Sans tiplmre 1

L'histoire commence Ă  Venise, en 1936 ou 1937. Le prince Aldo Morosini, qui court aprĂšs les plus beaux joyaux du monde et n'a rien contre une petite enquĂȘte de temps Ă  autre (il s'agit d'ailleurs de sa 15Ăš aventure, apparemment), vient de rentrer d'Angleterre oĂč un vieil ami, spĂ©cialiste de gemmes comme lui, lui a Ă©trangement posĂ© un lapin. Aldo avait pourtant reçu une invitation mais, arrivĂ© sur place, l'ami n'Ă©tait pas lĂ  : Ă©trange ! Alors qu'il est rentrĂ© directement dans son palais vĂ©nitien et qu'il soigne un gros rhume, il apprend pourtant qu'on l'a vu Ă  Hever Castle, la propriĂ©tĂ© de Lord et Lady Astor, des membres de l'illustre et richissime dynastie amĂ©ricaine installĂ©s dans le Kent : ayant achetĂ© la maison d'enfance d'Anne Boleyn, Lord Astor a Ă©galement fait construire Ă  proximitĂ© un charmant village pour accueillir les invitĂ©s de passage. Nancy Astor, son Ă©pouse, est la premiĂšre femme de l'Histoire Ă  ĂȘtre Ă©lue Ă  la chambre des communes et Lord Astor est un brin parano. Pourtant, c'est au chĂąteau mĂȘme que Morosini est censĂ© avoir passĂ© la nuit ! Ou du moins quelqu'un qui s'est fait passer pour lui... et qui est reparti aprĂšs avoir dĂ©robĂ© le Sancy, un Ă©norme diamant (bien rĂ©el et aujourd'hui exposĂ© au Louvre) qui a appartenu Ă  James Ier, fils de Mary Stuart, puis Ă  Henri IV, Marie de MĂ©dicis, Mazarin l'amant d'Anne d'Autriche et pour finir Marie-Antoinette !! Le Sancy a de surcroĂźt une pierre jumelle...

Sans titrple 1

Morosini doit dĂ©couvrir quel sosie a pris sa place et ainsi mis Ă  mal sa rĂ©putation ! Une affaire compromettante dans laquelle Lisa, la magnifique femme d'Aldo, jouera un rĂŽle certain, de mĂȘme que Plan-CrĂ©pin (Marie-AngĂ©line de son prĂ©nom), la tantine de Morosini et dame de compagnie de la vieille Madame de SommiĂšres : ces deux-lĂ , elles font la paire !

Si j'ai trouvĂ© le style un peu "fatiguant" (dans chaque rĂ©plique de dialogue, il y a de l'ironie ou des sous-entendus ou des rĂ©fĂ©rences Ă  dĂ©crypter... j'ai trouvĂ© que ça alourdissait le rĂ©cit), je me suis d'abord dĂ©licieusement laissĂ©e happer par l'intrigue : des aristocrates dĂ©tectives, un tandem de mamies tordantes, des personnalitĂ©s ayant rĂ©ellement existĂ©, des faits historiques, un sĂ©jour trĂšs plaisant dans la campagne anglaise... Et puis mon intĂ©rĂȘt s'est peu Ă  peu Ă©moussĂ© : il m'a semblĂ© que l'enquĂȘte traĂźnait en longueur. Ou alors c'est moi qui n'Ă©tais plus suffisamment rĂ©ceptive (grand projet tri et dĂ©co dans la maison Ă  ce moment-lĂ ) : bref, j'ai fini par survoler le dernier tiers de l'ouvrage, shame on me.
C'était ma premiÚre "rencontre" avec Juliette Benzoni, qui nous a quittés en 2016. Livre trouvé dans la boßte à livres de notre village. Le billet d'Eleanor.

378 pages

2832827481
(billet 2019 n°15)

logo-mois-anglais-2019_02
(billet 2019 n°18)
(présentation et choco-récap)