Coucou ! J'ai craqué pour un post de Karine :) très original (elle précise quelles sont ses sources au début de l'article, il s'agit notamment d'un ouvrage intitulé Remèdes littéraires : se soigner par les livres * il me reste d'ailleurs quelques lectures "feel good" pour prolonger le Mois de Janvier chez Soukee, fin de la parenthèse *). Karine a appelé son billet "Douze maladies de lectrice : en suis-je atteinte ?" et j'ai eu immédiatement envie de savoir où j'en étais en faisant ce petit jeu. Attendez juste deux petites secondes, je sors mon carnet de santé littéraire... Hop, c'est parti !

Maladie n°1 - Refus d'abandonner à la moitié.
Vaccinée. J'ai enfin sauté le pas depuis quelque temps ! Mais ça m'a coûté car, avant, je tenais absolument à lire jusqu'au bout les ouvrages que j'entamais. Il y a pourtant tellement d'autres récits passionnants à découvrir...

4479ce5436c45c4696982a9646d0b3ba

Maladie n°2 - Acheteur de livres compulsif.
Pas totalement guérie mais il y a pire. Evidemment, j'achète toujours plus de livres que je ne peux en lire, mais pas trop non plus (quand on bosse à temps partiel, on doit faire des concessions). Et puis je m'approvisionne à la médiathèque, ce qui règle une partie du problème.

Maladie n°3 - Amnésie associée à la lecture.
Partiellement concernée. Certains ouvrages découverts il y a plusieurs années se trouvent durablement gravés dans ma mémoire car j'ai relu de multiples fois les billets que je leur ai consacrés. Actuellement, ma mémoire est sélective, selon que j'ai aimé un peu, beaucoup... ou pas du tout.

Maladie n°4 - Tenir un journal de lecture.
Très gravement atteinte. La preuve s'affiche actuellement sur votre écran. Mon blog, mon 2e bébé, ma respiration ! :-)

Maladie n°5 - Être rebuté par le battage médiatique.
Profondément atteinte. Généralement, plus on parle d'un livre, moins je vais m'y intéresser.

fb25e214b1f43ae7a1983ab2ccf9fe93

Maladie n°6 - Culpabilité associée au temps de lecture.
Aucune trace, présence massive d'anticorps. Je ne culpabilise pas du tout (ok, sauf quand j'ai des copies qui m'attendent mais, normalement, je m'arrange pour m'en débarrasser assez vite et pouvoir profiter de mes plages-loisirs). Au contraire, je me dis "chouette, tu as bien travaillé, tu t'es bien organisée ; vas-y ma grande, tu peux te faire plaisir" ! ;-)

Maladie n°7 - Prêter des livres que l'on ne nous rend pas.
Ca dépend des jours. Et des personnes. Mais le plus souvent, je note où sont mes livres et je fais en sorte de les récupérer.

Maladie n°8 - Tendance à lire plutôt qu'à vivre.
Vaccinée. Euh, ce n'est tout simplement pas possible avec un Lutin à la maison. Et même avant, non : je suis quelqu'un qui a plutôt les pieds sur terre. Mes lectures peuplent mon imaginaire, me donnent des idées, me font du bien et me permettent de m'évader, oui, mais elles n'ont jamais pris le dessus sur la réalité.

Maladie n°9 - Être séduit par les nouveaux livres.
Peu de risques. Je ne vais généralement pas en librairie donc... Mes fenêtres vers les livres récents, ce sont les billets que vous publiez sur vos blogs. Mais j'attends d'ordinaire la sortie en poche ou bien carrément de pouvoir l'acquérir d'occasion ou de pouvoir l'emprunter à la médiathèque.

704c5d2743d51e8dc835d98e49900215

Maladie n°10 - Submergé par le nombre de livres chez soi.
Risques maîtrisés. Oui, il y a peut-être davantage de livres chez nous qu'ailleurs (c'est ce que notre entourage nous fait souvent remarquer). Mais il y a aussi beaucoup de gens qui en possèdent nettement plus ! Donc... Et puis j'en ai beaucoup donné et revendu, ces derniers mois.

Maladie n°11 - Incapacité à retrouver un livre.
Peu de symptômes. Il est très rare que je ne sache pas où j'ai mis un ouvrage (voilà : c'est bien la preuve qu'on n'a pas TANT de livres que ça !! ^_^).

DSCN4569

Maladie n°12 - Ne pas savoir quels livres emporter en vacances.
Pas concernée. Ca ne m'a jamais trop posé de problèmes. Par contre : ne pas savoir quoi prendre comme blouson ou comme chaussures, ça c'est plus mon genre. ;-p

Au final, côté lecture, ça ne va pas trop mal, merci ! :-) Par contre, côté professionnel, les mauvaises nouvelles s'enchaînent en ce moment et on ne peut pas dire que ce soit la joie dans l'Education Nationale. A suivre...

Si ce tag vous inspire et que vous souhaitez le reprendre à votre tour, c'est super. Et j'aimerais bien lire vos articles alors n'hésitez pas à mettre les liens en commentaires. ;-)

=> Voir le billet de MistiCat -

122335530