Coucou, bonjour, salut !
Comment allez-vous ?

(Si vous cherchez la vidéo citée dans le titre, elle se trouve tout en bas...)

(Encore plus bas...)

(Euh, en fait, oups, y a pas mal de trucs à lire avant ! ;-D)

fall-fall-season (1)

Quelques nouvelles ? Ici, ça va très bien !
Nettement mieux que l'an dernier à la même période (j'avais alors mis un mois à sortir la tête de l'eau, engloutie sous les démarches, les incohérences à rectifier, les imprévus à gérer ; en étant pourtant déjà hyper organisée, bref...).
Cette année, j'ai obtenu davantage de soutien au travail, ce qui a considérablement allégé ma charge mentale et notre quotidien en ce début d'année. Mes classes sont lourdes (en profils particuliers et en effectifs ; jusqu'à 30 élèves en 5ème, ce qui fait de grosses "machines" à faire avancer) mais, maintenant que tout commence à se mettre en place et à rouler selon mes critères, ça devrait être encore une année réjouissante ! ;-) Côté santé, alors que les cas de covid explosent de nouveau dans nos établissements (7 collègues HS dès la 2e semaine, dans mon principal collège), on ne s'en est pas trop mal sortis avec juste un gros "rhube" pour le Lardon et moi.

Fall1

Et le Lardon, alors ? Eh bien, la maîtresse des 20 Grandes Sections s'appelle Marie-Pierre et c'est sa dernière année avant la retraite. Elle semble très posée, lucide et bienveillante tout en étant exigeante, a mis en place plein de nouveaux "rituels" (d'ailleurs, le Loustic aime et utilise beaucoup ce mot) et elle met pour l'instant les bouchées doubles sur le travail en équipes  ("Je suis le 2ème nom dans l'équipe rouge") ainsi que sur le sport (William a même parlé de "saut en longueur" l'autre jour ! o_O). Il y a aussi le calcul, l'écriture, la lecture... Avec déjà de très chouettes comptines, sans oublier le gros coup de coeur de William pour la rentrée de Splat et de son ami Harry la souris, découverts grâce à Marie-Pierre qui a fait travailler la classe sur l'album Splat le Chat de Rob Scotton :

Sans titrple 1

Et puis de nouvelles habitudes : pendant les récrés, faire coucou à Totoro qui travaille en face de la cour 2 jours par semaine (et les cris de Louis : "Coucou, Papa de William !!" - on le connaît depuis 4 ans, il n'arrive toujours pas à retenir nos prénoms ^_^) ; la cantine tous les lundis se passe très bien (enfin, "on disait 'la cantine' l'année dernière, quand on était en moyenne section chez Manon, maintenant, en grande section on dit 'On va au restaurant scolaire' !" ah, ok ^_^) ; périscolaire le jeudi soir (la première fois, "J'ai un peu pleuré au péri pendant le goûter, parce que j'étais triste" et puisque ce jeudi il a avalé les 12 barquettes à la fraise qui se trouvaient dans sa boîte, on peut affirmer que ça va mieux ;-D).
Niveau copains, tout baigne : les récrés sont communes aux 2 classes de maternelle donc il revoit ses amis de l'an passé... et ses copines : déjà une invitation à un anniversaire et "Papa, moi, j'ai 3 amoureuses : grande Louise, Séléna et Mia. Je me marierai avec une des 3" ! ;-D

Bref, notre petit devient de plus en plus grand. La preuve, l'autre soir au dîner, il m'a sorti : "Maman, je repense à un de mes souvenirs d'enfance... Tu te souviens quand tu me portais bibideau dans le bain quand j'avais soif ?" o_O Le "souvenir d'enfance" m'a estomaquée (à 5 ans et demi ;-p). Il nous pose aussi des questions et réfléchit (déjà) au futur ("Et quand je serai grand, je serai libre de vivre ma vie mais je veux rester habiter avec vous", "A quel âge on va à la faculté ? - Ca dépend, et puis tu n'es pas obligé d'aller à la faculté, tu peux apprendre ton futur métier de plein d'autres manières. - Moi, je voudrai aller à la faculté juste un jour par semaine" ;-D). 

