HolmesAndWatson-banniere-800x445

Amis de l'absurde, de l'incohérence potache et de l'humour gras, bonjour !
Connaissez-vous Will Ferrell et J.C. Reilly ? Non ? Le premier a jouĂ© (entre autres films complĂštement dĂ©biles) dans un film incroyablement dĂ©bile mais que j'adore, "Blades of glory", et, avec son pote John C. Reilly, ils ont par le passĂ© proposĂ© plusieurs animations comiques lors de diverses cĂ©rĂ©monies des Oscars (exemples en 2003 et en 2006 avec leur autre acolyte Jack Black). L'an passĂ©, les 2 AmĂ©ricains se sont attaquĂ© Ă  un duo britannique ultra-cĂ©lĂšbre : Sherlock Holmes et le Dr Watson. J'avais donc envie de savoir ce qu'ils nous avaient concoctĂ©...

Sansolp titre 4

AprĂšs Jude Law / Robert Downey Jr et Benedict Cumberbatch / Martin Freeman, Ferrell et Reilly proposent ici leur version parodique. Sherlock y est imbu de lui-mĂȘme et insensible, il joue du violon, aime se dĂ©guiser (mal) et est adepte de la cocaĂŻne : jusque lĂ , tout est normal. Sa relation avec Holmes est montrĂ©e de façon intĂ©ressante, Ă  la fois dĂ©sĂ©quilibrĂ©e et touchante. Les deux compĂšres doivent dĂ©jouer un complot visant la Reine Victoria et tenter d'enfin attraper l'infĂąme Moriarty (jouĂ© par Ralph Fiennes, bonne surprise).

Sans titpmre 7

Deux femmes scientifiques venues de Boston ainsi que Mycroft, le propre frĂšre de Sherlock (interprĂ©tĂ© par Hugh Laurie), vont les aider dans leur affaire. Mme Hudson est elle aussi bien prĂ©sente, mĂȘme si elle passe plus de temps Ă  coucher avec un tas d'hommes dans la chambre de Watson qu'Ă  faire le mĂ©nage. Lestrade et les enfants des rues ne sont pas oubliĂ©s non plus. Et, Ă  part l'Ă©pisode un peu tordu du "Titanic" Ă  la fin, les reconstitutions sont soignĂ©es, de mĂȘme que les costumes et les accessoires.

Saplns titre 8

Malheureusement, connaissant le potentiel corrosif des 2 comĂ©diens, je m'attendais honnĂȘtement Ă  mieux. C'Ă©tait sympa mais sans plus. Certaines scĂšnes sont franchement lourdes mais ça, je m'y attendais. En revanche, il y avait Ă  mon avis moyen de livrer une parodie vraiment hilarante car, dans l'univers de Sherlock Holmes, il y a rĂ©ellement matiĂšre Ă  se moquer. Donc voilĂ  : je n'ai pas passĂ© un mauvais moment, j'ai mĂȘme souri Ă  plusieurs reprises, mais bon, je suis un peu restĂ©e sur ma faim.

2778072484
(billet 2019 n°12)

2073701237
(billet 2019 n°8)
(présentation et choco-récap)