(billet programmé depuis quelques jours, avant les annonces faites hier soir :
quand la réalité rattrape la fiction... PRENEZ SOIN DE VOUS !)

🕯️ Ca n'aura échappé à personne : aujourd'hui est un vendredi 13, bouh ! ðŸ•¯ï¸
(et vu que je récupère 4 paquets de copies aujourd'hui, en effet, je tremble... ;-p)

pSans titre 1

Cette série américaine (mais avec un casting très anglais) d'horreur (plutôt soft), co-produite (entre autres) par Ridley Scott, s'inspire à la fois d'un roman de Dan Simmons et de faits réels. Elle relate le destin de deux vaisseaux de la Royal Navy, l'Erebus et le Terror (dont les vestiges figés par le froid ont réellement été retrouvés en 2016), ainsi que celui de leurs équipages, dans les neiges de l'Arctique, entre 1845 et 1850.

lSans titre 1

Chargés par l'Empire Britannique de trouver un possible itinéraire pour une future voie commerciale, le commandant Sir John Franklin et son second Francis Crozier, se retrouvent confrontés à de multiples dangers : un hivernage imprévu et particulièrement long, des esprits et des croyances inuits qui font frémir, des maladies et des phénomènes inquiétants à bord de leurs deux navires, et surtout la présence d'une mystérieuse et sanguinaire créature : celle-ci semble hanter l'étendue de glace qui garde les bâtiments ainsi que les hommes prisonniers.

pk

J'ai trouvé les 10 épisodes de cette série sur Amazon Prime (10 épisodes d'environ 50 minutes chacun) et me suis laissée happer par l'atmosphère inquiétante et sous tension qui se dégage de cette production.

pSans titre 2

Le côté historique et documentaire concernant la navigation et les codes qui régissaient la vie à bord de bateaux militaires m'ont également bien plu. Je ne connaissais aucun des acteurs figurant au générique (sauf la belle Greta Scacchi, désormais sexagénaire mais toujours efficace, dans un rôle secondaire) or les "gueules" qui incarnent les deux leaders m'ont semblé particulièrement bien choisies ! Il a fallu tourner dans un froid polaire, entre Budapest et le large de la Croatie, sur les îles de Pag, mais le résultat est visuellement très réussi.

Sans titre 4

Je dois cependant reconnaître que tous les épisodes ne se valent pas et que la fin m'a un brin déçue. Pour autant, j'ai été ravie de cette découverte qui vous fera (je l'espère, niark niark ;-p) à la fois frissonner de froid et d'angoisse. N.B. Une saison 2 existe mais sans aucun lien avec cette histoire d'expédition polaire.

3960887041
(billet 2020 n°5)