Les soirées d'automne sont douces et se terminent sur de belles phrases. Quand je pousse sa porte, avant de le laisser dormir, j'entends par exemple : "Bonne nuit, mon trésor / mon adorable petite mignonne / ma petite framboise jolie / mon caramel / mon joli petit coeur !" â¤

Avant de se coucher, on lit toujours un ou deux albums et, ce mois-ci, nos nombreuses virées à la médiathèque nous ont permis de faire tout un tas de lectures de saison. Les voici...

Maisquelleidee

Mais quelle idée ! de Brissy Pascal évoque la perte d'un aïeul et le deuil. L'héroïne est Tibelle, une petite écureuil dont le grand-père Charly est très vieux et fatigué. "Il va bientôt partir", lui explique son papa. "Mais partir où ??" Durant l'automne, Tibelle va lui dire au revoir, lui promet de ne pas être (trop) triste et de sécher ses larmes avant les premières neiges... Très touchant.

9782368087176-475x500-1

Puis on a aimé 2 histoires d'amitié qui auraient pu mal se terminer mais qui, grâce à la magie du compromis, s'achèvent sur un happy end ! Voici Un ami au bout du fil de Lisa Moser et Olga Demidova.

Unamiauboutdufilpng

Un blaireau et un porc-et-pic sont les meilleurs copains du monde, jusqu'à ce qu'ils trouvent une grosse pelote de laine rouge, un automne... N'étant pas d'accord avec ce qu'ils doivent faire de cet objet pas comme les autres, ils se disputent et partent chacun de leur côté avec un bout de la pelote. Ils finiront heureusement par se retrouver ! J'ai adoré l'idée.

super-potes

Super potes de Smiriti Prasadam-Halls et Steve Small joue un peu sur le même registre. Ours et Ecureuil sont inséparables. Or, un jour, le rongeur a besoin de se retrouver seul, de s'isoler... L'ours est peiné, vexé. Au bout d'un certain temps passé dans son igloo en solo, l'écureuil court pourtant retrouver son grand copain maladroit mais si gentil, et les retrouvailles font plaisir à voir !

SuperPotes

Le texte m'a souvent fait sourire et les représentations des deux héros sont très réussies.

Tous-les-calins-du-monde

Une autre délicate histoire d'ours : Tous les câlins du monde de Manuela Monari et Evelyn Daviddi répond aux questions d'un petit ourson curieux qui veut savoir d'où il vient... 

Touslescalinsdumonde

J'ai beaucoup aimé les couleurs et l'ambiance automnales qui accompagnent cette célébration de la tendresse et de l'Amour universel.

Sans titre 3

Maman renard d'Amandine Momenceau nous a plu à tous les 2 : il s'agit d'un livre très artistique, avec des découpes, des effets de pages superposées, à ouvrir au bon moment, qui apportent un relief indéniable à un album qui pouvait paraître très classique, assez austère, voire "old-school", avant de l'ouvrir. En réalité, on accompagne maman renard qui doit retrouver ses 4 petits dans la neige et les ramener au terrier, bien au chaud sous la terre, pour dormir. On se prend au jeu de cache-cache et on a adoré la dernière image, quand les renardeaux sont bien blottis contre le pelage rassurant de leur maman... Elégant, inventif et apaisant. Margaud Liseuse en avait parlé ici.

Sans titre 2

Beaucoup plus humoristique, C'est mon arbre d'Olivier Tallec est sorti en 2019 (le second volet-cureuil, paru un an après, m'a moins convaincue et a nettement moins fait rire William). Qu'est-ce qu'on a ri ! Un écureuil peu altruiste fait tout pour garder SON pin et SES pommes de pin : pas question de partager, pas touche ! Très, très drôle (surtout les diverses mimiques et attitudes du personnage principal, tordantes). Couleurs et dessins sont irrésistibles ! Soukee et Zelda avaient beaucoup aimé aussi. ^_^

jj

Il y a eu ce livre au titre aussi énigmatique qu'alléchant : Le merveilleux dodu-velu-petit de Beatrice Alemagna (dont on connaissait déjà plusieurs réalisations). Une fillette (Edith, dite Eddie, 5 ans et demi) cherche le cadeau idéal à offrir à sa maman pour son anniversaire. Elle a entendu sa grande soeur prononcer les mots "dodu", "velu" et "petit" au téléphone à ce propos, et se met donc en quête du présent parfait. Ses pas la conduiront à la boulangerie, chez la fleuriste, chez le boucher... Chaque commerçant lui donnera un objet, qui l'aidera à trouver... une drôle de petite créature ! Inattendu et coloré.

