Hello, hello !

J'espère que vous allez bien depuis mon dernier post-bavardage. Je reconnais ne pas être très présente par ici depuis le début de l'année mais il faut dire que ce premier mois et demi de 2022 est passé à une allure absolument folle avec plusieurs phases très chronophages et énergivores... Là, comme nous sommes en vacances, j'ai davantage de temps : voici donc quelques nouvelles toutes fraîches !

Côté saveurs, Totoro nous a récemment concocté deux délicieuses fantaisies : fajitas à la dinde à sa façon et tourte aux légumes.

ool

Côté Lardon (de la quiche au Lardon, il n'y a forcément qu'un clic ;-p), beaucoup de câlins, de bisous et de tendresse ("Ma Mamoune, t'es la plus mignonne de toutes les mamans, je t'aime jusqu'au fond du coeur", "Je t'aime jusqu'au bout de l'univers et papa aussi", "Je vous aime 206000"). P'tit Loup toujours très affectueux, surtout au moment où on pousse sa porte pour la nuit... 
Il a aussi créé pas mal de choses, ces derniers temps, comme des dinosaures en morceaux de carton collés, des oeuvres à la gouache métallisée (merci, Papy René et Mamie Geo ! ^_^ votre héritier est dans sa période "points" ^_^ ) mais aussi des mini-livres reliés comme celui qui s'intitule "Le livre des couleurs qui flashent" ou celui qui raconte l'histoire d'une famille de ballons. 

Sans tpmitre 1

En voiture, on a eu droit aux aventures de deux personnages inventés par le Loustic, au même titre que son expression "C'est la fête à kadadoeuf" (sens ?!?) : les "Aventures de Caca et La Langue" (oui... o_O) sont désormais entrées dans les annales (hum !). Il nous a révélé les titres les plus marquants de la série et nous raconte certaines intrigues. Il y a "Caca et La Langue et l'interrupteur", "Caca et La Langue et le magasin en bazar" et surtout - surtout ! - "Caca et La Langue et la salade de fruits" (énorme rigolade :-D).

Sans tiptre 1

A propos de livres, voici son dernier emprunt à la bibliothèque de l'école, le lundi avant nos vacances : La chaise bleue, un super album de Claude Boujon datant de 1996, qui célèbre très sobrement le pouvoir de l'imagination ! De notre côté, aucun problème, vous aurez remarqué que le Lardon n'en manque pas ^_^ : "J'ai encore plein d'idées qui me trottent dans la tête..." ;-)

Sans titre 2

La semaine dernière, il y a eu 3 jours sans école (ah, que son ami Louis alias "Kikimadi" lui manque ! heureusement que Gabri(el) est venu jouer hier matin) pour cause de Covid inattendu (en fait, une seule journée car après, ce sont la maîtresse et sa fille qui ont été malades, les pauvres).
Eh oui, une intervenante puis un camarade de classe + donc procédure de tests massifs enclenchée et là, pouf, surprise ! Un test qui sort très vite et très clairement +, confirmé le lendemain par une copine infirmière (Lardon trop fier de son bonbon). Totalement insoupçonnable : on est tombés des nues mais, à part le nez qui a coulé un jour, notre P'tit Pims n'a absolument RIEN eu du tout et il était même plutôt content d'être "malade" comme les copains - je souhaite franchement le même Covid à tous les petits et même à tout le monde !
Néanmoins : inquiétude pour mes parents montés nous voir 3 jours plus tôt, paperasse et tests à gogo pour nous aussi, Totoro transformé en assistant paternel pendant 4 jours non-stop et moi qui ai continué à aller bosser (négative chaque jour et vaccinée ; ouf car c'était ma semaine de folie-folie-folie, la dernière ligne droite pour les Restos du Coeur, avec notre grande collecte en point d'orgue de la semaine dernière !).
Bon, après Totoro l'année dernière et le Lardon cette année, le Covid ne veut clairement pas de moi... ;-)

Je vous laisse enfin découvrir, dans le vlog qui suit, ce que j'ai récupéré quand j'ai laissé mon appareil numérique une demi-journée à Junior pour l'occuper et qu'il a tourné sa petite vidéo à lui aussi : on était franchement morts de rire au visionnage ! :-D Lumière, ça tourne !

En contrepoint de ce vlog-éclair, je vous proposerai la semaine prochaine un bouquet-bilan rassemblant lectures et films "obscurs et mystérieux"...

A très vite, alors !