherine Deneuve pour incarner la belle et terrible hĂ©roĂŻne, ainsi que le doubleur de Picsou pour faire le narrateur.

neiges2

Au pays du grand froid, dans un palais vide et invisible, vit la Reine des Neiges. Elle a le coeur si dur qu'elle n'Ă©prouve plus aucun sentiment. Enfin, presque aucun sentiment... car lorsqu'elle entend, Ă  travers son miroir magique, qu'un gentil petit garçon danois, Kay, parle d'elle d'un ton moqueur Ă  sa meilleure amie Gerda, elle entre dans une rage folle et se promet de capturer l'enfant, de l'emmener chez elle et de le rendre si dĂ©testable que lui aussi aura bientĂŽt un coeur de glace. 

neiges1

Un matin d'hiver, lors d'une partie de luge, la souveraine vient donc enlever le garçonnet, sous les yeux de Gerda qui, petite mais intrĂ©pide, va tout mettre en oeuvre pour retrouver son ami avant la premiĂšre tempĂȘte de neige du prochain hiver. Bref, avant que la malĂ©diction de la Reine ne s'accomplisse et ne lui enlĂšve Ă  jamais le coeur de Kay. En route, la fillette pourra compter sur l'aide de nombreux personnages pour accomplir sa pĂ©rilleuse mission. Bref, LE conte traditionnel dans toute sa splendeur.

ool

Un trÚs beau dessin animé, vraiment soigné (Pedro évoque "la mélancolie de l'atmosphÚre slave", c'est exactement ça), mais certainement pas destiné aux plus jeunes car plusieurs scÚnes sont un peu impressionnantes et des passages sont assez tristes. A présent, il me reste à découvrir la version (apparemment trÚs différente) de Disney...
Complément : Purple en a parlé dans un article détaillé l'année derniÚre, et allez donc feuilleter le magnifique album présenté chez Syl ! Un autre somptueux album chez Pedro.

109698061

On reste au Danemark avec le mĂȘme auteur et une autre de ses histoires, lue en ligne : "Le sapin".

Les domestiques et des jeunes filles commencĂšrent Ă  le garnir. Ils suspendaient aux branches de petits filets dĂ©coupĂ©s dans des papiers glacĂ©s de couleur, dans chaque filet on mettait quelques fondants, des pommes et des noix dorĂ©es pendaient aux branches comme si elles y avaient poussĂ©, et plus de cent petites bougies rouges, bleues et blanches Ă©taient fixĂ©es sur les branches. Des poupĂ©es qui semblaient vivantes - l'arbre n'en avait jamais vu - planaient dans la verdure et tout en haut, au sommet, on mit une Ă©toile clinquante de dorure. C'Ă©tait splendide, incomparablement magnifique. 

Ca, c'est le cĂŽtĂ© festif. En rĂ©alitĂ©, c'est l'histoire, cruelle mais Ă©difiante, d'un petit arbre de la forĂȘt qui rĂȘvait toujours d'avoir plus que ce qu'il avait... et qui n'a malheureusement compris ce qui fait la saveur de la vie que trop tard.

GifpiquechezMarielle

Pour conclure, les textes d'Andersen ne sont jamais trĂšs "funky" (voir aussi "La petite fille aux allumettes", "La petite sirĂšne" ~ "Les habits neufs de l'Empereur" Ă©chappe tout de mĂȘme Ă  la rĂšgle) mais restent de bien jolis rĂ©cits.

112917241 Nord2
(1Ăšre participation)

Bon week-end, tout le monde !
(un peu retardĂ©s Ă  cause des 
intempéries de la semaine passée,
mes parents nous rejoignent demain jusqu'Ă  mardi).

ob_58642b_2bis
Logo 1