81YY6FDHtJL

Encore une belle aventure enneigĂ©e et, attention, Ă©nooorme coup de cƓur !! Depuis le temps que ce roman (offert par Totoro il y a quelques mois) attendait son heure
 En fait, les premiers frimas (ben oui, avec un titre pareil ! :-p). Et je n’ai pas Ă©tĂ© déçue, bien au contraire : cette belle aventure, originale, fouillĂ©e et rythmĂ©e, m’a emmenĂ©e trĂšs loin pendant
 5 jours ! (eh oui, je l’ai carrĂ©ment dĂ©vorĂ©e)
L’hĂ©roĂŻne se nomme OphĂ©lie, petite, maladroite, myope, timide, Ă©ternellement emmitouflĂ©e dans son Ă©charpe vivante et refusant tous les cousins qu’on lui propose de prendre pour maris. Parce qu’à Anima, une des arches qui peuplent le monde, oĂč les animistes peuvent donner vie Ă  ce qui n’en a pas, on se marie avec celui que la famille vous choisit ! Eh bien maintenant, OphĂ©lie n’a plus le choix : les Doyennes l’ont dĂ©signĂ©e pour Ă©pouser Thorn, un jeune seigneur des glaces, venu du PĂŽle, Ă  plusieurs jours de voyage en zeppelin. La jeune fille doit quitter sa vallĂ©e bienveillante, ses proches ainsi que son poste au MusĂ©e (OphĂ©lie est la meilleure « liseuse Â» d’Anima, capable de connaĂźtre toute l’histoire d’un objet rien qu’en le touchant), et entrer, avec sa tante Roseline pour chaperon, dans une cour oĂč les complots sont monnaie courante et oĂč elle ne peut se fier Ă  personne. Et pourquoi la famille de Thorn et les Doyennes d’Anima ont-elles prĂ©cisĂ©ment dĂ©signĂ© OphĂ©lie pour ce mariage ? Peut-ĂȘtre, dans ce monde de glace et de faux-semblants, l’autre pouvoir de l’hĂ©roĂŻne lui sauvera-t-il la vie ? En effet, OphĂ©lie a aussi la capacitĂ© de voyager d’un miroir Ă  un autre, on l’appelle « la Passe-Miroir Â»...
Intrigue captivante, plume aiguisĂ©e (seules quelques petites maladresses m’ont interpellĂ©e mais rien de grave), personnages bien croquĂ©s (de l’autoritaire BĂ©rĂ©nilde, la tante de Thorn, Ă  Pistache, la femme de chambre, en passant par Renard, le complice) et surtout, que de trouvailles ! Mi-moderne, mi-steampunk, l’univers crĂ©Ă© par Christelle Dabos est absolument incroyable. Selon les dons des habitants de chaque arche, les lieux changent de forme, tantĂŽt fĂ©eriques, tantĂŽt inquiĂ©tants ; il y a le tĂ©lĂ©phone mais les voitures et la mode font penser Ă  la fin du XIXĂš siĂšcle/dĂ©but XXe ; les lieux sont dĂ©crits avec une profusion de dĂ©tails passionnants et pleins de fantaisie. Bref, je suis tombĂ©e sous le charme
 et compte bien enchaĂźner avec le deuxiĂšme tome. Merci, Totoro ! ^_^
Ouvrage repéré sur de nombreux blogs, en particulier chez Lilly. Mrs Figg l'a lu 2 jours aprÚs moi.
519 pages