Sanplms titre 1

Repéré chez MyaRosa et retrouvé chez Titine, ce roman de 1980 est apparemment un classique et m'a rappelé Au temps du roi Edouard de Vita Sackville-West ou encore Et la vague les emporta... de Molly Keane. 

Fin octobre 1913, dans l'Oxfordshire, l'automne est éclatant. Le moment idéal pour organiser la traditionnelle et célébrissime chasse à laquelle le vieux Sir Randolph Nettleby convie les meilleurs fusils du pays : des têtes couronnées parfois, des Lords toujours, de riches propriétaires terriens. Une quinzaine de personnes triées sur le volet, célibataires ou en couple, viennent ainsi passer 3 jours au manoir, occupant les nombreuses chambres du domaine et réjouissant Lady Minnie Nettleby, qui aime tout particulièrement recevoir et être entourée d'une foule de gens. Alors que les domestiques veillent au bien-être des convives et que le garde-chasse organise les festivités en gérant une centaine de rabatteurs, le roman nous dévoile, dans un rythme lent et dosé, les secrets, les alliances, les tromperies, les accords entre époux, les unions arrangées, les convoitises, les potins, les dessous et les craintes d'une aristocratie sur le déclin... Certains personnages semblent inconscients de l'extinction toute proche de leur classe et se glissent dans la vie avec frivolité, oubliant les hypothèques et la menace d'une guerre au profit de l'amour, de la mode, du bridge,  ou de l'organisation d'un grand déjeuner dans le pavillon de chasse. D'autres protagonistes comme Sir Randolph, au contraire, cruellement lucides, sont très au fait de la situation sociale et politique, au fait de la ruine de l'Angleterre rurale et en éprouvent des sentiments mêlés : soulagement éphémère, mélancolie, peur, désarroi.

~ (dans une lettre) La vie est scandaleusement agréable pour nous qui avons eu la chance de naître au bon endroit.

~ La nostalgie des chasses d'autrefois, dans son enfance [...], quand la vieille reine Ã©tait encore sur le trône et que personne n'avait encore jamais entendu parler de Lloyd George. (premier Premier Ministre libéral au Royaume-Uni)

~ Il ne se sentait pas encore tout à fait un fossile mais il avait effectivement le sentiment de vivre la fin d'une époque. [...] les ouvriers en grève, les vociférations des suffragettes, les terroristes irlandais, les scandales de la Bourse et le suffrage universel. Si la hiérarchie à laquelle il appartenait devait être balayée par la démocratie absolue, de quoi hériterait son fils ? Et son petit-fils ?

~ Le monde rural n'intéresse plus personne actuellement.

Il y a comme une élégance tragique dans cet ouvrage, comme dans les autres livres que j'ai pu lire sur ce thème. Néanmoins, ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant ici, c'est que le temps s'y trouve comme décomposé, ralenti, condensé : tout tient en 2 journées. Le temps passe lentement car le récit nous promène d'un personnage, d'un point de vue, à un autre, ce qui nous permet de plonger dans les différentes strates de la société et de mieux percevoir les préoccupations de chacun. Récit choral, tableau complet d'une part de civilisation, comme une photo fidèle, un instantané à plusieurs facettes, il s'agit d'un très beau récit porté par une montée en puissance dramatique mais qui a déjà le parfum de l'oubli...
311 pages

logo2
(billet 2019 n°12)
(présentation et choco-récap)