1507-1

On a enfin emprunté cette semaine Et si la Nuit avait peur de toi ? signé Peter Vegas et Benjamin Chaud (le "papa" des P'tits Marsus, qu'on adore) : le fait d'imaginer la Nuit en gentil monstre peureux, sombre et poilu permet d'apaiser les craintes des enfants par rapport au noir. L'idée est très bonne et ça marche ! Petits plus : on croise des étoiles et des chauves-souris, et on a bien aimé la double-page consacrée aux préférences culinaires de la Nuit, à savoir le boudin noir, les mûres bien mûres, les bonbons à la réglisse et le chocolat (noir, évidemment). Opus découvert chez Jojo il y a peu.

IMG_4004

Au-delà des albums, j'ai bien ri avec le tome 3 du Journal de Gurty, Marrons à gogo par Bertrand Santini (volume 1 chroniqué ici).

le-journal-de-gurty-marrons-a-gogo-3

Quel plaisir de retrouver la petite chienne la plus marrante de la littérature, sa meilleure amie Fleur la timorée et Tête-de-Fesses le chat, leur inséparable ennemi ! Gurty est de retour dans la maison provençale de son maître pour profiter des tas de feuilles d'automne (que Gaspard s'acharne à rassembler et que sa chienne s'acharne à éparpiller sans cesse), des bonnes odeurs de la nature (Tout pourrit, tout croupit, tout moisit. N'est-ce pas fabuleux ?) et des légendes d'octobre-novembre (l'écureuil fantôme, les chats cosmonautes...). Encore une fois, j'ai beaucoup rigolé avec certains chapitres dans lesquels les sketches sont vraiment très drôles.
151 pages

Gourmandises en vrac : le velouté d'écureuil aux croûtons, boisson idéale pour lutter contre les premiers frimas de l'automne, les offrandes à donner à l'écureuil fantôme : "six cacahuètes, une poignée de raisins secs, cinq châtaignes et un paquet de biscuits type Figolu, Palmito ou BN goût vanille", a répondu l'ectoplasme d'une traite.

Une fois, par exemple, je me suis assise sur une fourmi et après, elle était tellement plate qu'elle en est morte. Une autre fois, j'ai voulu jouer avec un rat, alors je l'ai mordu pour rigoler et tout de suite après, il est mort de vieillesse, peuchère. Autre exemple : tous les jours, je mange du poulet et, à force, je me demande si ça ne lui fait pas mal.

Le-Craquant-de-la-nougatine

Pour finir, j'ai déjà écouté 27 pistes de mon nouvel audiobook : Le craquant de la nougatine par Laure ManelEn effet, les chapitres sont courts : du feel good, ça me change des récits policiers ou à suspense que j'écoute habituellement en voiture ! Bref, c'est assez chouette et réconfortant d'écouter les aventures sentimentales de Romain, restaurateur (miam, les passages culinaires !) et père célibataire (ses enfants ont 7 et 5 ans), et d'Alba, voix-off de son métier. On y parle de bonnets, d'écharpes : on doit donc être en automne ou en hiver, ce qui ne gâte rien.

(Le vlog arrive bientôt, promis... ^_^)

L'automne, c'est aussi la période d'un de mes challenges fétiches : le terriblissime Challenge Halloween de Lou & Hilde dont on fête cette année la 13ème édition (brrr) et dont la thématique générale me paraît super tentante. (ci-après : une phrase-fantôme à surligner pour la lire ;-p) En toute franchise, j'ai déjà tellement engrangé de références et de comptes-rendus de lecture halloweenesques que je ne sais pas encore dans quel ordre je vais vous présenter tout ça (mais je vais y réfléchir...) !

Sans titre 5
(billet 2022 n°1)

Tout démarre justement ce week-end :

Week-end-de-lecture1

(Hilde, Lou, Jojo et Tiphanya ont aussi posé leurs valises.)

C'était donc le moment de partager une nouvelle vidéo : vlournal automnhalloweenesque !
Au menu : une courge (recette des galettes), de bons p'tits plats revigorants, de la pluie, de l'orage, des marrons, une rentrée scolaire vécue en temps réel et bôôôcoup de lectures.

Sans titre 1

J'espère que vous aimerez et vous dis à très bientôt ! ;-)

(Chemin de Traverse : vlog estival avec Petites bébêtes et gros monstres, le lien est tout trouvé...)

2022
(billet 2022 n°30)